Dramas·k-drama [Corée du Sud]

[A continuer ?] You who came from the stars

You-Who-Came-From-the-Stars-Poster1
My love from the star

Titre original: 별에서 온 그대 / Byeoleseo on geudae
Titres alternatifs : You came from the stars / My lover from the stars / You from another star / My love from another star
Genre: Romance, Comédie, Science-Fiction
Épisodes: 20 – 70 minutes
Chaîne: SBS
Première diffusion: 18 Décembre 2013
Réalisateur: Jang Tae Yoo
Scénariste: Park Ji Eun
Casting principal: Jun Ji Hyun (Chun Song Yi), Kim Soo Hyun (Do Min Joon), Park Hae Jin (Lee Hwi Kyung), Yoo In Na (Yoo Se Mi)
Casting secondaire: Kim Hyun Soo (Chun Song Yi jeune/Seo Yi Hwa), Jo Seung Hyun (Hwi Kyung jeune), Kim Chang Wan (Jang Young Mok), Shin Sung Rok (Lee Jae Kyung), Kim Kang Hyun (manager de Song Yi), Kim Bo Mi (styliste de Song Yi), Na Young Hee (Yang Mi Yun, mère de Song Yi), Ahn Jae Hyun (Chun Yoon Jae, frère de Song Yi)

Synopsis : Do Min Joon est un extraterrestre présent sur Terre depuis l’ère Joseon, soit il y a 400 ans. Il dispose de capacités extraordinaires – ouïe et vision surdéveloppées – ainsi qu’une apparence parfaite. Il fait la rencontre d’une célèbre actrice, Chun Song Yi, à qui il semble étrangement lié…

you_who_came_from_the_stars_poster2
My love from the star
YouWhoCameFromTheStars-pic1
Min Joon

J’attendais ce drama depuis l’annonce de sa sortie pour retrouver Kim Soo Hyun ! Et il ne me déçoit pas du tout, j’adore déjà sa prestation et son personnage ! ❤ Il interprète le rôle d’un extraterrestre arrivé sur Terre il y a 400 ans. Il attend depuis tout ce temps de pouvoir retourner chez lui et ce sera le cas dans trois mois grâce au passage d’une comète. Il possède certains pouvoirs : une ouïe et une vision très développées, il peut se déplacer très rapidement et il peut arrêter le temps. Il a une apparence assez froide et une expression plutôt fermée en général mais il lui arrive aussi de sourire ou de se mettre en colère (et impossible de ne pas craquer pour lui à ce moment-là). En cette année 2013, il se nomme Do Min Joon et il est un professeur. J’avoue ne pas avoir bien compris ce qu’il enseignait exactement, quelque chose parlant des relations humaines dont l’amour. Il est habillé de manière très classieuse, que ce soit en costume ou de manière plutôt décontractée. Il possède beaucoup de connaissances, surtout littéraires. Bien que vivant dans le monde moderne, il n’a pas adopté toutes les technologies de celui-ci. Par exemple, il n’a pas de téléphone portable et se sert d’un pager. Il ne s’intéresse guère non plus à ce qui est à la mode en ce moment – drama, musique… – préférant plutôt jouant au go ou au mahjong. Il ne comprend pas toujours les actions et les pensées des humains et préfère de ce fait rester seul. Il n’a qu’un seul ami en la personne de Jang Young Mok, un avocat d’une soixantaine d’années.

YouWhoCameFromTheStars-pic2
Song Yi

Chun Song Yi est une actrice célèbre approchant de la trentaine. Elle est dans ce métier depuis ses 15 ans et de ce fait, elle n’a pas réellement eu de scolarité normale. Elle est toujours étudiante à l’université – quand elle s’y rend – et il se trouve qu’un de ses cours est donné par Do Min Joon [oh coïncidence n°1]. Elle déménage dès le début dans l’appartement voisin de celui de Min Joon [oh coïncidence n°2]. Très belle, elle manque pourtant de sens commun – sans dire qu’elle soit stupide, elle fait beaucoup de remarques pas très intelligentes. Elle est très seule. Sa famille est composée d’une mère qui l’a fait débuter dans ce métier et qui est là pour elle seulement pour son argent, d’un père qu’elle semble beaucoup aimer mais qui est parti et d’un plus jeune frère qui l’ignore. Elle possède peu d’amis et la plupart de ces derniers la critiquent souvent. Si en public elle contrôle son image – de beauté seulement, dès que la caméra n’est plus là, son assurance se fissure. C’est un personnage que j’ai hâte de connaître plus en profondeur.

Lee Hwi Gyeong est l’amoureux transi de Chun Song Yi. Il l’a rencontré adolescent et la pourchasse depuis. Ils sont devenus amis mais se déclare comme son petit ami. Fils d’un riche groupe industriel, il a rejoint l’entreprise familiale en tant que simple employé où personne n’est censé être au courant de sa réelle identité. C’est un personnage assez naïf qui me fait bien rire pour le moment mais qui est aussi adorable dans son attitude envers Song Yi et See Mi.

YouWhoCameFromTheStars-pic3
Song Yi, Hwi Gyeong et Yoo Se Mi

Yoo Se Mi est la meilleure amie de Song Yi. Elle est elle aussi actrice mais ne joue que des rôles secondaires. Elle éprouve des sentiments non partagés pour Hwi Gyeong, celui-ci étant trop obnubilé par Song Yi. Ils sont toutefois amis. Elle est toute gentille et adorable, protégeant toujours Song Yi. Et même si les gens ne s’adressent à elle que pour avoir des informations sur Song Yi, elle reste diplomate. J’espère qu’elle restera telle qu’elle est et ne deviendra pas jalouse de Song Yi. Elle est interprétée par la charmante Yu In Na que j’aime de plus en plus voir jouer.

