Bilans mensuels·Journaux de visionnage

[Journal 27] Mars 2021

En mars, j’ai vu 10 épisodes de dramas et 2 épisodes de SP dramas. J’ai continué Into the ring que j’avais commencé le mois dernier mais je n’avais pas envie d’avancer dans le reste de mes visionnages. Comme je ne souhaitais pas commencer de nouveaux dramas tant que d’autres n’étaient pas finis, j’ai regardé quelques SP centrés sur une romance.

VISIONNAGES

Dramas terminés :

Traces of love (드라마스페셜 2020-연애의 흔적)
1/1 – Corée du Sud [2020] – 1 épisode vu – Ressenti final : ★★★★☆

Lee Sang Yeob (My wife’s having an affair this week) et Lee Yoo Young (Tunnel) dans une romance d’un épisode ? Je ne pouvais pas manquer ça ! J’aime beaucoup ces deux acteurs même si je ne les ai pas vus dans beaucoup de productions. Lee Joo Young (Lee Yoo Young) vient juste de rompre avec son superviseur au travail. Elle doit former le nouvel employé de la compagnie, Jung Ji Sub (Lee Sang Yeob), qui s’avère être son ancien petit-ami. Elle essaye d’avancer et d’éviter les rumeurs sur son lieu de travail mais les deux hommes rendent la situation complexe, éprouvant encore des sentiments pour elle. L’héroïne passe beaucoup de temps à tenter d’éviter les discussions franches sur ses sentiments et je comprends qu’elle ne veuille pas raviver ses blessures. Leur ancienne histoire d’amour était jolie à voir mais les personnages ont maintenant changé depuis leur rupture même si les sentiments sont toujours là. J’ai bien aimé le ton de ce drama.

While you’re away (드라마 스페셜 – 도둑잠)
1/1 – Corée du Sud [2020] – 1 épisode vu – Ressenti final : ★★★☆☆

Mes recherches de SP dramas avec une romance m’ont menée à ce titre avec Kim Bo Ra et Dong Ha. J’ai un peu de mal avec la première et je ne connais pas bien second mais le drama était sympathique à visionner sans être extraordinaire. Il propose une jolie histoire de retrouvailles avec un couple séparé se réconciliant lorsqu’ils doivent cohabiter. Les intrigues professionnelles sont aussi réalistes avec les difficultés financières auxquelles doivent faire face la jeunesse qui ne reçoit pas d’aide.

Dramas en cours :

SF8 (에스에프에잇)
6/8 – Corée du Sud [2020] – 0 épisode vu – Ressenti provisoire : ★★★★☆

Detective L (绅探)
18/24 – Chine [2019] – 0 épisode vu – Ressenti provisoire : ★★★☆☆

Love with flaws (하자있는 인간들)
20/32 – Corée du Sud [2019-2020] – 0 épisode vu – Ressenti provisoire : ★★★★☆

Otona joshi (オトナ女子)
3/10 – Japon [2015] – 0 épisode vu – Ressenti provisoire : ★★★★☆

Into the ring (출사표)
28/32 – Corée du Sud [2020] – 20 épisodes vus – Ressenti provisoire : ★★★★☆

Le duo Goo Se Ra (Nana) et Seo Gong Myung (Park Sung Hoon) est fantastique ! Les sentiments se développent naturellement et lorsqu’ils sont avoués, le couple est une merveille pour toute personne adorant shipper. o.o Ils ne peuvent se passer l’un de l’autre même lorsqu’ils se disputent. Ils font des concessions, ils s’inquiètent, ils échangent plein de baisers, etc. Bref, ils sont adorables ! Avec deux épisodes restants, je n’ai pas envie de les quitter ! Au niveau de l’intrigue, les choses se précipitent et j’espère que la conclusion sera satisfaisante sans être expédiée.

Bilans mensuels·Journaux de visionnage

[Journal 26] Février 2021

En février, j’ai vu 31 épisodes de dramas, 4 épisodes de SP dramas et 3 films. Je continue à bien avancer dans les challenges de Rattrapage avec plusieurs SP et films visionnés. J’avance moins vite pour celui sur les dramas mais c’est pour cela que j’ai choisi un petit palier.

