Luthien à votre écoute

[Luthien à votre écoute] Ces dramas coréens classiques

Luthien-A-votre-écoute-pic6

Dans ce nouvel article, je réponds à Aigo Ajumma qui recherche mes recommandations de dramas coréens classiques datant d’avant 2010. Elle a vu beaucoup de dramas japonais mais peu de coréens de cette époque. Elle a quand même regardé : Boys over flowers, Full house, Coffee prince, My lovely Sam Soon, Tree of heaven, Shining inheritance, You’re beautiful. Ce sont de beaux titres ! J’ai aussi noté qu’elle a vu Pasta (2010), Secret garden (2010) et Sungkyunkwan scandal (2010). Ces dramas sont très différents, allant de la romance dans une cuisine à une romance fantastique à un drama historique avec cross-dressing. Les protagonistes masculins des deux premiers sont un peu trop abusifs mais j’ai cependant beaucoup aimé ces dramas. Dans le dernier, le protagoniste masculin me laissait très indifférente mais j’adorais les autres membres du quatuor.

Cette question est très intéressante. Une œuvre considérée comme classique est une production qui est devenue une référence. Pour un drama, il me semble qu’il peut par exemple avoir eu un taux d’audience très élevé et avoir beaucoup fait parler de lui. Aujourd’hui encore, il reste dans les mémoires et des scènes de celui-ci sont très connues voire parodiées. Cependant, certains classiques ont (mal) vieilli et sont en désaccord total avec les goûts et mœurs de notre époque moderne. Sans parler de certains acteurs que l’on n’aimerait plus voir jouer… Pour composer cette liste, j’ai voulu tout d’abord choisir des dramas qui avaient plus de 10 000 vues sur Mydramalist mais certains qui me semblent totalement appartenir à cette notion de classique n’ont pas eu un nombre de vues aussi important. J’ai donc en premier classé des dramas que j’ai vus, que j’ai beaucoup aimés et qui je pense se regardent encore bien aujourd’hui. Ensuite, j’ai noté quelques dramas qui me semblent appartenir à cette notion mais qui souffrent de plus de problèmes que les précédents. Pour terminer, j’ai fait une sélection de dramas connus mais que je n’ai pas vus. S’ils sont tous dans ma liste à voir, certains sont trop dramatiques pour que je les regarde un jour et d’autres n’ont pas forcément bien vieilli.

Petite anecdote, j’ai vu quasiment tous les dramas (excepté deux) que je vais citer en 2013, soit l’année où j’ai débuté les dramas, un an avant la création de ce blog. J’étais novice à dramaland mais j’étais déjà très tournée vers les comédies romantiques. Je cherchais donc les meilleures romcoms à regarder sur Google. 😀

Commençons donc par des dramas que j’ai adorés même si certains présentent des défauts. Étrangement, ce sont tous des romances. Cela s’explique évidemment par mes goûts mais aussi par les productions de l’époque, moins diversifiées qu’aujourd’hui.

Mary stayed out all night (2010)
MaryStayedOutAllNight-poster
Mary stayed out all night

Et ainsi débuta mon crush sur Jang Geun Suk ♥ alors qu’en réalité je ne l’ai pas vu dans grand chose. o.o Il a un de mes looks favoris associé à une carrière de musicien indépendant. 😀 Ce drama n’est certainement pas parfait mais j’ai adoré suivre la romance entre Jang Geun Suk et Moon Geun Young avec Kim Jae Wook en second lead. Le premier prétend être le mari de la deuxième lorsqu’elle doit épouser le dernier. Moon Geun Young doit alors partager son temps pendant 100 jours entre les deux messieurs pour savoir lequel elle souhaite épouser. La bande-son du drama est aussi très chouette avec plein de titres interprétés par Jang Geuk Suk.

Personal taste (2010)
personaltaste-poster
Personal taste

Dans ce drama, Son Ye Jin et Lee Min Ho commencent à habiter ensemble lorsqu’elle pense que le second est gay. L’héroïne cherche aussi à se venger de son ex-petit-ami Kim Ji Suk. La cohabitation est toujours un de mes thèmes favoris et Personal taste est certainement un de mes premiers dramas avec. Ce n’est peut-être pas le plus palpitant des dramas qui existent mais je m’étais bien amusée devant et je n’avais pas ressenti d’ennui.

Prosecutor princess (2010)
ProsecutorPrincess-poster
Prosecutor princess

Qu’est-ce que j’ai pu dévorer ce drama ! o.o J’étais à fond dans la romance entre Kim So Yeon et Park Shi Hoo. L’héroïne est une procureure, elle possède une excellente mémoire mais elle est bien plus intéressée par la mode que le travail. Le second cherche à se venger et va se jouer d’elle mais en tombant évidemment amoureux. J’ai découvert Kim So Yeon avec ce drama que j’ai adoré suivre de nouveau dans I Need Romance 3 (another crush is born \o/). Park Shi Hoo…voilà.