Au niveau de la réalisation, elle est parfaite pour le moment. Les effets spéciaux tels que les arrêts dans le temps sont très réussis. La majorité des scènes se passe dans le présent mais il y en a quelques unes dans le passé racontant l’arrivée de Do Min Joon sur Terre et les personnes qu’il a rencontrées. Cela permet d’en savoir un peu plus sur le passé de Do Min Joon et comment il a passé ces 400 années sur Terre. Il a rencontré une jeune fille, dont le physique ressemble en tout point à celui de Song Yi jeune, qu’il a tenté de protéger mais il a échoué dans cette tâche. Est-il lié par le destin à Song Yi ?

A noter à la fin de chaque épisode, une sorte d’interview croisée des deux protagonistes sur un événement arrivé pendant l’épisode. Elles sont toujours réussies et souvent drôles.

Teaser :

A continuer ? Sans hésitation ! Kim Soo Hyeon est parfait, les autres acteurs me plaisent et j’aime les personnages du drama. J’ai hâte de savoir ce qu’il va se passer par la suite !

Article originellement publié le 28 décembre 2013.

Dramas·k-drama [Corée du Sud]

[Impressions d’ensemble] Dinner mate

Would-You-Like-To-Have-Dinner-Together-poster
Dinner mate

Titre original: 저녁 같이 드실래요? / Jeonyeok kati deusilraeyo
Titres alternatifs: Will you have dinner with me? / Let’s have dinner together
Réalisateur: Ko Jae Hyun
Scénaristes: Kim Joo, Lee Joo Ha
Adapté du webtoon Would you like to have dinner together? de Park Shi In
Genres: Romance, Comédie, Drame
Épisodes: 32 – 60 minutes
Chaîne: MBC
Période de diffusion: 25 Mai 2020 – 14 Juillet 2020
Diffusion: Lundi & Mardi à 21H30
Casting principal: Song Seung Hun (Kim Hae Kyung), Seo Ji Hye (Woo Do Hee), Lee Ji Hoon (Jung Jae Hyuk), Son Na Eun (Jin No Eul), Lee Hyun Jin (Kang Gun Woo), Kim Seo Kyung (Lee Byung Jin), Ye Ji Won (Nam Ah Young), Park Ho San (Keanu/Kim Hyun Woo), Jun Kook Hyang (Lee Moon Jung), Yoon Bok In (Jun Sung Ja), Go Kyu Pil (Park Jin Kyu), Oh Hye Won (Im So Ra), Ahn Tae Hwan (Kim Jung Hwan)
Site officiel

Synopsis : Deux personnes se rencontrent de manière inattendue sur l’île de Jeju. À leur retour à Séoul, elles se retrouvent à nouveau par hasard. Elles décident de devenir partenaires de repas. Lorsqu’elles dînent ensemble, elles gardent leur vie privée pour eux, sans même divulguer leurs noms. En raison d’une série de coïncidences étranges, elles se retrouvent dans des situations inattendues. Ou le destin leur envoie-t-il un message ?

DinnerMate-poster2
Dinner mate

Dinner mate est un drama que j’ai attendu pendant cinq ans. La première annonce d’adaptation date de 2015 avec Shin Min Ah dans le rôle principal puis Park Bo Young en 2017… Il faut savoir être patient ! Le résultat est mitigé mais je me suis quand même amusée devant ce drama. La romance m’a plu ainsi que les deux protagonistes, et c’est le principal dans ce type de drama !

Points positifs :

L’héroïne. Woo Do Hee est une femme adorable. Elle est une travailleuse acharnée qui croit en ses idées. Drôle et aimable, elle a aussi du répondant. Lorsque des situations la perturbent, elle a pour habitude d’agir un peu seule mais ses proches sont là pour elle. Elle ne laisse pas ses deux relations amoureuses désastreuses la déprimer même si elle ne croit plus vraiment en l’amour. Cependant, lorsqu’une chance se présentera, elle n’hésitera pas à la saisir.

Seo Ji Hye. Je venais à peine de la quitter dans Crash landing on you où elle ne m’avait au départ pas marquée plus que cela. Sa voix grave m’est pourtant restée en tête. Elle est ici fantastique. Elle donne de l’épaisseur à Woo Do Hee qui semble très réaliste. A noter un cameo de Kim Jung Hyun et une scène de rêve en rapport avec Crash landing on you. 😀

Le héros. J’ai mis un peu de temps à apprécier Kim Hae Kyung puisque je l’ai trouvé un peu difficile à cerner. En réalité, c’est une personne profondément gentille et charmante. Tout comme Woo Do Hee, il a été blessé émotionnellement par sa précédente relation. Il n’est pas du tout séducteur comme les premiers scénarios que j’avais lus le laisser penser et il est loin d’être prêt à se lancer dans une nouvelle relation. Il hésitera un moment avant d’en débuter un avec Woo Do Hee mais son charme et sa franchise ont eu raison de lui. Cela faisait un petit moment que je n’avais pas vu Song Seung Hun et j’ai trouvé qu’il a prix un coup de vieux, même s’il n’est évidemment pas dénué de charme.

Ne sont-ils pas adorables ?

La romance principale. Woo Do Hee et Kim Hae Kyung sont absolument délicieux ensemble. Blessés tous les deux par leurs précédentes relations, ils commencent par devenir amis à la faveur d’une rencontre fortuite. Ils partagent des repas en instaurant des règles entre eux, comme ne pas poser de questions indiscrètes ou tomber amoureux. Ils gardent leur identité secrète et apprennent ainsi à se connaître réellement pour qui ils sont. Peu à peu (et très vite), ils guettent la présence de l’autre, par un message invitant à se retrouver autour d’une table, ou une rencontre due au hasard (ou pas). Leur relation semble très naturelle. Lorsqu’ils réalisent leurs sentiments, ils n’hésitent pas très longtemps à les avouer à l’autre pour que leur relation puisse évoluer dans une nouvelle direction.

