Dramas·k-drama [Corée du Sud]

[Test du pilote] Hi bye, mama!

Hi-bye-Mama-poster1

Les deux dramas que je suivais en cours de diffusion (Diary of a prosecutor et Crash landing on you) se sont terminés récemment alors j’en cherchais de nouveaux pour les remplacer. Ce n’est pas le choix qui manque sur la scène des dramas coréens. Je préfère par ailleurs les commencer quand ils débutent à peine pour ne pas avoir trop d’épisodes à rattraper. Mon choix s’est donc porté sur Hi bye, Mama pour plusieurs raisons. La principale est son scénario qui annonce une histoire touchante. De plus, il est écrit par Kwon Hye Joo qui est derrière l’émouvant Go Back Couple. Ce drama m’avait fait rire et pleurer et c’est ce que je pense retrouver dans cette nouvelle production. Pari gagné puisque même en connaissant le synopsis, j’ai eu les larmes aux yeux avec ce premier épisode. En outre, le casting n’est pas pour me déplaire avec Kim Tae Hee (My princess, Yong Pal), Lee Kyu Hyung (Secret Forest), Go Bo Gyeol (Mother)…

Le pilote s’ouvre en 2004 sur la rencontre entre Cha Yu Ri (Kim Tae Hee) et Jo Kang Hwa (Lee Kyu Hyung) alors âgés de 24 ans. Trois secondes suffisent pour que naisse leur histoire d’amour suite à un coup de foudre réciproque. Un montage rapide présente leur relation amoureuse : des instants partagés à l’université, des célébrations (100 jours, un an, etc.), des disputes et des réconciliations…jusqu’à leur mariage. Ils sont heureux et pensent avoir tout le temps possible. De retour en 2019, où ils ont 37 ans, leur fille Jo Seo Woo (Seo Woo Jin) joue dans le salon et remarque un cordon d’alimentation humide. Elle s’en saisit pour le brancher et sa mère veut intervenir pour la stopper sauf que sa main passe au travers du cordon. Heureusement, Oh Min Jung (Go Bo Kyul) arrête la fillette à temps. Gros plan sur un portrait de famille montrant Jo Kang Hwa, Oh Ming Jun et Jo Seo Woo. Cha Yu Ri est décédée cinq ans plus tôt, le jour où sa fille est née. Elle erre sur Terre depuis, voulant voir sa fille grandir.

Cha Yu Ri observe sa fille quotidiennement et agit comme si cette dernière pouvait la voir. Ses bonjour et aurevoir sont enjoués, elle applaudit chacune de ses réussites, voire de ses actions. Elle voulait au départ simplement rester pour la voir marcher, puis parler…mais le temps passé avec elle, même en tant que fantôme la réjouit, et il lui est désormais difficile de se séparer d’elle. Cependant, elle ne peut réellement intervenir et quand celle-ci est en danger, elle ne peut qu’être dans tous ses états et avoir peur pour elle. Elle réalise finalement que sa fille peut la voir (depuis quand ? a-t-elle conscience de son identité ?) mais aussi tous les fantômes ce qui peut l’amener à des situations dangereuses. Elle est trop petite pour différencier les humains des fantômes et il semblerait qu’un fantôme puisse prendre possession d’elle si jamais son énergie est trop faible. Les auras des enfants sont moins résistantes que celles des adultes et comme sa mère est restée avec elle depuis sa naissance, elle serait devenue plus faible et aurait acquis la faculté de voir les fantômes. Cha Yu Ri est alors désespérée et souhaiterait que sa fille redevienne comme avant pour être protégée, quitte à ne plus jamais la voir.

Jo Seo Woo semble être une enfant plutôt calme et mesurée, ses paroles et ses sourires sont rares. Sa famille est pourtant aimante, avec Oh Min Jung qui est tendre avec elle bien que réservée, et son père se souciant beaucoup d’elle. Il s’est occupé d’elle tout seul après le décès de sa femme mais depuis qu’il s’est remarié, il n’est jamais montré seul avec son enfant. C’est sa nouvelle femme qui gère ses activités tout en s’occupant de la maison. La fillette va à l’école puis a ensuite plusieurs activités extrascolaires : cours d’anglais, de dessin et de danse. Il est donc normal qu’elle puisse sembler fatiguée mais elle est peut-être un petit peu trop apathique. Le soir de son anniversaire, elle attend avec impatience que son père rentre pour souffler les bougies de son gâteau mais sans jamais manifester de signe de colère ou de tristesse. Lorsqu’elle est réunie avec sa famille, elle est cependant heureuse. Je me demande comment Oh Min Jung et Jo Seo Woo se sont rencontrés. Ils semblent être mariés depuis deux ou trois ans maximum mais il n’y a pas vraiment de gestes tendres entre eux même s’ils semblent s’apprécier. Min Jung est douce, dans ses manières et dans son langage. Elle est cependant aussi isolée. Quand elle est avec Seo Woo, elle s’occupe de l’amener à l’école ou de préparer les repas. Lorsque d’autres mères lui proposent de partager un café, elle ne souhaite pas de leur compagnie. Lorsque son mari est rentré, ils partagent simplement un repas. Ils sont cependant montrés heureux quand ils font une sortie ensemble.