The woman who still wants to marry (2010)
The woman who still wants to marry poster
The woman who still wants to marry

Des femmes au centre du drama avec une noona romance ! \o/ Wang Bit Na et Uhm Ji Won sont cependant un peu trop mises à côté par rapport à Park Jin Hee. Cette dernière est une journaliste trentenaire qui espère trouver l’amour mais qui ne connaît que des déceptions. Elle rencontre un musicien joué par Kim Bum dix ans plus jeune qu’elle. Une rom-com doublée d’une noona romance classique dans son déroulement. Je me souviens d’une scène de déclaration mémorable. 😀 La bande-son est aussi très chouette. Je crois que je vais le revoir. o.o En fait, je l’ai commencé. 😀 Il a suffi de réécouter The woman who cut my guitar strings par Kim Bum accompagné des images du drama pour craquer. 😀

City hall (2009)
CityHall-poster
City hall

C’est un drama que j’ai vu avec un peu plus d’expérience puisque je l’ai regardé en 2016. Je connaissais les acteurs pour les avoir vus dans plusieurs productions. Tout oppose Kim Sun Ah et Cha Seung Won, que ce soit leur originale sociale ou leurs convictions. Sous fond de politique, ils vont cependant tomber amoureux. Ce n’est certainement pas le drama le plus connu qui soit mais la romance est vraiment intéressante avec un couple ayant plein d’alchimie et le casting secondaire fort sympathique.

Dal Ja’s spring (2007)
dal-ja's-spring-poster
Dal Ja’s spring

Une nouvelle noona romance ! 😀 Je pense peut-être à tort que ce drama devrait faire partie du parcours de tout fan de comédies romantiques coréennes. L’héroïne trentenaire, Chae Rim, est une femme célibataire qui n’a jamais eu de petit-ami. Elle va se retrouver au cœur d’un triangle amoureux entre un faux petit-ami plus jeune qu’elle avec Lee Min Ki et une collègue de travail avec Lee Hyun Woo. Pour l’anecdote, c’est un des premiers dramas que j’ai vus et j’ai ensuite suivi avec d’autres dramas de Chae Rim qui sont bien moins passionnants… L’héroïne est très attachante et j’ai beaucoup aimé suivre ses hésitations.

Je vais aussi mentionner Biscuit teacher and star candy (2005), My girl (2005) et Goong (2006) que j’ai moins aimés, le dernier est d’ailleurs en pause. Je ne les conseillerai donc pas forcément mais ils me semblent être assez importants pour les noter.

Gong Yoo et Gong Hyo Jin constituent le duo principal de Biscuit teacher and star candy, le premier en tant que lycéen et la seconde étant sa professeure. Je ne me souviens plus de quand j’ai regardé ce drama dans ma vie de dramavore et je n’en trouve aucune trace sur le blog ce qui me semble très bizarre. o.o Je ne pensais pas l’avoir vu il y a si longtemps pourtant… J’en garde plutôt un bon souvenir mais je ne l’ai pas très noté. XD Je pense qu’il n’a d’ailleurs pas très bien vieilli. Cela ne concerne pas forcément le thème qui est encore utilisé aujourd’hui et qui me dérange souvent mais je ne pouvais pas passer à côté de ce casting. Plutôt les tenues d’une autre époque et les effets de réalisation kitch (mais pas pire que les cdramas actuels) avec les super sauts de notre héroïne badass. Je me souviens aussi d’un amour très fort de Gong Yoo et d’une certaine déclaration ainsi que le béguin de notre héroïne pour un autre professeur très idéalisé.

Dans My girl, Lee Da Hae fait croire avec l’aide de Lee Dong Wook qu’elle est une cousine éloignée que son grand-père cherchait depuis longtemps. Leur mensonge n’est plus facile à annuler quand ils tombent amoureux. A noter Lee Joon Gi et Park Shi Hyeon en seconds leads avec les stéréotypes de l’époque. J’ai regardé ce drama à mes débuts à dramaland et j’avais peiné à le terminer mais il y avait cette formule d’addiction qui fonctionnait très bien. A l’époque, durant les premiers mois de découverte, je regardais des dramas qui n’étaient pas en cours de diffusion, un par un et je ne les abandonnais pas. Je me souviens de la coupe de cheveux de Lee Jong Gi, de quelques scènes entre nos héros et de la musique qui m’a encore plus marquée que Love is the moment ou Almost paradise alors c’est dire. o.o Et rien qu’écouter les premières notes m’hérisse le poil. XD J’avais ensuite essayé plusieurs dramas de Lee Dong Wook car je l’avais trouvé plutôt charmant mais j’ai beaucoup de mal avec son jeu…

J’ai tenté de regarder Goong en 2017 mais j’ai abandonné malgré un casting fort sympathique bien que débutant (Yun Eun Hye, Ju Ji Hun, Kim Jeong Hun et Song Ji Hyo). L’histoire semblait correcte bien qu’un peu rapide mais je n’avais pas spécialement envie de lancer les épisodes suivants…

Passons maintenant à ces dramas que je n’ai pas encore visionnés mais dont les titres sont plutôt reconnus.