Le concept de destin. Woo Do Hee et Kim Hae Kyung se rencontrent par hasard lorsqu’ils sont en voyage à Jeju. La première est en difficulté alors le second hésite un peu mais choisit de l’aider. Après un repas partagé, chacun reprend sa route. Leur chemin se croise de nouveau et Woo Do Hee profite de l’occasion pour remercier Kim Hae Kyung en lui offrant un repas. Leur route se croise alors plusieurs fois ce qui permet de lancer cette amitié et ce partage de repas. Le destin est évoqué par les protagonistes qui en jouent puisque si le hasard les aide (enfin dramaland…), ils recherchent aussi eux-même l’autre personne qui les a déjà captivée…

*Cue musique d’amour destiné.*

La bande-son. Les chansons sont plutôt énergiques et correspondent bien au drama avec des paroles alternant entre nourriture et romance. J’aime principalement Midnight Cinderella de Eun qui est plus douce.

Ces éléments principaux m’ont suffisamment intéressée pour que j’apprécie de regarder le drama semaine après semaine. Cependant, Dinner mate n’est pas qu’une romance et présente d’autres thèmes. Certains sont corrects tandis que d’autres m’ont agacée.

Points neutres :

La romance secondaire. Nam Ah Young, la patronne de Woo Do Hee, et Keanu, un SDF vivant dans le voisinage de Woo Do Hee et se liant d’amitié avec elle, vivent leur propre romance. Comme souvent, le personnage de Ye Ji Won est particulier mais ce n’est rien à côté de celui de Park Ho San. Leur duo est donc très étrange même s’il fonctionne bien. Leur romance ne m’a pas vraiment intéressée plus que cela même si le sort de Nam Ah Young m’inquiétait. J’adore toujours les interprétations de cette actrice et ses personnages qui possèdent une certaine faiblesse derrière une carapace bien solide.

Les métiers des protagonistes. Woo Do Hee est productrice de contenu humoristique pour une chaîne de vidéos gérée par l’entreprise 2NBOX de Nam Ah Young. Toute une petite équipe travaille quotidiennement sur diverses créations (des vidéos ASMR, des interviews d’auditeurs) mais aucune ne m’a intéressée. Le but est de créer le buzz pour que les vidéos soient populaires ce qui fait que tout est permis comme créer des situations malaisantes pour les invités ou les présentateurs pour générer de l’animation. Les quatre protagonistes vont se retrouver à travailler ensemble pour la même émission qui change du style habituel de Woo Do Hee : des vidéos de fitness avec des informations médicales. Kim Hae Kyung est un psychiatre qui analyse les sentiments des gens en les regardant manger. Outre le fait de parler avec ses patients, il les traite par des repas. Les consultations de Kim Hae Kyung sont très rares mais j’ai trouvé qu’elles étaient étrangement menées ou peu réalistes. De plus, une aide psychologique ne suffit pas dans le cas de certains patients (ahem Jung Jae Hyuk ahem)…

La diversité (un peu) ratée. Il n’est pas fréquent de voir un personnage homosexuel dans un drama, encore moins bien traité. Kang Gun Woo est une figure centrale pour tous les personnages, en ayant des liens d’amitié ou de famille avec eux. Pourtant, il n’est pas bien présent. Il est dommage que sa potentielle histoire nuit d’amour soit ruinée en vingt secondes par Son Na Eun qui chasse le prétendant. Ce qui ne fait que montrer son égoïsme et qui me permet d’aborder le point le plus fâcheux de ce drama.

Points négatifs :

Les personnages secondaires. HAHA ! Quelles grosse blague que ces personnages ! Il n’y en a pas un pour rattraper l’autre. Après avoir disparu sans explication ou en rompant subitement, Jung Jae Hyuk et Son Na Eun reviennent comme une fleur en espérant que leur ex se remette avec eux. Ils sont imbuvables et arrogants au possible ! Son Na Eun est une entraîneuse de fitness populaire sur les réseaux sociaux. Elle a été en couple avec Kim Hae Kyung pendant de nombreuses années. Il a accepté toutes ses actions et ses infidélités alors elle ne se sentait pas assez aimée. Elle a cependant réalisé qu’il n’y avait personne qui l’aimait autant que lui (tu m’étonnes !). Très égoïste et comme il lui a toujours tout pardonné, elle pense qu’il reviendra de suite à ses côtés. (Elle n’a aucune chance.) Elle mettra très longtemps à accepter la perte définitive de Kim Hae Kyung mais au moins elle évoluera positivement. Jung Jae Hyuk part de très loin. Il est le premier amour de Woo Do Hee, tout comme elle est le sien. Il a dû partir pour des raisons qu’il n’a pas pu lui expliquer (et elles sont d’un ridicule ! Lors de la révélation de pourquoi il l’a quittée, je me suis demandée si c’était vraiment la vérité…). En revenant des années plus tard et en espérant reprendre où ils en étaient, il se montre menaçant et effrayant. Ce n’est qu’un peu plus tard qu’il est expliqué qu’il souffre d’un trouble psychologique mais même cela ne peut pas excuser ses actions.