Kang Hwa était étudiant en médecine quand il a connu Yu Ri, il est désormais chirurgien thoracique. Cependant il n’opère plus. Cela semble dû à un trauma mais est-ce que c’est depuis qu’il a perdu sa femme, soit cinq ans ? Parce que c’est sûr que si c’est lui qui l’a opérée, il y a de quoi ne pas s’en remettre. Il est toujours ami avec Gye Geun Sang (Oh Eui Shik) qui est lui devenu neuropsychiatre. Ko Hyun Jung (Shin Dong Mi) est la meilleure amie de Yu Ri. Geun Sang et Hyun Jung étaient en couple à l’époque et sont à l’origine de leur rencontre. Ce n’est pas dit s’ils sont encore ensemble (certainement que oui d’après le tableau de corrélation) mais ils habitent tous les deux dans un voisinage proche.

La famille de Cha Yu Ri est montrée lors de son rite funéraire. Sa mère et son père ne se sont pas remis de sa mort et sa sœur semble avoir par contre avancé. Le père (Park Soo Young) se larmoie quotidiennement tandis que la mère (Kim Mi Kyung) se montre plus rêche mais partage la même peine. En plus, c’était la maman de Jang Na Ra dans Go Back Couple, je pleure déjà. T.T Leur relation était la plus belle chose du drama. Pour revenir à Hi bye, Mama!, la famille vit toujours au même endroit et croise de temps en temps Jo Seo Woo mais n’a aucun contact avec elle. Pour quelle raison ont-ils rompu contact ? Est-ce dès la mort de leur fille ou un peu plus tard lorsque le beau-fils s’est remarié ? Pour une raison de responsabilité ? En tout cas, je suis certaine qu’ils continuent d’habiter là pour espérer apercevoir leur petite-fille de temps en temps. Même si cela n’est pas suffisant, la voir est déjà quelque chose de réconfortant. Tout comme pour Cha Yu Ri…

Je ne m’attendais pas à voir autant de fantômes dès le premier épisode. Les cendres de Cha Yu Ri sont disposées dans une urne entreposée dans un colombarium. Celui-ci regorge de fantômes de défunts qui ne sont pas passés dans l’au-delà. En effet, ils sont dans une démocratie et peuvent choisir de rester sur Terre ou de partir pour être réincarné. Tout comme l’héroïne, les fantômes ont une raison de rester même si nous ne les voyons pas dans ce pilote. Certains vont prendre de l’importance par la suite puisque certains se démarquent déjà dans les scènes. Ils sont très différents, par leur âge, leur sexe, leur profession, ce qui permettra de varier les histoires. Une chamane les côtoie régulièrement et aimerait bien que certains quittent ce monde-ci pour l’autre car le taux de natalité est très bas puisque les fantômes ne sont pas réincarnés. Cependant elle comprend aussi leurs raisons.

Jo Kang Hwa ne s’est jamais remis de la mort de sa femme. Tout comme la famille de cette dernière. Et Jo Seo Woo n’a pas eu l’occasion de connaître sa mère. Quant à Oh Ming Jun, elle essaye d’être une bonne mère et épouse. Cha Yu Ri est en vie à la fin de l’épisode, certainement pour 49 jours. Cependant, vu le titre, et l’ancien Goodbye Mom, c’est évident que la fin sera une séparation. Elle aura ces 49 jours pour pouvoir dire aurevoir à tous… Je serai sans aucun doute du voyage, à avoir mon cœur malmené. T.T J’espère toutefois voir quelques instants de comédie puisque le drama est vendu comme un drame humain comique (et fantastique). La famille de Cha Yu Ri (au sens large) va me déchirer le coeur mais je pense que les histoires des fantômes seront peut-être plus légères (quoiqu’ils sont tous morts, et certains se sont suicidés…).

Crash Test : Passé !