  • My girlfriend is a gumiho (2010)
  • Queen Seon Duk (2009)
  • Iljimae (2008)
  • Time between dog and wolf (2007)
  • Delightful girl, Choon Hyang (2005)
  • I’m sorry, I love you (2004)
  • Jewel in the palace (2003-2004)
  • Stairway to Heaven (2003-2004)
  • Winter sonata (2002)
  • Autumn tale (2000)
  • All about Eve (2000)
  • Sandglass (1995)

Il y a évidemment des comédies romantiques. Quand je pense que je n’ai toujours pas vu My girlfriend is a gumiho, cette rom-com fantastique avec Lee Seung Gi et Shin Min Ah ! o.o Dans Delightful girl, Choon Hyang, Han Chae Young interprète le rôle titre d’une lycéenne dont le premier amour (Jae Hee) s’est désintéressé d’elle lorsqu’il a rencontré une autre fille (Park Shi Eun). Le directeur d’une compagnie de divertissement (Uhm Tae Woong) apparaît soudainement dans sa vie, il pense que toutes les femmes tombent sous son charme mais l’héroïne est totalement indifférente. C’est le drama qui a lancé la carrière des sœurs Hong. Toujours de la romance (quel drama plus ancien n’en avait pas ?) mais avec plus d’action avec Time between dog and wolf. Lee Joon Gi et Jung Kyung Ho sont deux agents secrets qui infiltrent un gang. Ils tombent amoureux de la même femme jouée par Nam Sang Mi, la fille de l’antagoniste.

Mais il y a avant tout des drames romantiques. Ce genre a dominé les premiers dramas de la vague hallyu. Ils ont pour la plupart connu des taux d’audience exceptionnels et se sont très bien vendus à l’étranger, au Japon et en Chine notamment. Je ne peux pas juger des qualités intrinsèques des dramas et cela est difficilement comparable à notre époque avec le développement d’autres médias et les nombreux choix qui sont proposés au spectateur. Ces mélodrames adorent les triangles amoureux et les romances tragiques avec des amours interdits ainsi que les maladies. Le plus ancien, Sandglass (Go Hyun Jung, Park Sang Won et Choi Min Soo), se passe durant une période politique tumultueuse avec des héros gangster procureur et une héroïne fille d’un chaebol. Il y a aussi All about Eve (Chae Rim, Kim So Yeon, Jang Dong Gun, Han Jae Suk), Autumn tale (Song Seung Heon, Song Hye Kyo), Winter sonata (Bae Yong Joon, Choi Ji Woo, Park Young Ha) et Stairway to heaven (Choi Ji Woo, Kwon Sang Woo, Shin Hyun Joo). I’m sorry, I love you (Im Soo Jung, So Ji Sub) est un peu plus récent. Le héros a vécu une enfance très triste et il ne lui reste plus que trois mois à vivre. En rencontrant l’héroïne secrètement amoureuse de la célébrité dont elle s’occupe, sa vie va changer.

Quelques dramas historiques font aussi partie de cette sélection. Queen Seon Duk raconte l’ascension de la reine éponyme et cette histoire m’intéresse au plus au point avec deux actrices que j’adore en personnages principaux (Lee Yo Won et Go Hyun Jung) ainsi qu’un excellent casting plus secondaire (Kim Nam Gil, Yoo Seung Ho…). Le drama Iljimae a connu de nombreuses adaptations, celle-ci est avec Lee Joon Gi dans le rôle titre en tant que voleur s’en prenant aux fonctionnaires corrompus pour donner aux pauvres. Jewel in the palace raconte l’histoire de la première femme (Lee Young Ae) étant devenue le médecin royal suprême.

Avez-vous d’autres recommandations pour Aigo Ajumma ? Si vous avez vous-même des questions à poser, je vous invite à consulter le sujet original.

Luthien à votre écoute

[Luthien à votre écoute] Des films sans romance

Luthien-A-votre-écoute-pic3

Voici une nouvelle sélection pour Jodie qui cherche des films sans romance, où l’histoire se suffit à elle-même sans vouloir à tout prix mettre ensemble ses personnages. Pour constituer ces recommandations, je me suis basée sur la liste de ses visionnages. Je tiens à vous citer les films que j’ai considérés mais qu’elle a déjà vus : A girl at my door (2014) – A hard day (2014) – A taxi driver (2017) – Along with the gods (2017/2018) – Cart (2014) – I can speak (2017) – Like father, like son (2013) – Little forest (2018) – Midnight runners (2017) – Miss Granny (2017) – Our finest hour (2008) – Run off (2016) – Sunny (2011) – The attorney (2013) – The pirates (2014). Il y a absolument de tous les genres : action, comédie, fantastique, drame historique, film sportif… !

Des thrillers !

Missing de Lee Eon Hee (2016)
Missing-Poster
Missing

Missing est un thriller prenant parfaitement mené qui propose aussi une critique sociale. Uhm Ji Won et Gong Hyo Jin ont les rôles titres, la première en tant que mère célibataire peinant à concilier sa vie professionnelle avec son rôle maternel, et la seconde joue le rôle d’une nourrice immigrée chinoise. L’enlèvement de l’enfant de la première par la seconde permet d’aborder divers problèmes sociétaux tels que le sexisme, l’immigration, la prostitution, etc. Tout en dénonçant ces problèmes, le film propose un mystère haletant avec deux héroïnes pour lesquelles on ne peut que ressentir de l’empathie. Retrouvez mon avis ici.