La réalisation. Le drama présente beaucoup de plans qui m’ont perdue ou que j’ai trouvés grossiers. Le réalisateur apprécie les plans éloignés et certains donnent l’impression d’être épié. Cette sensation de malaise ne m’a pas quittée pendant plusieurs épisodes avant de voir qu’en effet, Hae Hyuk suivait Woo Do Hee et la photographiait dans des moments privés. Alors, certes, cela donne donc du sens mais je ne sais pas si c’était voulu depuis le début car je ne suis pas sure que cela se vérifie partout. De plus, il y a d’autres plans qui sont très (trop) longs. Heureusement, il y a aussi des plans tout à fait habituels et de jolis plans de notre couple.

Le manque de nourriture. Pour un drama qui est censé se focaliser sur la nourriture, j’ai été déçue ! Il y a de nombreux repas entre Woo Do Hee et Kim Hae Kyung et je les ai tous appréciés. Cependant, la nourriture n’est pas sublimée. Il s’agit juste d’un partage de la nourriture plutôt que de montrer la nourriture. En soi, ce n’est pas un problème mais j’avais des attentes qui ont donc été déçues. Pour un drama food porn, regardez plutôt Let’s eat.

La grossophobie. Park Jin Gyu, un collègue de Woo Do Hee, est un personnage en surpoids. Le drama fait de ce personnage une farce constante. Entre les blagues sur son physique peu avantageux avec son discours sur le fait qu’il est très populaire auprès de la gent féminine et des situations « comiques » de flatulences, le personnage est sans cesse moqué.

OST :

  • Ovan – Would you like to have dinner together (저녁 같이 드실래요)
  • Tae Jin Ah – Coming and going (오다가다 그녀)
  • MC Mong feat. Chancellor – Yummy yummy (얌얌)
  • Sondia – Dear my star (나의 별)
  • Shaun – More than words (사랑한다는 말로는)
  • Eun – Midnight Cinderella
  • Ryu Ji Kwang – With you (님과 함께)

Ressenti : ★★★☆☆

Dinner mate est une comédie romantique sympathique avec un duo principal pour lequel le spectateur ressent de suite de l’affection. Les deux protagonistes semblent très humains et ne peuvent être qu’appréciés. Ils ont une relation saine malgré les embûches que les personnages secondaires leur posent.

PS : Je me suis amusée sur les légendes des photographies…

Dramas·k-drama [Corée du Sud]

[A voir] Awl

Awl-poster1
Awl

There is at least one man who will break through,
Break through the fear that there might not be another chance.
Driven by the power beyond his control,
He will break out of that thick shell of fear and inertia
And he will step into the unknown world.
A man like an awl.

Titre original: 송곳/ songgot
Genre: Drame, Humain, Société
Épisodes: 12 – 60 minutes
Chaîne: JTBC
Période de diffusion: 24 Octobre 2015 – 29 Novembre 2015
Diffusion: Samedi et Dimanche à 21H40
Réalisateur: Kim Suk Yoon
Scénaristes: Kim Soo Jin, Lee Nam Gyu
D’après un webtoon de Choi Kyu Suk
Casting principal: Ji Hyun Woo (Lee Soo In), Ahn Nae Sang (Goo Go Shin), Kim Ga Eun (Moon So Jin), Kim Hee Won (Jung Min Chul), Hyun Woo (Joo Gang Min), Park Shi Hwan (Nam Dong Hyub), Yesung (Hwang Joon Chul), Baek Hyun Joo (Han Young Shil), Lee Jung Eun (Kim Jung Mi), Hwang Jung Min (Hwang Jung Min), Shin Yun Sook (Joon Geum), Jung Won Joong (Directeur), Daniel Boone (Gaston Dubois), Jo Jae Ryong (Manager Heo), Ahn Sang Woo (Manager Yoon), Kim Joong Ki (Manager Kim)
Site officiel

Synopsis : Ce drama raconte l’histoire d’employés ordinaires qui travaillent durement. Lorsqu’une situation injuste surgit, ils vont se battre ensemble pour leurs droits..

Awl-pic1

Awl. The Awl. Chaque épisode de ce drama est éprouvant. Mais aussi passionnant.
Pourquoi faut-il le regarder ?

Pour son histoire. Awl est adapté d’un webtoon éponyme basé sur des faits réels. En 2002, en Corée du Sud, des employés ont été injustement licenciés par la chaîne de supermarché Carrefour et ils se sont rassemblés pour se défendre. Ce drama raconte leur combat.

Pour son réalisme. Les conditions de travail des employés temporaires, leur obéissance et leur peur sont très bien retranscrites. La construction de leur union, leurs batailles et leurs doutes le sont tout autant.

We are not protecting the good and weak from the bad and powerful. For the mean and weak people, we fight the mean and powerful ones.

Pour ses personnages. De multiples personnages sont introduits mais chacun à la place de se développer. En seulement 12 épisodes, le spectateur a le temps d’apprendre à les connaître à travers le moment présent mais aussi des flashbacks.

Awl-pic2

Pour leur combat. En découvrant les personnages, le spectateur peut compatir au sort de chacun. Il est lui aussi pris dans cette atmosphère étouffante et espère qu’ils réussiront à s’en sortir. Ce sont de multiples batailles pénibles pour tous. Les membres de l’union pourront se montrer solidaires comme trahir l’autre quelques semaines après. Même si cela est difficile pour tout le monde, chaque personne a ses propres soucis. C’est au final un combat bien solitaire, surtout pour Lee Soo In.

Since I joined the union, more than anything else, I love that feeling that someone has my back. I have to stand strong so that you guys can lean on me and I can lean on you guys.

Pour sa fin. Très réaliste et juste. Les épisodes sont parfaitement construits et la progression de l’union se fait lentement. Elle prend le temps de se former, de se battre, d’échouer ou de gagner de maigres victoires. La grève est une question que l’on se pose car c’est un moyen de bataille finale lorsque tout le reste a avorté.

