Luthien à votre écoute

[Luthien à votre écoute] Une enquête au coeur du drama

Luthien-A-votre-écoute-pic4

Pour ce nouvel article, Ilumys recherche des dramas où l’enquête est vraiment au cœur de ceux-ci. Elle a adoré The guest, Misty, Forest of lies, Nobody knows et The victim’s game. Que des dramas de qualité ! Techniquement, je n’ai vu que Misty et Secret forest mais les autres me tentent beaucoup (ils sont dans ma liste prioritaire). Je vous recommande d’autres dramas qu’elle a vus : Signal, Tunnel et Life on Mars. Les enquêtes sont prenantes et les personnages très intéressants. J’avais aussi commencé Cruel city et My beautiful bride mais je ne les ai pas terminés. Ils étaient/s’annonçaient pourtant passionnants.

Je n’ai pas vu ces deux dramas mais je pense qu’ils peuvent correspondre à cette recherche : Children of nobody et Come and hug me.

Children of nobody : Kim Sun Ah est une conseillère d’enfants qui mène une vie heureuse. Toutefois sa rencontre avec une enfant et un accident vont changer sa vie. Lee Yi Kyung possède un passé traumatisant, il est un détective spécialisé dans les crimes violents. Ils cherchent des réponses et la vérité ne sera pas tendre. N est un collègue de travail de Kim Sun Ah et Nam Gyu Ri incarne une une femme mystérieuse qui se cache derrière un masque d’apathie.

Come and hug me : Jang Ki Young incarne un policier passionné qui cherche à atténuer les crimes de son père. En effet, il est aussi le fils d’un tueur en série psychopathe. Il renoue avec son premier amour Jin Ki Joo pour découvrir qu’ils sont horriblement liés par l’un des crimes de son père. Cette dernière est une actrice en devenir qui souffre de crises de panique.

Voici la sélection de recommandations.

Hello monster
remember-you-poster1
Hello Monster

Seo In Guk incarne un criminologue réputé. Très intelligent, il repère les moindres détails sur une scène de crime. De retour en Corée du Sud après des années passées aux États-Unis, il est à la recherche de son frère disparu incarné par Park Bo Gum et du serial killer joué par Choi Con Young qui a tué son père. Il rencontre la policière interprétée par Jang Na Ra. Hello monster est un thriller romantique où la psychologie des personnages prend le plus de place. L’enquête ne tient pas en haleine puisque les réponses sont données plutôt rapidement mais ce qui fait l’intérêt de ce drama est vraiment l’étude de ce qu’est un monstre et des relations entretenues avec les psychopathes. Voir les personnages tenter de réussir à coincer l’adversaire est prenant.

Missing noir M
Missing-Noir-M-poster1
Missing Noir M

Missing noir M délivre des enquêtes passionnantes et étonnantes. L’histoire de fond des personnages est aussi intéressante mais reste malheureusement trop mystérieuse. Ceux-ci sont toutefois bien développés, étant réalistes et complexes. Ils sont parfaitement interprétés par un excellent casting. Le ton final de ce drama est rempli de désespoir. Je regrette qu’une saison 2 n’existe pas, la conclusion étant bien trop amère. Je vous invite à consulter mon avis.

Mistress
Mistress-poster
Mistress

Dans ce thriller rondement mené, les femmes sont au centre. Après la mort de son mari, Han Ga In a seulement vécu avec sa famille. Un jour, elle reçoit de mystérieux coups de téléphone. Des événements perturbants prennent place et elle ne pourra compter que sur ses amies Shin Hyun Bin, Choi Hee Soo et Gu Hae Yi pour arriver à démêler ce mystère. Celles-ci sont aussi en proie à leurs propres problèmes et pour ne rien arranger, elles doivent cacher un meurtre. Les hommes autour d’elles sont tous des coupables potentiels. La réalisation joue avec nos nerfs – et nous promène souvent – mais elle est très efficace. Les révélations arrivent petit à petit mais chaque épisode recèle son lot de rebondissements. Le drama est prenant jusqu’à la dernière minute.