DRAMAS

Dramas terminés :

The tuna and the dolphin (드라마 스페셜 – 참치와 돌고래)
1/1 – Corée du Sud [2018] – 1 épisode vu – Ressenti final : ★★★★☆

Hyun Ho (Park Gyu Young) tombe facilement amoureuse mais elle n’a jamais eu de petit-ami. Elle commence des leçons de natation et tombe sous le charme d’un autre nageur qu’elle surnomme « le dauphin » (Jung Gun Joo). Cependant, son instructeur (Yoon Park) juge qu’il n’est pas bon pour elle. Hyun Ho est adorable mais un peu trop naïve et envahissante. Sa déclaration était épique et aurait fait fuir n’importe qui. XD Les membres du club de natation sont sympathiques. Le drama est simple et plutôt mignon même si la protagoniste est immature.

Run on (런온)
16/16 – Corée du Sud [2020-2021] – 4 épisodes vus – Ressenti final : ★★★★★

J’ai adoré ce drama de bout en bout ! ♥ Premier coup de coeur de l’année, dès les premières secondes du pilote d’ailleurs ! J’ai particulièrement aimé l’écriture des personnages et les échanges savoureux entre eux. Im Shi Wan, Shin Se Kyung, Choi Soo Young et Kang Tae Oh sont excellents, surtout le premier. Leurs personnages sont complexes avec des caractères que l’on ne trouve pas fréquemment à dramaland. J’ai aimé chacun d’entre eux ainsi que tous ceux qui naviguaient autour d’eux, même les plus secondaires. Les dialogues sont sincères et impertinents. J’ai aimé beaucoup de scènes, voir les personnages se rapprocher et essayer de se comprendre. La réalisation est aussi très belle avec des scènes très symboliques.

Review notebook of my embarassing days (드라마 스페셜 – 나의 흑역사 오답노트)
1/1 – Corée du Sud [2018] – 1 épisode vu – Ressenti final : ★★★★☆

Une professeure de mathématiques (Jeon So Min) doit rédiger avec d’autres collègues le test d’aptitude scolaire universitaire. Pour cela, elle est confinée avec eux dans une sorte de camp. Son ancien petit-ami (Park Sung Hoon) est un policier qui surveille les examinateurs et son ex-mari (Oh Dong Min) un autre professeur. Je ne connaissais pas ce principe pour la rédaction du test et c’était intéressant à découvrir. Ce drama tire son nom d’un carnet que la protagoniste tient où elle recense des événements très embarrassants dont ses ex ont été témoins. Quelques exemples le sont vraiment… J’ai beaucoup aimé suivre l’histoire de l’héroïne qui est très bien jouée par Jeon So Min. J’ai découvert avec plaisir Park Sung Hoon ici avant de lancer Into the ring.

Bride in sneakers (드라마 스페셜 – 운동화를 신은 신부)
1/1 – Corée du Sud [2014] – 1 épisode vu – Ressenti final : ★★★☆☆

Jang Hee Sun (Kim Jin Woo) est un scériste de webtoons qui voit dans le métro une femme habillée en robe de mariée mais avec des baskets aux pieds. Surpris, il pense que son histoire ferait un bon récit. Il va alors suivre Park Bo Kyung (Lee Chung Ah) qui a été rejetée par son fiancé lorsqu’il ne s’est pas présenté au mariage. Elle cherche à le retrouver pour comprendre ses raisons. Le drama mélange l’humour et le drame de manière plus ou moins réussie selon les scènes mais il reste agréable à suivre grâce à son casting. Le drama s’interroge sur les questions de destin, de chance et de choix. J’ai bien aimé comment la romance a été amenée. Malgré l’improbabilité du scénario, les sentiments naissants semblaient réalistes.

Put your head on my shoulder (致我们暖暖的小时光)
24/24 – Chine [2019] – 4 épisodes vus – Ressenti final : ★★★★☆

J’ai beaucoup apprécié de suivre cette romance scolaire. Le drama est léger du début à la fin malgré quelques arcs narratifs un peu plus sombres que d’autres. Les personnages sont tous très sympathiques et nos couples principaux adorables. Les deux protagonistes ont des amis et des camarades de classe ou collègues différents ce qui permet de créer de nouvelles amitiés mais aussi de les voir évoluer séparément. Gu Wei Yi tombe très vite sous le charme de Si Tu Mo et cela est amusant de le voir tenter différentes approches. Ses sentiments sont toutefois très vite partagés. Le couple ne connaît pas de grand conflit et même s’ils doivent accepter leurs différences, ils restent toujours mignons. En effet, le drama ne met pas en place d’élément inutile pour combler du temps mais propose plutôt de jolies scènes. Ce drama est parfait pour passer un bon moment devant.