Awl-pic3
Lee Soo In

Pour Ji Hyun Woo/Lee Soo In. C’est un personnage droit et honnête sur qui on peut compter mais qui a du mal à se lier aux autres. Il a le sens de la justice mais il est possède un trop plein d’idéalisme. Révolté par le licenciement injuste des employés temporaires, il commence seul à les défendre. Il lui faudra le soutien d’autres personnes pour gagner la confiance des autres. Mais au final, c’est sur lui que tout repose. Il doit se montrer fort malgré l’envie qu’il peut ressentir d’abandonner.

Pour Ahn Nae Sang/Goo Go Shin. Quel personnage ! Commençons par quelques gifs pour tenter de cerner le personnage.

Goo Go Shin est un avocat défenseur des conditions de travail des employés ordinaires. Il soutient les personnes seules comme les unions ; il n’abandonne personne. Très aimé et respecté, il est un bout-en-train toujours en train de faire de l’humour – pas toujours réussi. Sa santé physique est défaillante en raison d’un passé traumatisant (torture).

Pour ses bromances. Lee Soo In et Goo Go Shin développent doucement un profond respect l’un envers l’autre. Ils ont les mêmes convictions bien qu’elles ne soient pas montrées de la même façon. Il peut arriver que leurs différentes personnalités s’affrontent mais cela n’empêche pas de toujours considérer l’autre avec estime – surtout Lee Soo In qui a beaucoup appris grâce à Goo Go Shin.

Awl-pic6
Lee Soo In et Goo Go Shin

Joo Gang Min et Hwang Joon Chul sont amis depuis leur plus tendre enfance. Le premier vient d’une maisonnée aisée tandis que la famille du second servait la première. Tous les deux se respectent et s’apprécient mais leur vécu est différent ce qui peut conduire à de l’incompréhension. Joo Gang Min est un jeune homme apprécié par tous qui saura se rallier beaucoup de monde. Il est adorable et génial !

Awl-pic8
Joo Gang Min et Hwang Joon Chul

Pour les acteurs. Ji Hyun Woo et Ahn Nae Sang en tête mais tout le casting est formidable (exception faite des représentants français qui sont en réalité anglais et qui parlent un très mauvais français).

Pour sa réalisation. Elle est parfaite. Beaucoup de plans sont magnifiques. Malgré une ambiance sombre, tout est très lumineux.

Pour ses silences. Il n’y a pas toujours besoin de parole ou de musique pour combler les silences. Ceux-ci se suffisent amplement à eux-mêmes et transmettent toute l’émotion nécessaire.

Pour sa bande-son. Deux très belles chansons composent le drama : Shout out de Park Sihwan et So much longing de Yesung.

Pour son humour. Malgré toute cette noirceur et les nombreux drames, il y a de nombreuses scènes drôles. Parfois avec exagération, souvent efficace, il est toutefois impossible de ne pas éclater de rire à certains moments. Surtout grâce à Goo Go Shin.

Pour ses émotions vives. Le spectateur s’implique émotionnellement dans ce drama. Il vit chaque instant avec ces personnages, il savoure leurs victoires ou il est affligé par leurs défaites.

Losing is not a big deal. Being left alone after losing is frightening. Just be there. That’s all that matters.

Awl est un drama à la fois inspirant et bouleversant. Rien n’est ni blanc ni noir. Le combat ne peut être simplifié à celui de simples employés contre de puissants patrons. Même si c’est en grande partie cela, il ne faut pas oublier que derrière se cachent de vraies personnes avec leurs propres sentiments et leurs soucis personnels.

Ressenti : ★★★★★ (♥)

Trailer :

Article originellement publié le 16 mars 2016.

Dramas·k-drama [Corée du Sud]

[A voir] Dear my friends

It’s not over. We’re still alive.

dear-my-friends-poster1
Dear My Friends

Titre original: / dieo mai peurenjeu
Genre: Drame, Famille, Amitié, Comédie, Romance, Tranche de vie
Episodes: 16 – 70 minutes
Chaîne: tvN
Période de diffusion: 13 Mai 2016 – 2 Juillet 2016
Diffusion: Vendredi et Samedi à 20H30
Réalisateur: Hong Jong Chan
Scénariste: No Hee Kyung
Casting principal: Go Hyeon Jeong (Park Wan), Kim Yeong Ok (Oh Ssang Bun), Kim Hye (Ja Jo Hui Ja), Na Mun Hui (Mun Jeong Ah), Park Won Suk (Lee Yong Won), Go Du Sim (Jang Nan Hui), Yun Yeo Jeong (Oh Chung Nam), Ju Hyeon (Lee Seong Jae), Sin Gu (Kim Seok Gyun)
Site officiel

Synopsis : Ce drama suit la vie quotidienne de huit seniors dont Park Wan écrit les histoires, tout en essayant de vivre la sienne.

Dear-My-Friends-Poster2
Dear My Friends

Life is really very beautiful, isn’t it?

J’attendais ce drama avec impatience dès son annonce en 2015 et on peut dire qu’il ne m’a pas déçu ! Pourquoi faut-il le regarder ?

Pour sa scénariste. No Hee Kyung a écrit en 2014 (déjà !) It’s okay, it’s love qui a marqué mon année. Le drama est magnifique (casting, histoire, réalisation…) et fait partie de mes favoris. Elle est aussi derrière Padam Padam… The Sound Of His And Her Heartbeats et That Winter, The Wind Blows – bien que je ne les ai pas encore terminés, leur début m’a beaucoup plu. On retrouve avec succès sa touche dans Dear my friends.