Voice
Voice-poster1
Voice

Voice – et ses suites – est un drama policier bien noir. Je suis déçue de voir que le drama ne se termine jamais donc je n’ai pas vu la saison 3 mais je suis certaine qu’elle tient en haleine comme les précédentes. L’incompétence des policiers et le floutage de trop nombreux éléments sont exaspérants mais les personnages principaux sont très intéressants, surtout le fameux tueur en série. Lee Ha Na peut entendre des bruits infimes tandis que Jang Hyuk est un détective bien trop brusque. Ensemble, ils font équipe dans un centre d’appels d’urgence tout en cherchant qui a tué leur famille. Les épisodes se finissent souvent par des cliffhangers qui incitent à lancer le suivant immédiatement.

Lookout
Lookout-poster1
Lookout

Lookout est un thriller bien mené avec un groupe de personnages centraux passionnants. Lee Shi Young, Kim Young Kwang, Kim Tae Hoon, Kim Seul Gi et Key forment une sacrée équipe. Souffrant d’injustice, ils combattant illégalement toutes ces personnes qui se croient au-dessus de la loi. Ils seront aussi amenés à examiner leur propre passé pour pouvoir enfin faire leur deuil. Il est toutefois à regretter que la fin soit un peu trop expéditive avec quelques questions demeurant.

Dr. Frost
dr.-frost-poster1
Dr. Frost

Dr. Frost est adapté d’un webtoon du même nom. Song Chang Eui incarne un professeur en psychologie très intelligent mais créant difficilement des liens avec les autres. Il travaille comme conseiller dans une université de jour et comme barman la nuit. Avec son assistante Jung Eun Chae, ils enquêtent sur les problèmes de leurs patients pour les aider. Le passé du héros est aussi examiné avec des actions suspectes concernant son accident mais il n’est pas entièrement conclu. Cela ne dérange pas vraiment puisque ce sont surtout les enquêtes qui sont intéressantes, abordées de façon psychologique.

Avez-vous d’autres recommandations pour Ilumys ? Si vous avez vous-même des questions à poser, je vous invite à consulter le sujet original.

Luthien à votre écoute

[Luthien à votre écoute] Des dramas sans romance

Luthien-A-votre-écoute-pic2

Pour le premier article de ce projet, Jodie cherche des dramas sans romance, où l’histoire se suffit à elle-même sans vouloir à tout prix mettre ensemble ses personnages. Pour constituer ces recommandations, je me suis basée sur la liste de ses visionnages. Je tiens à vous citer les dramas que j’ai considérés mais qu’elle a déjà vus : Avengers social clubAngry momMisaengStrangerMissing noir M. Ces séries sont très variées, allant de la tranche-de-vie au thriller mais je trouve qu’ils ont tous beaucoup d’impact.

Awl
Awl-poster1
Awl

Awl est un drama adapté d’un webtoon éponyme basé sur des faits réels. (Pour information, le film Cart adapte le même sujet.) Il raconte l’histoire d’employés ordinaires qui travaillent durement. Lorsqu’une situation injuste surgit, ils vont se battre ensemble pour leurs droits. Leur combat acharné est éprouvant à regarder tellement le drama est réaliste. Il est cependant aussi passionnant puisque le spectateur s’investit très rapidement dans le devenir des personnages. Le duo formé par Ji Hyun Woo et Ahn Nae Sang est excellent et le reste du casting l’est tout autant. En plus du scénario parfaitement construit, j’ai adoré la réalisation et ses plans très lumineux malgré une ambiance sombre. Awl est un drama à la fois inspirant et bouleversant.

Life on Mars
life-on-mars-poster-1
Life on Mars

Life on Mars est une adaptation de la série britannique éponyme. Jung Kyung Ho incarne un enquêteur de notre époque qui va se retrouver plongé dans la fin des années 80. Il va devoir s’adapter et faire équipe avec Park Sung Woong pour résoudre une mystérieuse enquête. J’ai adoré l’époque et les personnages de ce drama. L’enquête et les questionnements de ce voyage dans le passé sont aussi très prenants.