Pandora de Park Jung Woo (2016)
Pandora-poster
Pandora [Corée du Sud] ★★★★

Pandora est un très bon film catastrophe qui a su m’impliquer émotionnellement dès le départ et m’a laissée sur une réflexion lorsqu’il s’est terminé. Évidemment, le scénario n’a rien d’original pour un film de ce genre mais il fonctionne très bien, avec notamment une réalisation impressionnante. Le spectateur suit trois microcosmes différents ce qui permet de voir la catastrophe sous divers angles : les ouvriers/ingénieurs piégés dans la centrale nucléaire, les villageois et proches du héros qui fuient l’accident et le Président et son équipe tentant de résoudre le problème. Le film est aussi politique puisqu’il questionne sur le danger des centrales nucléaires. Pandora est captivant et servi par des acteurs brillants avec Kim Nam Gil au centre. Une chronique est à venir.

Pluto de Shin Su Won (2013)
pluto-poster
Pluto

Avec Lee David et Seong Joon dans les rôles titres de ce thriller psychologique, le film est dénonciateur du système scolaire coréen. Le premier est un élève pauvre et le second riche mais tous les deux luttent pour avoir les meilleures notes et être au sommet de leur classe. Ils y laissent leur santé physique et mentale. Ils font partie d’un groupe secret pour s’amuser aux dépends des autres. Le film est très perturbant, avec beaucoup de sujets graves abordés (harcèlements, violences, dépressions…). La montée en puissance de la détresse et de la colère du héros laisse place à un final sans espoir. Retrouvez mon avis ici.

The Berlin file de Park Noo Ri (2013)
BerlinFile-poster
The Berline file

Dans ce thriller d’action, Ha Jeong Woo, un espion nord-coréen, doit lutter contre les services secrets internationaux, dont le sud-coréen Han Seok Kyu et le nord-coréen Ryoo Seung Beom, pour aider sa femme, Jeon Ji Hyeon, injustement piégée. Avec ce casting de qualité, The Berlin file montre la vie d’un homme solitaire qui se bat pour survivre. Une chronique est à venir.

The thieves de Lee Ki Chul (2012)
Thieves-poster
The Thieves [Corée du Sud] ★★★

Kim Yoon Seok, Kim Hye Soo, Lee Jung Jae, Jun Ji Hyun, Kim Soo Hyun, Kim Hae Sook, Simon Yam, Oh Dal Soo, Lee Angelica et Derek Tsang font équipe pour voler un collier en diamants dans un casino bien sécurisé. The thieves présente un casting phénoménal pour un film bien amusant à regarder !

The truth beneath de Lee Kyung Mi (2016)
thetruthbeneath-poster
The truth beneath

Dans ce thriller très prenant, Son Ye Jin sera prête à tout pour retrouver sa fille disparue alors que son mari Kim Joo Hyuk est très concentré sur les élections à venir. Le film peut être perturbant et déstabilisant. Le spectateur a l’impression d’être dans la tête de la mère alors que celle-ci sombre dans la folie. L’histoire est brillante bien que trop de surprises arrivent après-coup ce qui nous perd un peu.

The whistleblower de Im Soon Rye (2014)
whistleblower-poster
The whistleblower

Dans ce thriller d’investigation, Park Hae Il et Yoo Yeon Seok seront prêts à tout pour révéler la vérité sur les mensonges d’un scientifique ayant soit-disant réussi à cloner des cellules souches embryonnaires humaines. Basé sur des faits réels, le film dénonce le pouvoir des médias qui peuvent contrôler la vérité. Retrouvez mon avis ici.

Du drame et de la comédie !

Final recipe de Kim Gina (2013)
finalrecipe-poster
Final recipe

Finale recipe raconte une jolie histoire de réconciliation familiale sous fond de concours culinaire. Henry Lau est doué avec les saveurs pour proposer des plats uniques. Il sera ainsi remarqué par la productrice Michelle Yeoh et le grand chef cuisinier Chin Han. Les images de nourriture sont sublimes, je vous déconseille de le regarder le ventre vide. Retrouvez mon avis ici.

One way trip de Choi Jeong Yeol (2016)
OneWayTrip-poster
One way trip

One way trip est un drame pesant brillamment interprété par Ji Soo, Suho, Ryu Joon Yeol et Kim Hee Chan. Une sortie insouciante va se transformer en tragédie et changera leur vie à jamais. La réalisation est impeccable ; avec un jeu habile de flashbacks et de moments présents, le film nous garde en suspense jusqu’au bout. La fin très dépressive vous brisera certainement le coeur. Une chronique est à venir.

South bound de Im Soon Rye (2013)
SouthBound-poster
South bound

Avec un protagoniste ne se considérant pas citoyen coréen et luttant sans cesse contre le gouvernement, la réalisatrice dresse un point de vue critique sur la croissante incessante de la Corée du Sud en l’opposant à une vie paisible. En effet, les personnages vivent chichement mais n’en sont pas pour autant malheureux. Le conflit final est un peu long à arriver avec les personnages s’exilant sur cette île isolée mais cela permet de bien situer les enjeux sociétaux et la critique gouvernementale. Retrouvez mon avis ici.