Pour son scénario tranche de vie. Le scénario de base est original puisqu’il y a très peu de dramas où l’on peut suivre le quotidien de protagonistes de plus de 60 ans, et encore moins huit personnages ! Par ailleurs, j’apprécie beaucoup tout ce qui est tranche de vie, sans intrigue complexe. Ce n’est pas pour cette raison que ce drama ne prend pas la peine d’étoffer son histoire. Chaque personne a son intrigue propre – même si elles peuvent être croisées.

When did we ever look at you this long?

Pour son réalisme. Beaucoup de personnages sont affectés par des malheurs mais cela reste malgré tout réaliste. Les personnages sont assez âgés et peuvent être sujets à la maladie, que ce soit un cancer ou la sénilité. La mort fait aussi partie du paysage, comme lorsque les amis se retrouvent et remarquent que les années passant, des disparitions surviennent.

Pour son casting. Les castings principal et secondaire sont exceptionnels. En tête d’affiche, Go Hyeon Jeong (What’s Up, Fox?, Daemul) ! En plus d’être magnifique, cette actrice est talentueuse. Le casting des vétérans est tout aussi formidable avec des têtes connues principalement pour des rôles de parents ou grands-parents, mes favoris étant Yun Yeo Jeong (What’s Up, Fox?) et Na Mun Hui (Glorious Day).

DearMyFriends-pic1

Pour ses caméos – qui n’en sont pas vraiment. Un caméo est l’apparition fugace d’un acteur célèbre et apprécié. Cela fait toujours plaisir au spectateur. Mais quand tu vois Jo In Seong (It’s okay, it’s love) apparaître dès le début de Dear my friends et commencer une histoire d’amour avec Go Hyeon Jeong, tu ne peux pas imaginer qu’il ne revienne pas ! Et heureusement, bien que son temps d’apparence soit réduit, il reste durant tout le drama. Tout comme Lee Gwang Su (It’s okay, it’s love) ! D’autres acteurs apparaissent mais ont moins de poids dans l’histoire : Daniel Henney (My Name Is Kim Sam Sun), Jang Hyeon Seong (Doctors), Seong Dong Il (It’s okay, it’s love, Reply 1988) – ce qui n’empêche pas de les apprécier.

Pour ses personnages. J’aime les personnages de No Hee Kyung. Ils bénéficient toujours d’un développement et apparaissent très authentiques. Ils sont plein de qualités et de défauts, pouvant parfois paraître pénibles mais étant au final attachants. Ils sont simplement humains.

Pour leur histoire. Chaque personnage est une entité à part. Si on les voit souvent ensemble, ils possèdent tous leur propre histoire. Leur cercle de relations n’est pas seulement restreint à ce groupe d’amis. Ils ont d’autres relations – amicales, familiales, professionnelles – et celles-ci, bien que brièvement montrées, font simplement partie de la vie. Les protagonistes ont une intrigue dans le temps présent – certains plus développée que d’autres – et des flashbacks permettent au spectateur de comprendre pourquoi ils sont devenus ainsi.

Pour leur amitié. Les personnages se connaissent depuis leur jeunesse. Certains sont des amis très proches, d’autres des amis fâchés… Les malentendus sont réglés et malgré des douleurs encore vives et des disputes non oubliées, cela est pardonné. Dans ce groupe de sept amis sexagénaires – auxquelles se greffent les deux autres protagonistes, tout le monde s’apprécie. Certains ont une relation plus duelle que d’autres mais l’amitié est présente pour tous.

Pour les relations parents-enfants. Plusieurs des protagonistes ont des enfants et ils ont tous quelque chose en commun. Ils s’aiment tous. Les parents se sacrifient pour leurs enfants et ne veulent pas les déranger. Les enfants pensent que leurs parents seront toujours là pour eux.

Pour sa réalisation. Elle est magnifique. Les décors sont notamment remarquables lorsque l’histoire se déroule en Slovénie mais la Corée du Sud regorge aussi de beaux paysages. Les scènes d’intérieur sont toutes aussi belles. La réalisation repose beaucoup sur le jeu et les émotions des acteurs qui sont parfois à nus.

Pour les émotions. Suivre la vie de ces personnages pendant 16 épisodes est une expérience intense. Tout semble si brut. Le spectateur ressent quantité d’émotions. Même lorsque les scènes ne sont pas tristes à proprement parler, un sentiment diffus de mélancolie est là. Tout n’est pas beau, tout n’est pas rose. Ces personnages ont vécu une vie difficile et c’est ce qu’ils veulent raconter. Ils ne se complaignent pas dans leur malheur. Le monde a changé depuis leur jeunesse et eux aussi. Ils sont parents, grands-parents, veufs/veuves, toujours célibataires. Mais ils sont surtout humains et ils vivent encore.

Pour la romance entre Park Wan et Seo Yeon Ha. Ils sont adorables. Ils s’aiment tellement. Pourquoi sont-ils séparés alors qu’ils éprouvent encore des sentiments forts l’un pour l’autre ? Ils sont conscients de l’importance de l’autre dans leur vie. Leur histoire d’amour – et les causes de leur séparation – est révélée doucement, distillée tout au long du drama. Elle est belle et triste. Les personnages se montrent égoïstes, surtout Park Wan. Cette scène [vidéo avec spoilers] poignante est représentative de leur relation.

Pour sa musique. Le drama est accompagné par une très jolie bande-son. Les OST présentent dans l’ensemble des tons doux et colorés.

  • Kevin Oh – Baby Blue [MV] ♥
  • Jannabi – Wonderful (얼마나 좋아) [Musique]
  • Jannabi – Beautiful
  • Lyn – Want to Be Free (바람에 머문다) [MV]
  • Park Ji Min – Don’t Go (떠나가지마) [Musique]
  • Martin Smith – Go Go! Picnic [Musique]
  • Da Eun – Be My Side [Musique]
  • Edan – Paso a Paso [Musique]

DearMyFriends-pic6

Dear my friends est un drama avec une rare authenticité. Les personnages sont simplement des êtes humains que la vie a façonné ainsi. Maintenant, je veux lire le livre que Park Wan a écrit pour retrouver tous ces personnages !