Mother
mother-poster
Mother

Mother est un drama bouleversant. Lee Bo Young est une femme solitaire qui a été adoptée et a toujours eu du mal à trouver sa place. Lorsqu’elle réalise qu’une de ses élèves est brutalisée, elle la kidnappe et affrontera tout le pays pour la protéger. Le drama aborde parfaitement les questions de famille et de maternité. Les acteurs sont tous phénoménaux dans l’interprétation de leur personnage, des scènes les plus dures aux plus sensibles.

Diary of a prosecutor
Diary-of-a-Prosecutor-Poster2
Diary of a prosecutor

Ce drama tranche-de-vie suit la vie de procureurs surchargés de travail dans une petite province. Les enquêtes sont variées et couvrent diverses juridictions criminelles cependant tous les cas traités sont importants et abordent divers thèmes sociaux. Lee Sun Kyun et Jung Ryeo Won sont formidables dans l’interprétation de leur rôle. S’ils s’opposent quasiment tout le drama, ils se ressemblent par bien des aspects. Le reste de l’équipe est tout aussi sympathique. Je vous invite à consulter mon avis pour une review plus complète.

My lawyer, Mr. Jo
MyLawyerMrJo-poster
My lawer, Mr. Jo

Park Shin Yang incarne un ancien procureur respecté qui a tout perdu lorsqu’il a dénoncé la corruption régnant autour de lui. Devenu avocat dans un petit quartier, il souhaite protéger les innocents. My lawyer, Mr. Jo est une underdog story sympathique à suivre avec un héros facile à aimer et à encourager. Il est à regretter le traitement des autres personnages qui disparaissent bien trop aisément (Kang So Ra fait de la figuration.).

Avez-vous d’autres recommandations pour Jodie ? Si vous avez vous-même des questions à poser, je vous invite à consulter le sujet original.

Avis·Films·Les femmes coréennes dans la production audiovisuelle

[K-Movie] The exclusive: beat the devil’s tattoo

The Exclusive Beat The Devils Tattoo-poster
The exclusive: beat the devil’s tattoo

Titre original: 특종: 량첸살인기 / Teukjong: Ryangchensalingi 
Titres alternatifs: Journalist, Scoop: Liang Chen murder record, Exclusive: the Ryangchen murders
Pays: Corée du Sud
Genres: Thriller, Investigation
Durée: 125 minutes
Sortie: 22 Octobre 2015
Réalisatrice: Roh Deok
Scénariste: Roh Deok
Producteurs: Han Jae Rim
Compositeur: Jo Yeong Wook
Directeur de la photographie: Park Yong Soo
Sociétés de production: Woojoo Film, Vanguard Studio
Société de distribution: Lotte Entertainment
Casting principal: Jo Jung Suk (Heo Moo Hyuk), Lee Ha Na (Soo Jin), Lee Min Sook (Directrice Baek), Bae Sung Woo (Chef Oh), Kim Eui Sung (Directeur Moon), Tae In Ho (Chef d’équipe Yoo)

exclusive-beat-the-devils-tattoo-poster2
The exclusive: beat the devil’s tattoo

Dans cette comédie noire, l’avenir du journaliste Heo Moo Hyuk n’est pas très reluisant. Sa vie professionnelle tout comme sa vie personnelle sont au plus bas. Sa femme, Soo Jin, a demandé le divorce alors qu’elle va bientôt accoucher de leur enfant. Il espère la reconquérir et vit en attendant dans un petit studio miteux. Il est sur le point d’être renvoyé car une de ses enquêtes a déplu à ses supérieurs. En effet, elle implique un sponsor de la chaîne pour laquelle il travaille. Un maigre indice écrit sur un bout de papier est son unique espoir de rédemption. Sur cette feuille figure l’adresse d’une source potentielle sur un tueur en série qui sévit actuellement dans les rues de Séoul. Moo Hyuk rend visite à ce témoin et convaincu par ses propos, il entre par effraction dans la demeure du suspect. Il trouve alors une note manuscrite de ce meurtrier. Son ancienne chaîne de télévision est alors très intéressée par ce scoop.

