Les femmes coréennes dans la production audiovisuelle·Plannings

[Février] Les précurseuses

La première série d’article du projet Les femmes coréennes dans la production audiovisuelle portera sur les précurseuses du cinéma. Park Nam Ok est la première réalisatrice sud-coréenne avec son film The Widow sorti en 1955. Hong Eun Won est la suivante avec A woman judge en 1962. Choi Eun Hee était surtout une célèbre actrice mais elle a aussi réalisé des films et devient donc la troisième réalisatrice avec The Girl Raised As A Future Daughter-In-Law en 1965. Quelques temps après, Hwang Hye Mi réalise First Experience en 1970. Ces femmes ont marqué leur époque par leur œuvre donnant à voir une vision féminine. Elles ont subi bien des difficultés mais n’ont jamais renoncé à créer.

Voici les articles du mois de février sur ce sujet :

11 commentaires sur “[Février] Les précurseuses

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s