Space brothers de Mori Yoshitaka (2012)
SpaceBrothers-poster
Space brothers

Space brothers est l’adaptation d’un manga encore en cours (36 tomes actuellement) qui a aussi connu une adaptation anime (99 épisodes). Shun Oguri et Masaki Okada incarnent ces deux frères rêvant d’espace, le premier décidant de réaliser son rêve d’enfant tandis que le second est déjà un astronaute renommé. L’intrigue ne souffre pas d’un manque de développement avec ce format réduit même si le film dure tout de même deux bonnes heures. Les protagonistes sont attachants à suivre et le spectateur espèce qu’ils atteindront leurs rêves tout en se figurant qui ils sont. A noter une bande-son très chouette ! Une chronique est à venir.

The way home de Lee Jeong Hyang (2012)
jiburo-poster1
The way home

The way home est une jolie histoire de famille, entre un petit-fils égoïste et sa grand-mère dont la bonté le fera changer de comportement. C’est un film paisible, avec de l’humour, nous faisant au final penser avec tendresse à nos propres ancêtres. Retrouvez mon avis ici.

Avez-vous d’autres recommandations pour Jodie ? Si vous avez vous-même des questions à poser, je vous invite à consulter le sujet original.

Luthien à votre écoute

[Luthien à votre écoute] Des dramas familiaux au top

Luthien-A-votre-écoute-pic5

Pour ce nouveau billet, JustB recherche des dramas familiaux de type tranche-de-vie où il est facile de s’attacher aux personnages et dont les romances sont intéressantes et addictives. Il faut à tout prix éviter les makjang et les quiproquos à rallonge avec des personnages qui n’évoluent pas. Elle a regardé plusieurs dramas sans accrocher : A thousand kisses, Love you a thousand times, What happens to my family? et You are the best!. Elle hésitait à lancer Ugly alert. Les dramas que JustB a vus ne sont pas forcément exempts de secrets à éviter. Je pense que le plus neutre reste What happens to my family? que j’ai bien aimé mais dont je n’ai pas apprécié tous les personnages donc il était parfois difficile de m’intéresser à leur sort. Je ne vais pas commenter sur les autres que je n’ai pas encore vus.

Avant de proposer une sélection de dramas familiaux souvent considérés comme longs, il y a deux titres qui me viennent à l’esprit qui sont parfaits pour cette demande. Outre la série des Reply que tu as déjà vus, Dear my friends et My unfamiliar family sont des tranche-de-vie avec des personnages formidables et des romances très touchantes. Je n’ai pas vu le second mais je suis certaine qu’il me plaira. Le casting de chacun est aussi excellent !

Dear my friends : Ce drama suit la vie quotidienne de huit seniors dont Go Hyeon Jeong écrit les histoires, tout en essayant de vivre la sienne. Avis complet ici.

My unfamiliar family : Jung Jin Young et Won Mi Kyung sont les parents de trois enfants. Han Ye Ri est l’enfant du milieu. Elle cache ses sentiments à sa famille, préférant se confier à Kim Ji Suk qui est comme son propre frère, plus que ses frère et soeur biologiques. Sa sœur aînée, Choo Ja Hyun, est une ancienne avocate en brevets et son jeune frère, Shin Jae Ha, est une âme sensible. Le père a toujours travaillé dur pour sa famille mais s’est souvent montré distant ce qui a conduit la mère a vouloir une nouvelle vie. Lorsqu’un accident survient, s’éloigneront-ils ou se rapprocheront-ils ?

Revenons donc à un format plus attendu. J’ai vu trois dramas qui pourraient correspondre à cette recherche bien que d’autres me semblent aussi à même de te plaire. Je vais donc commencer cette sélection par les dramas que j’ai (en partie) visionnés avant de présenter une sélection de dramas non vus.

Five enough

Week-end drama : 54 épisodes x 65 minutes

Five-enough-poster
Five enough

Je te recommande Five enough à 100% (et à tout le monde !). Le drama présente un vaste ensemble de personnages avec différentes intrigues sans jamais les perdre de vue. S’il y a toujours des personnages moins appréciables que d’autres, il est difficile de les détester tellement le drama est plein de bons sentiments. Le drama suit cinq couples : un manager veuf avec deux enfants et son employée divorcée qui a trois enfants (les personnages de l’affiche), le petit frère du héros qui est un réalisateur sans succès avec son ancienne petite-amie, la petite sœur du héros qui est enseignante avec un golfeur réputé, la belle-sœur du héros avec un enseignant, ami de la petite sœur du héros, et l’ex-mari de l’héroïne avec sa nouvelle femme, ancienne amie de l’héroïne. Présenté ainsi, cela fait un peu forcé mais le monde est très petit puisque tous ces personnages ont des liens – professionnels, amicaux, etc. Je n’ai présenté que la situation initiale, quelques surprises arriveront ! Évidemment, il y a aussi l’ancienne génération avec les parents et beaux-parents du héros et de quelques autres personnages. Le drama n’est guère surprenant avec peu de secrets. Il présente plusieurs conflits mais ceux-ci sont réglés assez facilement, ils ne s’éternisent pas pendant plusieurs épisodes. En tout cas, j’ai adoré voir les relations de tous les personnages se construire. Le drama m’a touchée mais m’a aussi beaucoup fait rire, par les situations engendrées ou par ce que nous connaissons en tant que spectateur et qui est à venir.