Ressenti : ★★★★★ (♥)

DearMyFriends-pic7

Article originellement publié le 13 août 2016 et retravaillé le 21 juin 2020.

Dramas·k-drama [Corée du Sud]

[Avis global] Falling for innocence

If someone who has left doesn’t come, wait a little longer…
To have loved more is not something to be embarassed about…
To have loved longer is not something to be ashamed either.
Kang Min Ho

falling-for-innocence-poster1
Falling for Innocence

Titre original: 순정에 반하다 / sunjeonge banhada
Titre alternatif: Fall in love with Soon Jung
Genre: Drame, Comédie, Romance
Épisodes: 16 – 60 minutes
Chaîne: JTBC
Période de diffusion: 03 Avril 2015 – 23 Mai 2015
Diffusion: Samedi & Dimanche – 21H45
Production: Kim Jong Hak Production, Doremi Entertainment
Réalisateur: Ji Young Soo
Scénariste: Yoo Hee Kyung
Casting principal: Jung Kyung Ho (Kang Min Ho), Kim So Yun (Kim Soon Jung), Yoon Hyun Min (Lee Joon Hee), Jin Goo (Ma Dong Wook), Gong Hyun Joo (Han Ji Hyun), Lee Shi Un (Oh Woo Shik), Ahn Suk Hwan (Ma Tae Suk), Nam Myung Ryul (Lee Jung Goo), Jo Eun Ji (Na Ok Hyun), Park Young Kyu (Kang Hyun Chul)
Site officiel

Synopsis : Kang Min Ho n’a qu’un objectif dans la vie : détruire Hermia. Il veut se venger de son oncle qui a détruit sa famille en prenant possession de l’entreprise familiale. Il devient alors un investisseur impitoyable. Il souffre d’une malformation cardiaque et n’a plus que très peu de temps pour réaliser son but. Kim Soon Jung est une des secrétaires de Hermia. Elle se prépare à se marier quand un accident l’en empêche. Son fiancé décède mais son cœur se retrouve compatible avec Kang Min Ho. A son réveil, ce dernier change subitement de comportement…

falling-for-innocence-poster2
Falling for innocence

J’ai adoré ce drama. Je l’ai regardé lors de sa diffusion et j’attendais chaque épisode avec impatience. Je l’ai visionné de nouveau cinq années plus tard et je l’ai quasiment autant apprécié. Connaissant toute l’histoire, certains passages étaient un peu moins passionnants à suivre. Le drama présente quelques défauts mais ceux-ci s’effacent face à Kang Min Ho et au couple qu’il forme avec Kim Soon Jung. ♥

It’s okay to cry if it hurts too much, you are not alone. – Kang Ming Ho

falling-for-innocence-pic1
Kang Min Ho

Kang Min Ho est un personnage typique des k-drama mais il se démarque par l’interprétation survoltée de Jung Kyung Ho. Au début, il est détestable. Atteint d’une malformation cardiaque, il sait qu’il ne vivra pas longtemps. Il n’a que 1% de chance de trouver un autre donneur compatible et il ne compte donc pas là-dessus. Il ne vit que pour se venger. Il est devenu un investisseur impitoyable et un être humain odieux dans le seul but de se venger de son oncle et de mener à la faillite Hermia. Son cœur le lâche avant qu’il n’est le temps de mener sa mission à bien. Heureusement pour lui, un donneur compatible est trouvé in extremis. Il se réveille avec un nouveau cœur. Mais aussi avec des souvenirs qui ne sont pas les siens, ainsi qu’avec des habitudes et réactions étranges.

I want to die this way. – Min Ho

J’avais peur qu’il y ait un changement extrême de personnalité mais ce n’est pas le cas. Min Ho a toujours un comportement abject mais il est tempéré par une attitude anormale. Ce n’est que peu à peu qu’il change et devient quelqu’un d’estimable. Il prend conscience de ce que la vie a à lui offrir. Il trouve une raison de vivre en la personne de Kim Soon Jung. S’il est au départ surpris par son attirance envers elle, il finit par laisser ses sentiments le guider. Sans elle, il n’aurait jamais pu changer.

falling-for-innocence-pic6

falling-for-innocence-pic2
Kim Soon Jung

Kim Soon Jung est une secrétaire efficace qui cache ses vrais sentiments derrière un sourire figé. Après avoir perdu son fiancé, Ma Dong Wook, qui était son amour d’enfance, elle tente de continuer à vivre. Sa souffrance est toujours vive mais elle la cache. Professionnelle avec Min Ho, elle fait le travail qu’il lui demande bien qu’elle n’approuve pas ses choix. Surprise par les réactions étranges de Min Ho, elle va peu à peu commencer à l’apprécier et à l’aider. Toutefois, elle ne sait pas si elle peut envisager de relation amoureuse avec lui. La perte de son fiancé est encore fraîche et surtout certains gestes de Min Ho envers elle le lui rappelle.

En effet, Min Ho a hérité du cœur du fiancé de Soon Jung. Il a envers elle des réactions qu’il ne comprend pas. Il pleure lorsqu’elle se blesse. Il veut toujours la réconforter. Son cœur bat plus fort lorsqu’il est avec elle. Lorsqu’il apprend l’origine de son cœur, il est déjà amoureux d’elle. Mais est-ce lui qui l’aime ou est-ce son cœur ? Et que dire de Soon Jung ? Lorsqu’elle se rapproche de lui, est-ce pour lui Min Ho ou pour sa ressemblance avec son ex-fiancé ? Si Soon Jung est plus longtemps tourmentée, Min Ho décide d’accepter rapidement ses sentiments. Peu importe d’où vient son cœur et de son passé. Aujourd’hui, il est bien vivant et il aime sincèrement Soon Jung.