The reason we can’t sleep (드라마 스페셜 – 우리가 못자는 이유)
1/1 – Corée du Sud [2017] – 1 épisode vu – Ressenti final : ★★★★☆

Kim Young Jae (Im Ji Kyu) travaille dans une épicerie en tentant de percer comme écrivain de webtoon. Il n’arrive pas à dormir depuis un an. Yoo Jung (Im Se Mi) est sans emploi depuis qu’elle a arrêté le théâtre ; elle n’arrive pas à dormir depuis deux ans. Ces deux individus vivent dans le même voisinage. En raison de leurs insomnies, ils se rencontrent souvent et partagent leurs soucis. Le drama adresse des problèmes réalistes qui ne sont pas forcément beaucoup évoqués ailleurs. La vie personnelle de ces deux personnes est très perturbée : leurs rêves abandonnés ou difficilement atteignables, le fait de faire les bons choix, etc. les empêche de dormir sereinement. J’ai apprécié comment le sujet était traité et de voir leur relation se développer naturellement. Ils trouvent du réconfort dans l’autre personne. Le drama n’est pas toujours bien écrit avec quelques moments un peu surprenants et des intrigues de personnages secondaires non résolues mais le visionnage était fort sympathique.

Dramas en cours :

SF8 (에스에프에잇)
6/8 – Corée du Sud [2020] – 0 épisode vu – Ressenti provisoire : ★★★★☆

Detective L (绅探)
18/24 – Chine [2019] – 6 épisodes vus – Ressenti provisoire : ★★★☆☆

J’apprécie toujours ce drama que je regarde en commun avec Mila. J’aime beaucoup le duo principal qui formerait un joli couple. Il suffit de voir leurs regards équivoques ou leurs petites piques. Les enquêtes sont variées et intéressantes cependant le même format de résolution est utilisé à chaque fois. J’aime aussi beaucoup l’époque où se déroule l’intrigue.

Love with flaws (하자있는 인간들)
20/32 – Corée du Sud [2019-2020] – 20 épisodes vus – Ressenti provisoire : ★★★★☆

Je cherchais une comédie romantique sans prétention et Love with flaws semblait correspondre. J’avais quelques doutes si le drama allait tenir la route – surtout vu le nombre de personnages ! – mais il ne m’a pour le moment pas déçue même si le format ne permet pas en effet d’explorer tous les personnages en profondeur. J’aime les relations qui les unissent et les sentiments d’amitié, d’amour et de famille ressentis.

Otona joshi (オトナ女子)
3/10 – Japon [2015] – 3 épisodes vus – Ressenti provisoire : ★★★★☆

J’ai choisi Otona joshi pour mon premier drama japonais de l’année car il s’intéressait à un groupe de femmes. Le drama suit l’amitié et la vie amoureuse de trois quarantenaires. Si la société peut les condamner pour leurs actions dues à leur âge, elles ne vivent pas conformément à ce qui est attendu d’elles. Les personnages semblent authentiques, avec des hauts et des bas dans leurs relations. Nos héroïnes sont interprétées par Shinohara Ryoko, Kichise Michiko et Suzuki Sawa que je ne connais pas vraiment excepté la première qui est absolument magnifique. D’ailleurs, le drama le lui rend bien. Le début est plutôt prometteur même si l’histoire de l’héroïne risque de prendre beaucoup de place comparé à celles de ses amies.

Into the ring (출사표)
8/32 – Corée du Sud [2020] – 8 épisodes vus – Ressenti provisoire : ★★★★☆

Into the ring est le type de drama qui attire peu le public – une comédie romantique politique ! – mais les quelques échos que j’en ai eus étaient tous très positifs. Et personnellement, dès qu’on parle de comédie romantique, je m’y intéresse de suite ! ^^ J’ai donc planifié ce drama pour mon challenge de rattrapage. J’avais hâte de découvrir le duo Goo Se Ra (Nana) et Seo Gong Myung (Park Sung Hoon) qui s’annonçait très prometteur (et shippable :D). Je n’ai pas été déçue ! Le scénario du drama en lui-même est intéressant même s’il ne propose au fond rien d’original mais j’avoue avoir surtout eu un faible pour les personnages. L’écriture est maîtrisée et le spectateur s’implique dans les sentiments des protagonistes.