Glorious day

Week-end drama : 44 épisodes x 65 minutes

Glorious-Day-Poster1
Glorious day

J’ai adoré le couple principal de ce drama. Les protagonistes sont adorables et j’attendais la formation de leur couple avec impatience, appréciant chaque petite scène de rapprochement. 😀 Les autres personnages sont sympathiques dans leur ensemble même si certains prennent tout le drama pour évoluer. Ma critique complète est ici pour plus d’informations.

Ugly alert

Daily drama : 133 épisodes x 35 minutes

UglyAlert-poster
Ugly alert

Ugly alert est un excellent drama mais c’est un mélodrame qui fera verser des larmes. Gong Jun Su (Lim Ju Hwan) s’est toujours sacrifié pour sa famille, quitte à passer dix ans en prison pour elle. Lorsqu’il est relâché, il essaye de regagner l’amour de sa famille (par alliance et par sang) mais celle-ci le repousse. Il va cependant réussir à gagner peu à peu leur cœur. Leur réconciliation est difficile et des secrets existent encore mais ils sont sur le bon chemin. Le héros va aussi faire la rencontre de Na Do Hui (Kang So Ra) qui ne vit que pour son travail. Ils vont tous les deux changer au contact de l’autre. Gong Jun Su est quelqu’un de foncièrement bon, prêt à s’oublier lui-même pour le bonheur des personnes qui lui sont proches. Il apprend peu à peu à désirer des choses pour lui et il a des réactions nouvelles pour lui (colère, jalousie…). Na Do Hui va elle aussi découvrir des sentiments nouveaux. Ils forment une paire adorable même si divers secrets menacent leur relation. Les deux familles sont inextricablement liées de plusieurs façons différentes mais je ne trouve pas que cela soit trop lourd. Je n’ai vu que la moitié du drama pour le moment mais j’ai apprécié chaque moment passé devant. Il y a par contre beaucoup de secrets et de larmes donc ce n’est peut-être pas ce que tu recherches.

Je te présente aussi quelques dramas qui me semblent concorder avec ta demande.

  • My father is strange (52 épisodes x 65 minutes)
  • Life is beautiful (63 épisodes x 65 minutes)
  • Ojakgyo brothers (58 épisodes x 60 minutes)
  • Once again (100 épisodes x 35 minutes) [en cours de diffusion]
  • Smile you (45 épisodes x 65 minutes)
  • Family (120 épisodes x 25 minutes)

My father is strange : Kim Yeong Cheol et Kim Hae Sook ont quatre enfants : Lee Yoo Ri, Jung So Min, Ryu Hwa Young et Min Jin Woong. Un jour, Lee Joon se présente chez eux et déclare être le fils du père. Il commence alors à vivre avec eux.

Life is beautiful : Le drama est situé à Jeju et suit la vie quotidienne de la famille de Kim Yeong Cheol et Kim Hae Sook. Plusieurs conflits sont abordés : les problèmes conjugaux de la fille aînée Woo Hee Jin avec son mari Lee Min Woo ; la poursuite par son fils cadet Lee Sang Yoon de l’assistante de sa mère, Nam Sang Mi ; le couple romantique du fils aîné Song Chang Eui avec le professeur divorcé Kyung Soo et les questions d’homosexualité, les péripéties de la benjamine Nam Gyu Ri. Le drama suit aussi l’histoire des deux oncles de la famille et des grands-parents.

Ojakgyo brothers : L’histoire suit ue famille avec quatre fils vivant dans une ferme près de Séoul. Joo Won est le troisième fils et un policier qui tombe amoureux de UEE, une jeune femme hautaine qui ne croit qu’en ses jolis atouts et ne tarde pas à s’enflammer.

Once again : Le drama raconte l’histoire d’un divorce qui secoue la famille Song constituée d’un père avare avec Chun Ho Jin, d’une mère matérialiste avec Cha Hwa Yun et de leurs quatre enfants adultes : le cascadeur Oh Dae Hwan, la femme au foyer Oh Yoon Ah, la pédiatre Lee Min Jung et la stagiaire Lee Cho Hee. Les deux premiers sont divorcés et vivent de nouveau avec leurs parents, le mariage de la troisième avec Lee Sang Yeob bat de l’aile et la dernière est fiancée.

Smile you : Lee Min Jung est la deuxième fille d’une famille chaebol qui est subitement ruinée. Elle est abandonnée par son mari juste après leur cérémonie de mariage lorsque sa famille découvre ses problèmes financiers. Sa famille n’a alors plus d’autre alternative que d’emménager avec la famille de leur chauffeur dont le fils aîné est Jung Kyung Ho.

Family : Cette sitcom traite de la vie et des événements de deux familles : celle dirigée par Hwang Shin Hye et celle de Ahn Suk Hwan. La première est très riche tandis que la seconde est pauvre mais travailleuse. Les deux parents vont se marier et leurs familles vont alors s’affronter.