Moo Hyuk devient ainsi un journaliste très apprécié de sa chaîne. Ses supérieurs hiérarchiques, dont la directrice Baek, le poussent à continuer ses reportages. Après la note manuscrite, il se lance dans une course-poursuite du tueur en série ! Le buzz créé par la diffusion des informations sur la chaîne de télévision est énorme et ses parts de marché ne font qu’augmenter. Elle ne veut bien sûr pas laisser filer ce sensationnel profit et compte bien exploiter ce sujet jusqu’au bout. Seulement, il y a un léger problème. Moo Hyuk a continué à mener son enquête personnelle et s’est rendu compte que son exclusivité n’en était pas réellement une. Cependant, avec le succès qu’il rencontre et tout le battage médiatique autour de ses scoops, il ne peut pas révéler la vérité : que tout n’est que fabrication. Le voilà alors qui s’enfonce encore plus dans ses mensonges tandis que le tueur en série ne rôde pas très loin…

Tout comme The whistleblower, The exclusive: beat the devil’s tattoo est un thriller d’investigation où les médias jouent un rôle important. Roh Deok dénonce le monde journalistique tel qu’il peut être perçu désormais à travers cette chasse au scoop. Que cela soit vrai ou faux, peu importe à la chaîne tant qu’elle obtient une exclusivité qui fait parler d’elle. Les journalistes veulent saisir la moindre opportunité qui se présente à eux. Même s’ils sont nombreux sur la même affaire, ils doivent tous la couvrir. Il suffit de regarder les nombreux plans où les journalistes se pressent les uns sur les autres pour pouvoir saisir la moindre bribe de parole.

Quand Moo Hyuk réalise que l’homme qu’il suspectait d’être le tueur en série est innocent, il est trop tard pour faire machine arrière. Trop d’informations ont été diffusées et sa crédibilité est en jeu. Il est coincé et n’a pas d’autre choix que de fabriquer des preuves pour être en avance sur les autres journalistes. Moo Hyuk doit gérer ses mensonges avec ses supérieurs mais aussi avec la police qui le questionne sur l’acquisition de ses preuves et son témoin. Il ne coopère pas avec cette dernière, se cachant derrière les droits et devoirs des journalistes de protéger leurs sources.

La fabrication de ses preuves attire aussi l’attention du véritable meurtrier. Ce dernier est surprenant. En effet, Roh Deok a créé un film se basant sur l’inattendu. L’image du tueur en série peut être assez fixée mais elle ne voulait pas de personnage se décrivant seulement par leur occupation. Elle a ainsi imaginé un personnage avec un sentiment d’imprévu. Elle a développé ce personnage cliché dans une vie ordinaire. [*] Lorsque le visage du tueur est révélé, d’un ton comique et assez léger, le film passe alors dans une atmosphère plus noire et satirique avec un final surprenant.

Même si The exclusive: beat the devil’s tattoo contient des éléments de type thriller, la vue d’ensemble consiste en une énorme blague et une satire. [*]

La fin du film est très noire. L’exclusivité de Moo Hyuk a évolué. En effet, entre ses mensonges et la réaction du public, la vérité est trop profondément enfouie pour pouvoir ressurgir. Les spectateurs se sont faits leur propre opinion, certainement suggérée par les médias qui ont créé cette histoire au gré de leurs suppositions et soit-disant preuves. Les médias ont ainsi un grand pouvoir de persuasion qui peut totalement occulter la vérité. Le final est plutôt glaçant (outre les faits) si l’on considère la brute réalité : le mensonge peut devenir la vérité.

[Avec ce film] je voulais dire que le monde actuel est constitué de jugements et de décisions pris plus rapidement que nécessaire. Lorsque la vitesse domine le monde, nous n’avons pas le temps de vraiment creuser la vérité et donc ce qui n’est pas la vérité devient la vérité. Les gens ne s’intéressent pas non plus à la vérité. Cependant, la vérité existe et nous devons être beaucoup plus actifs pour pouvoir la découvrir. Je voulais montrer le genre de blague qui pourrait se produire lorsque vous recevez passivement les informations données. [*]

Ressenti : ★★★★☆

Trailer :

Sources :
[*] Interview KoBiz

Les femmes coréennes dans la production audiovisuelle·Réalisateurs & Réalisatrices

[K-Director] Roh Deok

real_rohdeok1

Nom : 노덕 / Roh Deok
Pays : Corée du Sud
Date de naissance : 1980

Roh Deok est née en 1980 en Corée du Sud. Elle est diplômée du département de cinéma de l’institut des arts de Séoul. Elle a réalisé plusieurs courts-métrages d’une durée variant entre 5 et 20 minutes : Cheating (1998), The end (1998), Jujuba (2000), Save the Earth! (2002) et The secret within her mask (2005).