FILMS

Je continue de diversifier mes visionnages en regardant ce qui me fait envie et en comptant tout pour le challenge de Rattrapage de Films. J’ai vu Space sweepers (2021), Mary et la fleur de sorcière (2017) et Love the way you are (2019).

Space sweepers de Jo Sung Hee est un space opera très sympathique à regarder bien qu’un peu long avec ses 136 minutes. En 2092, Song Joong Ki, Kim Tae Ri, Jin Seon Kyu et Yoo Hae Jin forment une équipe de choc pour récupérer les déchets flottant dans l’espace. Lors d’une collecte, ils découvrent un robot avec l’apparence d’une petite fille (Park Ye Rin) mais cachant une arme de destruction massive… La production est digne d’un blockbuster spatial avec des effets spéciaux très réussis et une histoire qui tient la route malgré un antagoniste peu intéressant. Le film se permet aussi d’abord des thèmes sociétaux dont la distinction des classes chère aux films coréens.

Mary et la fleur de sorcière est un film d’animation de Hiromasa Yonebayashi. J’avais beaucoup aimé Arrietty, le petit monde des chapardeurs et je dois encore découvrir Souvenirs de Marnie et Héros modestes. Dans ce film, l’héroïne obtient des pouvoirs magiques grâce à une fleur particulière. Mary est plutôt malheureuse en début du film, s’acceptant difficilement et commettant de petites bêtises. Avec l’aventure féérique qu’elle va vivre, elle va apprendre à s’accepter et découvrir ses forces. J’ai passé un bon moment devant ce joli récit initiatique même si je m’attendais à quelque chose d’un peu plus épique, notamment avec l’introduction du film.

Love the way you are de Zhou Tong et Dai Meng Ying est une comédie romantique scolaire chinoise. Zhou Lin Lin (Vivian Sung) et Fang Yu Ke (Song Wei Long) ont grandi dans le même village. Ils vont étudier dans la même université et se rapprochent. J’aime beaucoup les deux acteurs qui forment ici un joli duo. J’ai aimé suivre le développement de leur relation amoureuse.

Bilans mensuels·Journaux de visionnage

[Journal 25] Janvier 2021

En janvier, j’ai vu 40 épisodes de dramas, 23 épisodes de web dramas et 2 films. Je commence dès le début de l’année les challenges de Rattrapage (FilmsDramasWeb dramas & SP dramas) pour espérer les réussir ! La nouveauté est plutôt bien partie avec deux dramas vus sur les douze prévus. Pour ce qui est du traditionnel rattrapage de dramas, j’ai commencé Put your head on my shoulder que je devrais terminer le mois suivant. Quant aux films, pas de pression pour le moment même si j’ai visé un haut palier de 100 points ! Comme prévu, j’essaye de ne pas avoir trop de dramas en cours et pour le moment, c’est plutôt bien parti. J’aimerais ne pas dépasser cinq dramas au total dont deux en cours de diffusion. Sinon, je m’éparpille trop et je me retrouve à devoir faire des choix compliqués de visionnage !

DRAMAS

Dramas terminés :

The boy next door (썸남)
15/15 – Corée du Sud [2017] – 15 épisodes vus – Ressenti final : ★★★☆☆

Deux étudiants voisins sont obligés de cohabiter pendant quelques temps. Le drama les place dans des situations embarrassantes faisant croire à leur entourage qu’ils sont gays. Le drama est une comédie très exagérée et si je n’ai pas toujours apprécié l’humour, je me suis quand même amusée devant. Par ailleurs, certaines scènes sont grandioses notamment celle de la musique. J’ai aussi pris plaisir à revoir Choi Woo Shik et Jang Ki Yong.

Miss independant Ji Eun (세상 잘 사는 지은씨)
8/8 – Corée du Sud [2018] – 8 épisodes vus – Ressenti final : ★★★★☆

Ce drama aborde quelques idées sur la condition des femmes et le monde du travail dans les premiers épisodes mais s’en éloigne ensuite pour se focaliser sur la relation amoureuse qui est adorable. J’ai été contente de revoir Park Gyu Young (Romance is a bonus book) et j’ai découvert avec plaisir Jung Eui Jae. Je regarderai prochainement la saison 2 qui suit d’autres personnages.