Cette liste m’a rappelé plein de titres et je pense que je vais commencer Life is beautiful dès que j’ai terminé mon drama familial en cours. (En fait, c’est déjà fait entre la rédaction de cet article et sa publication. :D) Avez-vous d’autres recommandations pour JustB ? Si vous avez vous-même des questions à poser, je vous invite à consulter le sujet original.

Luthien à votre écoute

[Luthien à votre écoute] Une enquête au coeur du drama

Luthien-A-votre-écoute-pic4

Pour ce nouvel article, Ilumys recherche des dramas où l’enquête est vraiment au cœur de ceux-ci. Elle a adoré The guest, Misty, Forest of lies, Nobody knows et The victim’s game. Que des dramas de qualité ! Techniquement, je n’ai vu que Misty et Secret forest mais les autres me tentent beaucoup (ils sont dans ma liste prioritaire). Je vous recommande d’autres dramas qu’elle a vus : Signal, Tunnel et Life on Mars. Les enquêtes sont prenantes et les personnages très intéressants. J’avais aussi commencé Cruel city et My beautiful bride mais je ne les ai pas terminés. Ils étaient/s’annonçaient pourtant passionnants.

Je n’ai pas vu ces deux dramas mais je pense qu’ils peuvent correspondre à cette recherche : Children of nobody et Come and hug me.

Children of nobody : Kim Sun Ah est une conseillère d’enfants qui mène une vie heureuse. Toutefois sa rencontre avec une enfant et un accident vont changer sa vie. Lee Yi Kyung possède un passé traumatisant, il est un détective spécialisé dans les crimes violents. Ils cherchent des réponses et la vérité ne sera pas tendre. N est un collègue de travail de Kim Sun Ah et Nam Gyu Ri incarne une une femme mystérieuse qui se cache derrière un masque d’apathie.

Come and hug me : Jang Ki Young incarne un policier passionné qui cherche à atténuer les crimes de son père. En effet, il est aussi le fils d’un tueur en série psychopathe. Il renoue avec son premier amour Jin Ki Joo pour découvrir qu’ils sont horriblement liés par l’un des crimes de son père. Cette dernière est une actrice en devenir qui souffre de crises de panique.

Voici la sélection de recommandations.

Hello monster
remember-you-poster1
Hello Monster

Seo In Guk incarne un criminologue réputé. Très intelligent, il repère les moindres détails sur une scène de crime. De retour en Corée du Sud après des années passées aux États-Unis, il est à la recherche de son frère disparu incarné par Park Bo Gum et du serial killer joué par Choi Con Young qui a tué son père. Il rencontre la policière interprétée par Jang Na Ra. Hello monster est un thriller romantique où la psychologie des personnages prend le plus de place. L’enquête ne tient pas en haleine puisque les réponses sont données plutôt rapidement mais ce qui fait l’intérêt de ce drama est vraiment l’étude de ce qu’est un monstre et des relations entretenues avec les psychopathes. Voir les personnages tenter de réussir à coincer l’adversaire est prenant.

Missing noir M
Missing-Noir-M-poster1
Missing Noir M

Missing noir M délivre des enquêtes passionnantes et étonnantes. L’histoire de fond des personnages est aussi intéressante mais reste malheureusement trop mystérieuse. Ceux-ci sont toutefois bien développés, étant réalistes et complexes. Ils sont parfaitement interprétés par un excellent casting. Le ton final de ce drama est rempli de désespoir. Je regrette qu’une saison 2 n’existe pas, la conclusion étant bien trop amère. Je vous invite à consulter mon avis.

Mistress
Mistress-poster
Mistress

Dans ce thriller rondement mené, les femmes sont au centre. Après la mort de son mari, Han Ga In a seulement vécu avec sa famille. Un jour, elle reçoit de mystérieux coups de téléphone. Des événements perturbants prennent place et elle ne pourra compter que sur ses amies Shin Hyun Bin, Choi Hee Soo et Gu Hae Yi pour arriver à démêler ce mystère. Celles-ci sont aussi en proie à leurs propres problèmes et pour ne rien arranger, elles doivent cacher un meurtre. Les hommes autour d’elles sont tous des coupables potentiels. La réalisation joue avec nos nerfs – et nous promène souvent – mais elle est très efficace. Les révélations arrivent petit à petit mais chaque épisode recèle son lot de rebondissements. Le drama est prenant jusqu’à la dernière minute.

Voice
Voice-poster1
Voice

Voice – et ses suites – est un drama policier bien noir. Je suis déçue de voir que le drama ne se termine jamais donc je n’ai pas vu la saison 3 mais je suis certaine qu’elle tient en haleine comme les précédentes. L’incompétence des policiers et le floutage de trop nombreux éléments sont exaspérants mais les personnages principaux sont très intéressants, surtout le fameux tueur en série. Lee Ha Na peut entendre des bruits infimes tandis que Jang Hyuk est un détective bien trop brusque. Ensemble, ils font équipe dans un centre d’appels d’urgence tout en cherchant qui a tué leur famille. Les épisodes se finissent souvent par des cliffhangers qui incitent à lancer le suivant immédiatement.