But it wasn’t my fault. [silence] The fact that I lived wasn’t my fault. So…so why must I lose you? Why? – Min Ho

Le drama rapproche les deux personnages par leur travail. Min Ho veut détruire Hermia avant de décider de sauver l’entreprise avec l’aide de Soon Jung. Tout ce qui tourne autour de l’entreprise n’est pas toujours des plus réalistes mais cela permet souvent de proposer des scènes intéressantes entre nos deux protagonistes.

falling-for-innocence-pic8

Le ton du drama est triste dans l’ensemble mais le personnage de Min Ho apporte de nombreuses touches comiques. Le mélodrame est déjà bien présent avec la relation entre Min Ho et Soon Jung mais il se retrouve aussi avec la vérité sur la mort du fiancé de Soon Jung. Ce n’est pas un accident. C’est difficile d’en parler sans spoiler mais la recherche de la vérité sera blessante pour beaucoup de monde.

falling-for-innocence-pic3
Kang Min Ho & Oh Woo Shik

Le drama offre d’autres personnages intéressants mais ils sont facilement éclipsés par notre couple. Le secrétaire de Min Ho, Oh Woo Shik, est souvent maltraité par son supérieur mais tous les deux forment un beau duo comique. Woo Shik aidera son supérieur à séduire Soon Jung. Na Ok Hyeon est l’ex-équipière du fiancé de Soon Jung. N’acceptant pas sa disparition, elle enquête sur la mort de Ma Dong Wook. N’appréciant pas Min Ho, elle va toutefois accepter son aide bien qu’avec méfiance. N’oublions pas le père de Dong Wook. Il a toujours considéré Soon Jung comme sa fille mais il l’aide à avancer dans sa vie et à accepter ses sentiments envers Min Ho.

falling-for-innocence-pic4
Kang Min Ho & Na Ok Hyeon

Dong Wook est un personnage très sympathique mais il disparaît beaucoup trop tôt [en même temps, il n’y aurait pas eu d’histoire sinon…]. D’origine modeste, il est devenu policier. Il aime Soon Jung de tout son cœur et donnerait sa vie pour elle. Ensemble depuis leur adolescence, ils se connaissent très bien. Dong Wook sait quand Soon Jung cache sa souffrance mais il est là pour l’effacer.

falling-for-innocence-pic5
Lee Joon Hee

Un des autres personnages principaux est Lee Joon Hee. Ami d’enfance de Soon Jung et Dong Wook, il n’a jamais eu l’occasion d’avouer ses sentiments à Soon Jung. Lorsque Dong Wook disparaît, il pense que c’est enfin sa chance mais avant qu’il n’est le temps d’agir, Min Ho se présente. Joon Hee a toujours voulu élever son statut social. D’origine pauvre, il est devenu un avocat intelligent mais à la solde de ses supérieurs. Il fait tout ce lui est ordonné, même des choses illégales, en espérant acquérir du pouvoir. Il s’est totalement perdu en grandissant. Son amour pour Soon Jung semble plus être une obsession.

I escaped being a monster because of Soon Jung, but you… you’re becoming one because of her. What woman would love a man… who’s becoming a monster of his own making? – Min Ho

Je connaissais déjà beaucoup de monde au casting de ce drama. J’ai retrouvé avec plaisir Jung Kyung Ho (One more happy ending, Life on Mars) que j’avais vu la première fois dans ce drama et Kim So Yeon (Prosecutor Princess, I Need Romance 3) que j’aime beaucoup. Un jour, il faudra que je termine Heartless city où Jung Kyung Ho partage une bromance avec Yoon Hyun Min (Witch’s Court, Tunnel). Ce dernier a ici un rôle plus noir qui change des éternels amis sympathiques (A Witch’s Love, Discovery of Romance) où je l’avais en premier lieu vu. Il a depuis eu de nombreux rôles principaux.

Min Ho: If I say it, I feel everything will fall apart.
Soon Jung: What is it?
Min Ho: I like Kim Soon Jung.

OST :

L’OST du drama est un gros coup de cœur. J’aime toutes les chansons mais particulièrement Paradise. Elle décrit le changement d’une personne qui trouve l’amour, elle n’avait aucune raison de vivre avant de rencontrer cette personne si spéciale.

  • Davink – Paradise (파라다이스)
  • Lee Young Hoon – Not a dream (꿈은 아니길)
  • Yoon Duk Won – Madly
  • Lee Yoon Chan – Crying out (외친다)

falling-for-innocence-pic7

You’re my heart you’re my life
In paradise
In a place where there is no tears or hatred
Be my light
Show me a new tomorrow
So I can protect only you

Ressenti : ★★★★☆ (♥)

Ce drama porte essentiellement sur la construction de la relation entre Min Ho et Soon Jung. Il aborde divers thèmes et personnages mais ceux-ci naviguent autour d’eux. Le reste du scénario – le sauvetage de l’entreprise Hermia et les diverses manigances – m’ont moins intéressée. Ce n’est pas gênant puisque j’ai adoré le couple jusqu’au dénouement final qui est adorable. La fin est drôle et émouvante, pleine de chaleur. A noter la fabuleuse prestation de Jung Kyung Ho qui vivait réellement le personnage.

Teaser :

Article originellement publié le 24 juillet 2015 et retravaillé le 27 avril 2020.