Dramas en cours :

SF8 (에스에프에잇)
6/8 – Corée du Sud [2020] – 0 épisode vu – Ressenti provisoire : ★★★★☆

Run on (런온)
12/16 – Corée du Sud [2020-2021] – 8 épisodes vus – Ressenti provisoire : ★★★★★

J’adore ce drama et je savoure chaque épisode avec délice. Les personnages sont atypiques et les relations amoureuses particulières. J’ai été agréablement surprise plusieurs fois, tout semble tellement authentique avec des dialogues sincères. Même si les personnages sont très différents les uns des autres, ils font tout pour tenter de faire fonctionner leurs relations sans pour autant s’oublier.

Put your head on my shoulder (致我们暖暖的小时光)
20/24 – Chine [2019] – 20 épisodes vus – Ressenti provisoire : ★★★★☆

Pour mon premier drama de Rattrapage, j’avais envie d’une comédie romantique légère. Je souhaitais aussi continuer mon exploration des dramas chinois alors cette romance scolaire me semblait parfaite. Et cela était en effet un très bon choix ! Si Tu Mo et Gu Wei Yi forment un joli duo à suivre. Le second s’éprend très vite de la première, il doit juste trouver le moyen de lui avouer ses sentiments en espérant qu’ils soient partagés. Il s’agit d’une première relation pour tous les deux donc ils sont naïfs mais foncièrement adorables. De plus, ils se retrouvent à cohabiter rapidement ensemble ce qui ne peut que donner de chouettes scènes pour le spectateur. 😀 J’arrive dans le dernier arc du drama où les héros ont presque terminé leurs études et où ils devront faire un choix pour le futur. Je sens que le drama va se terminer sur un mariage !

Detective L (绅探)
12/24 – Chine [2019] – 12 épisodes vus – Ressenti provisoire : ★★★★☆

J’ai commencé ce drama en visionnage commun avec Mila. J’aime beaucoup regarder des séries d’enquêtes historiques, celle-ci se déroule dans les années 30 à Shanghaï. C’est un pan de l’Histoire que je ne connais pas très bien mais qui est donc très intéressant à découvrir. De plus, nos personnages portent ainsi de jolies tenues de l’époque ! Les enquêtes sont variées et intéressantes, durant trois épisodes à chaque fois. Il y a évidemment un fil rouge mais celui-ci est toujours très ténu à la moitié du drama. J’aime beaucoup le duo principal que je shippe évidemment ! 😀

FILMS

La nouvelle session du challenge de Rattrapage de Films permet de comptabiliser tous les films vus ! Je tente pour le moment de varier les années et les pays mais je choisis les productions au gré de mes envies. J’essaye aussi de choisir des réalisatrices, notamment pour le projet Les femmes coréennes dans la production audiovisuelle qui est de retour en 2021 ! En janvier, j’ai ainsi vu Honest candidate (2020) et Suddenly seventeen (2016).

Honest candidate de Chang Yoo Jung est une comédie politique réussie ! Ra Mi Ran est excellente dans le rôle d’une politicienne concourant pour son quatrième mandat et qui ne peut soudainement plus mentir. Sa franchise très brute donne lieu à quantités de scènes drôles ainsi qu’à des moments plus touchants. J’ai aussi pris plaisir à revoir Kim Mu Yeol dans un rôle d’assistant prêt à tout pour l’aider. Une suite a été confirmée dernièrement. Avec ce film visionné, je suis à jour sur la filmographie de Chang Yoo Jung !

Suddenly seventeen de Zhang Mo est présenté comme une comédie romantique. Le film est plutôt une redécouverte de soi sous fond de comédie et romances. Liang (Ni Ni) est une femme de 28 ans qui est depuis 10 ans avec son petit-ami Mao (Wallace Huo). Alors qu’elle pensait qu’il allait la demander en mariage, il rompt avec elle. En mangeant des chocolats magiques, elle retrouve la mémoire de ses 17 ans. Liang alterne ainsi entre ses deux âges et ses deux vies. Celle actuelle souhaite récupérer Mao tandis que la plus jeune prend plaisir à peindre et s’éprend de Yan Yan (Darren Wang). L’optimisme et les rêves de la jeune Liang contrastent avec la vie actuelle de la Liang de 28 ans. Peu à peu, elle retrouve sa passion pour le dessin. J’ai beaucoup aimé suivre l’histoire de Liang qui se redécouvre. Les histoires d’amour sont moins intéressantes à suivre et la fin ouverte me convient tout à fait. Liang n’a besoin que d’elle-même pour être heureuse.