Lookout
Lookout-poster1
Lookout

Lookout est un thriller bien mené avec un groupe de personnages centraux passionnants. Lee Shi Young, Kim Young Kwang, Kim Tae Hoon, Kim Seul Gi et Key forment une sacrée équipe. Souffrant d’injustice, ils combattant illégalement toutes ces personnes qui se croient au-dessus de la loi. Ils seront aussi amenés à examiner leur propre passé pour pouvoir enfin faire leur deuil. Il est toutefois à regretter que la fin soit un peu trop expéditive avec quelques questions demeurant.

Dr. Frost
dr.-frost-poster1
Dr. Frost

Dr. Frost est adapté d’un webtoon du même nom. Song Chang Eui incarne un professeur en psychologie très intelligent mais créant difficilement des liens avec les autres. Il travaille comme conseiller dans une université de jour et comme barman la nuit. Avec son assistante Jung Eun Chae, ils enquêtent sur les problèmes de leurs patients pour les aider. Le passé du héros est aussi examiné avec des actions suspectes concernant son accident mais il n’est pas entièrement conclu. Cela ne dérange pas vraiment puisque ce sont surtout les enquêtes qui sont intéressantes, abordées de façon psychologique.

Avez-vous d’autres recommandations pour Ilumys ? Si vous avez vous-même des questions à poser, je vous invite à consulter le sujet original.

Luthien à votre écoute

[Luthien à votre écoute] Des dramas sans romance

Luthien-A-votre-écoute-pic2

Pour le premier article de ce projet, Jodie cherche des dramas sans romance, où l’histoire se suffit à elle-même sans vouloir à tout prix mettre ensemble ses personnages. Pour constituer ces recommandations, je me suis basée sur la liste de ses visionnages. Je tiens à vous citer les dramas que j’ai considérés mais qu’elle a déjà vus : Avengers social clubAngry momMisaengStrangerMissing noir M. Ces séries sont très variées, allant de la tranche-de-vie au thriller mais je trouve qu’ils ont tous beaucoup d’impact.

Awl
Awl-poster1
Awl

Awl est un drama adapté d’un webtoon éponyme basé sur des faits réels. (Pour information, le film Cart adapte le même sujet.) Il raconte l’histoire d’employés ordinaires qui travaillent durement. Lorsqu’une situation injuste surgit, ils vont se battre ensemble pour leurs droits. Leur combat acharné est éprouvant à regarder tellement le drama est réaliste. Il est cependant aussi passionnant puisque le spectateur s’investit très rapidement dans le devenir des personnages. Le duo formé par Ji Hyun Woo et Ahn Nae Sang est excellent et le reste du casting l’est tout autant. En plus du scénario parfaitement construit, j’ai adoré la réalisation et ses plans très lumineux malgré une ambiance sombre. Awl est un drama à la fois inspirant et bouleversant.

Life on Mars
life-on-mars-poster-1
Life on Mars

Life on Mars est une adaptation de la série britannique éponyme. Jung Kyung Ho incarne un enquêteur de notre époque qui va se retrouver plongé dans la fin des années 80. Il va devoir s’adapter et faire équipe avec Park Sung Woong pour résoudre une mystérieuse enquête. J’ai adoré l’époque et les personnages de ce drama. L’enquête et les questionnements de ce voyage dans le passé sont aussi très prenants.

Mother
mother-poster
Mother

Mother est un drama bouleversant. Lee Bo Young est une femme solitaire qui a été adoptée et a toujours eu du mal à trouver sa place. Lorsqu’elle réalise qu’une de ses élèves est brutalisée, elle la kidnappe et affrontera tout le pays pour la protéger. Le drama aborde parfaitement les questions de famille et de maternité. Les acteurs sont tous phénoménaux dans l’interprétation de leur personnage, des scènes les plus dures aux plus sensibles.

Diary of a prosecutor
Diary-of-a-Prosecutor-Poster2
Diary of a prosecutor

Ce drama tranche-de-vie suit la vie de procureurs surchargés de travail dans une petite province. Les enquêtes sont variées et couvrent diverses juridictions criminelles cependant tous les cas traités sont importants et abordent divers thèmes sociaux. Lee Sun Kyun et Jung Ryeo Won sont formidables dans l’interprétation de leur rôle. S’ils s’opposent quasiment tout le drama, ils se ressemblent par bien des aspects. Le reste de l’équipe est tout aussi sympathique. Je vous invite à consulter mon avis pour une review plus complète.

My lawyer, Mr. Jo
MyLawyerMrJo-poster
My lawer, Mr. Jo

Park Shin Yang incarne un ancien procureur respecté qui a tout perdu lorsqu’il a dénoncé la corruption régnant autour de lui. Devenu avocat dans un petit quartier, il souhaite protéger les innocents. My lawyer, Mr. Jo est une underdog story sympathique à suivre avec un héros facile à aimer et à encourager. Il est à regretter le traitement des autres personnages qui disparaissent bien trop aisément (Kang So Ra fait de la figuration.).

Avez-vous d’autres recommandations pour Jodie ? Si vous avez vous-même des questions à poser, je vous invite à consulter le sujet original.