En 2013, elle a écrit et réalisé son premier long métrage : Very ordinary couple. Ni drame ni comédie, le film a reçu des éloges pour son style unique et franc ainsi que le prix du meilleur long métrage dans la compétition du film asiatique du Festival international du film de Shanghai. Il a été sélectionné à plusieurs festivals.

En 2016, elle a écrit réalisé le thriller journalistique The exclusive: beat the devil’s tattoo avec Jo Jung Suk en vedette. Le film a été projeté à plusieurs festivals : le festival du film d’Extrême-Orient d’Udine, le festival international du film fantastique de Bruxelles, le festival international du film Fantasia et le festival international du film et de la télévision de Shanghai.

En 2020 est prévu un épisode spécial pour MBC intitulé SF8: Whole Body. Ce projet de science-fiction décrit une société qui est aveuglée par la dévotion à un service de fortune d’intelligence artificielle.

real_rohdeok2

Filmographie :

  • 특종: 량첸살인기 – The exclusive: beat the devil’s tattoo (2015)
  • 연애의 온도 – Very ordinary couple (2013) –
  • 마스크 속, 은밀한 자부심- The secret within her mask (2005)
  • 지구를 지켜라! – Save the Earth! (2002)
  • 쭈쭈바 – Jujuba (2000)
  • The end (1998)
  • 컨닝 – Cheating (1998)

Sources :
Korean Film Council

Luthien à votre écoute

[Luthien à votre écoute] Explications

Je vous retrouve aujourd’hui pour un nouveau type d’article un peu particulier. Pour ce projet, je suis à votre écoute pour vous donner des conseils d’où le titre.

Luthien-A-votre-écoute-pic1

Avec tous les dramas qui sortent continuellement, vous ne savez plus où donner de la tête et quoi commencer ? Vous aimez un type de scénario ou de cliché en particulier mais vous avez tellement vu de dramas que vous ne savez pas s’il en existe d’autres ? Pour changer un peu, vous aimeriez regarder un film mais vous ne savez pas quoi choisir ? Vous rêvez de shipper un OTP mais vous êtes déçu(e)s par tout ce que vous testez ? Je suis là pour vous aider ! Que ce soit pour vous donner des titres de dramas ou de films, je peux vous proposer quelques recommandations. Vous ne savez pas où regarder légalement vos dramas et films ? Quelque chose vous étonne dans une scène ? Je peux aussi répondre à des questions plus générales de ce type.

Quel est le principe ?

A chaque question de votre part concernant l’industrie audiovisuelle asiatique en général, je rédigerai un article avec des conseils en essayant de répondre au mieux à votre demande. Vous pouvez me demander ce que vous souhaitez mais j’ai surtout des connaissances sur la télévision coréenne (dramas, films, acteurs et actrices, réalisateurs et réalisatrices, scénaristes). N’hésitez cependant pas à poser les questions que vous avez envie ! De plus, elles peuvent être générales ou pratiques tout comme me concerner personnellement même si le but principal est de vous aider (ainsi que les autres lecteurs).

Comment participer ?

Pour demander un conseil, il vous suffit de me contacter par mail ou de laisser un commentaire sur cet article. Si possible et que cela est pertinent, indiquez ce que vous avez vu et aimé/détesté. Je vous répondrai en rédigeant un article dans un délai de quelques jours maximum.

A noter :

Pour illustrer les entêtes de ces articles, j’utiliserai des images de femmes asiatiques vues en train d’écrire ou de lire des documents et provenant de productions télévisuelles donc n’hésitez pas à me partager vos images stockées.