PRÉVISIONS POUR FÉVRIER

Terminer des dramas pour en commencer de nouveaux ! Et avancer tranquillement dans mes visionnages de web dramas & SP. En ce qui concerne les films, ce sera au feeling. 🙂

Bilans annuels

Stars Count 2020 – Résultats

Stars Count 2020 Ban

Voici enfin les résultats des votes pour vos dramas favoris de l’année 2020 (sujet explicatif) ! Pour rappel, chaque participant possédait un point pour chaque drama de 2020 visionné qu’il fallait ensuite répartir sur les dramas de l’année. Je remercie les participants d’avoir pris le temps de voter. Alors, quels sont les heureux élus de 2020 ?

Les classements sont réalisés par pays. Les dramas sont classés par ordre de vote puis par ordre alphabétique. Les dramas coréens sont les plus nombreux à être visionnés mais il y en a toutefois moins de cités que l’année dernière. Les dramas chinois et thaïlandais ont augmenté tandis que ceux taïwanais et japonais ont diminué. A noter l’apparition des dramas philippins dans ce classement !

StarsCount2020-Chine
StarsCount2020-Corée StarsCount2020-Japon StarsCount2020-Philippines StarsCount2020-Taïwan StarsCount2020-Thaïlande

Les votes sont plutôt bien répartis même si des dramas se distinguent dans chaque pays. Je vois que When the weather is fine a fait l’unanimité !

Que pensez-vous de ce classement ? Êtes-vous surpris par le résultats de certains dramas ?

Si cet article vous plaît, vous pouvez me soutenir sur Tipeee.

Bilans annuels

[Bilan 2020] Films

Je commence mes bilans annuels de visionnages de 2020 avec celui sur les films. J’en ai vus beaucoup en 2020, presque le triple de ce que j’avais regardé en 2019 ! Je dois pour cela remercier mon challenge de Rattrapage qui m’a bien motivée puisque j’avais visé 24 films ainsi que le projet sur Les femmes coréennes dans la production audiovisuelle. J’ai évidemment cumulé les deux au maximum des possibilités mais j’ai aussi regardé d’autres films non inclus dans ces projets. Le fait de ne pas pouvoir compter tous mes films vus a parfois était frustrant, c’est notamment pour cela que la version du challenge de Rattrapage de films de cette année a évolué. 🙂

En 2020, j’ai ainsi vu 36 longs-métrages asiatiques : 27 coréens, 4 japonais, 4 chinois, 1 philippin. Il y a une nette dominance coréenne mais je suis contente d’avoir visionné autant de films provenant d’autres pays. J’ai chroniqué 14 de ces films mais j’ai parlé de tous dans mes bilans mensuels. J’ai regardé plusieurs films en visionnages communs et c’était toujours de chouettes moments de partage. Je le referai avec plaisir cette année encore ! J’espère arriver à 1/3 de pays non coréens en 2021 ! J’aimerais aussi égaler le même score de films vus même si j’aspire au nombre de 52 films vus…

J’ai aussi vu 5 courts-métrages : Circle line (2012), Ordinary family (2014), Pragma (2014), Momo (2014) et Alice: Crack of season (2016). Je vous en reparlerai prochainement !

Voici la liste des films vus en 2020, classés par ordre chronologique.

Pour vous parler de ces films, j’ai choisi de les classer par genre même si ce type de classification est vaste. De plus, certaines productions regroupent bien entendu plusieurs genres.

Animations

J’ai profité de l’arrivée des films du studio Ghibli sur Netflix pour enfin découvrir Je peux entendre l’océan (1993) qui n’est pas disponible en DVD en France. J’ai bien aimé cette histoire tranche-de-vie qui s’intéresse aux premiers émois adolescents sous fond d’amitié. J’ai aussi revu Le royaume des chats (2002) que j’avais découvert il y a longtemps et qui est toujours aussi agréable. J’ai aussi regardé Dans un recoin de ce monde (2016). Ce drame historique se passant durant la fin de la seconde guerre mondiale est très poignant.

Visionnage favori : Dans un recoin de ce monde

Thrillers

Un mois dédié aux thrillers pour le projet FCPA m’a permis de voir tous ces films qui sont cependant très différents les uns des autres. The whistleblower (2014) et The exclusive: beat the devil’s tattoo (2015) sont deux thrillers policiers qui s’intéressent au pouvoir des médias. Le premier est une enquête pour dénoncer un problème tandis que le second est une investigation sur un meurtrier en série. Le second est plus prenant que le premier vu le danger auquel le héros est confronté. Pluto (2013) est un thriller psychologique se déroulant dans un lycée. Missing (2016) et The truth beneath (2016) font la part belle aux femmes, ces films étant portés par ses actrices principales. Le premier m’a beaucoup touchée à travers l’histoire de ces deux femmes mises à mal dans une société patriarcale. Le second est plus perturbant mais n’en reste pas moins très intéressant.

Visionnages favoris : Pluto, Missing

Comédies

Aucun de ces films n’est une comédie pure. South bound (2013) et The bros (2017) sont des comédies dramatiques. J’ai très peu ri devant le premier mais j’ai apprécié la critique qu’il proposait sur la croissance incessante de la Corée du Sud en l’opposant à une vie paisible. Le second propose des moments très drôles et d’autres plus touchants. Les relations familiales sont joliment explorées. Miss & Mrs. Cop (2019) est une brillante comédie policière qui aborde des sujets graves avec une franche réussite.

Visionnage favori : Miss & Mrs. Cop

Comédies romantiques

Une année sans comédie romantique est impossible ! C’est d’ailleurs surtout grâce à ce genre que j’ai pu varier les nationalités ! J’ai testé mon premier film philippin avec Finally found someone (2017). Les acteurs habitués à filmer ensemble forment un couple plein d’alchimie et si les péripéties de l’histoire se devinent facilement, elles restent plaisantes. J’ai aussi regardé des films chinois. My best summer (2019) et One smile is very alluring (2016) sont deux jolies romances avec de jeunes adultes où le premier amour joue un rôle important. J’ai beaucoup aimé le visuel de ces films. Tous les deux ont aussi été adaptés en dramas qui sont évidemment dans ma wish ! This is not what I expected (2017) et Beautiful accident (2017) proposent une romance sous fond de nourriture pour le premier et de famille pour le second. Le premier a aussi été adapté en drama tandis que le second est un remake du film coréen Wonderful nightmare dont j’aimais beaucoup le pairing principal. La conclusion est différente mais le film reste très similaire. J’ai vu des films coréens qui étaient depuis longtemps dans ma wishlist même s’ils m’ont un peu déçue (j’en attendais certainement trop !). Dans Little black dress (2011), l’amitié entre les quatre héroïnes ne m’a pas vraiment convaincue et je n’étais pas spécialement intéressée par ce qui leur arrivait. Dans Antique bakery (2008), l’histoire est très particulière et le mélange des genres pas forcément toujours réussi. J’ai cependant été ravie de revoir des acteurs et actrices toutes jeunes ! Des films plus récents m’ont plus plu. My bossy girl (2019) propose une romance entre une athlète paraplégique franche et un ingénieur timide. A dramatic night (2015) est beaucoup plus mature puisque les deux protagonistes deviennent sex-friends avant de tomber amoureux l’un de l’autre.

Visionnages favoris : A dramatic night, My best summer, One smile is very alluring 

Drames

J’ai toujours eu du mal avec cette classification de « drame ». Les films proposés ici sont en effet très variés, allant du mélodrame au tranche-de-vie en passant par la comédie dramatique. Je souhaitais diviser les films en sous-catégories mais elles étaient difficilement à définir. J’avais réfléchi à séparer les films plus dramatiques, ceux où les personnages luttent, que ce soient contre la société ou eux-mêmes, mais ces productions ne sont pas similaires dans les émotions procurées. Il y a aussi des films de type confort, mettant l’accent sur la nourriture ou la famille. Cependant ces films regroupent aussi d’autres sujets. J’ai finalement choisi de regrouper ensemble les films mettant en avant un individu et les autres un duo ou un groupe même si les limites sont parfois floues.

Les deux films suivants sont certainement les plus « feel-good » que j’ai vus en 2020. Final recipe (2013) raconte une jolie histoire de réconciliation familiale sous couvert d’un concours culinaire salivant. Little forest (2018) propose une jolie histoire d’apaisement à travers des plaisirs simples dont la nourriture. Outre ce dernier, jai regardé plusieurs films où de jeunes filles se cherchent. Dans The wonder years (2007), une jeune adolescente cherche son identité en fuyant la réalité. Dans House of hummingbird (2019), l’héroïne a un mal-être existentiel. Moon Young (2017) est un joli film contemplatif qui raconte le passe à l’âge adulte d’une jeune adolescente muette. Le rendu est plutôt mélancolique. Dans Baseball girl (2020), une lycéenne passionnée par le baseball souhaite devenir joueuse professionnelle. Son chemin va être semée d’embûches mais elle pourra compter sur le soutien de son coach sportif malgré leur mauvais départ. J’ai beaucoup l’histoire de cette jeune fille qui croit en ses rêves et s’entraînera durement pour les réaliser.

Lucky Chan Sil (2020) s’intéresse à la vie d’une productrice de films indépendants qui doit soudainement arrêter d’exercer son métier. Le problème est qu’elle ne vit cependant que pour celui-ci et qu’elle n’a pas d’autres moyens de subvenir à ses besoins. Elle passera le film à réfléchir à ses problèmes et à peut-être les surmonter. L’héroïne n’a pas une vie facile et le film est plutôt lent mais j’ai été agréablement surprise par son ton. Miss Baek (2018) est un drame évoquant avec brio la maltraitance infantile. Touchant sans être larmoyant, le film est porté par son actrice principale tout comme le drama poignant Way back home (2013).

Quelques films sont centrés sur les liens familiaux. Jiburo (2002) raconte l’adaptation d’un enfant de la ville à la vie rurale en compagnie de sa grand-mère handicapée et pauvre. Sisters on the road (2009) s’intéresse à deux soeurs aux caractères opposés qui se réconcilient en partant en voyage sur les traces du père d’une des deux fememes. Birthday (2019) est un film très poignant qui aborde la vie d’une famille après avoir perdu leur fils dans la catastrophe du Sewol. C’est le film de 2020 pour lequel j’ai le plus versé de larmes.

Waikiki brothers (2001) est ma déception de l’année. Il est difficile de s’intéresser au sort des membres de ce groupe de musique qui luttent pour continuer à exercer leur passion. Côté musique, Listen to the universe (2019) est bien plus réussi. Il s’intéresse à l’histoire particulière de quatre pianistes qui se rencontrent ou se revoient lors d’une compétition internationale. J’ai beaucoup aimé la narration qui aborde peu à peu chaque personnage en les faisant se croiser. La réalisation est splendide tout autant que la musique et la prestation des acteurs est à saluer. Cart (2014) raconte avec justesse le combat d’employés injustement licenciés. Malmoe: the secret mission (2019) est un drame historique mettant en avant l’identité nationale coréenne à travers la sauvegarde de sa langue lors de l’occupation japonaise.

Visionnages favoris : Little forest, Final recipe, Way back home, Malmoe: the secret mission, Miss Baek, Listen to the universe, Birthday, Baseball girl


J’ai vu des productions très variées en 2020 qui m’ont dans l’ensemble beaucoup plu. Je me suis aventurée dans des pays que je connaissais à peine. Quelques films m’ont bien sûr moins captivée que d’autres, voire déçue, mais m’ont cependant permis d’agrandir ma culture cinématographique donc je ne regrette aucun de mes visionnages. Si je ne devais retenir que quelques films de cette année, ce serait : Little forest de Yim Soon Rye, Missing de Lee Eon Hee, Baseball girl de Choi Yoon Tae et Way back home de Bang Eun Jin. Le point commun de ces films ? Ils mettent tous en avant une héroïne féminine interprétée magistralement par des actrices exceptionnelles. Ces films m’ont beaucoup touchée, soit par l’histoire de leur(s) protagoniste(s), soit par les thématiques abordées, ou les deux. Je ne peux que vous les conseiller !

En 2021, je vais continuer à regarder des films réalisés par des femmes et mettant en avant des femmes. Je vais aussi continuer à explorer d’autres pays, je pense notamment regarder beaucoup de comédies romantiques. J’aimerais par ailleurs regarder un peu plus de films d’animation. Pour le reste, je me laisserai porter par les découvertes, les envies et les visionnages en commun.