Bilans mensuels·Journaux de visionnage

[Journal 34] Mars 2022

En mars, j’ai vu 30 épisodes de dramas (environ 1815 minutes), 6 épisodes de SP dramas (environ 150 minutes) et 2 films. J’ai continué mes visionnages de romances et j’ai craqué pour de nouvelles adorables à suivre. ♥

VISIONNAGES

Dramas terminés :

XX (엑스엑스)
10 épisodes de 25 minutes – Corée du Sud [2020] – MBC – 6 épisodes vus – Ressenti final : ★★★☆☆

J’essaye de regarder un peu plus de webdramas composés de plusieurs épisodes cette année. Au vu de l’affiche et de quelques commentaires lus, je ne savais pas trop si XX était un GL en le lançant. Ce n’est pas le cas mais cela n’empêche pas Hani et Hwang Seung Eon de partager une belle alchimie. XX est le nom du bar où travaille Yoon Na Na en tant que barman en chef. Son rêve est de posséder son propre bar. Un jour, le bar est racheté par Lee Roo Mi. Les deux femmes étaient meilleures amies cinq ans auparavant mais un accident les a séparées. Na Na déteste désormais Roo Mi mais ne peut renoncer à son rêve. Les scènes entre elles comportent beaucoup de tension. Cela est renforcé par la bande-son très juste avec un rythme vif ou bourdonnant tout comme la cinématographie. Le réalisateur aime les gros plans, notamment sur les visages de nos protagonistes. Celles-ci sont toujours parfaitement apprêtées quand c’est le cas. Les gros plans sont aussi régulièrement utilisés lors des créations de cocktails. Lorsque les scènes se déroulent de nuit à l’intérieur du bar, les couleurs utilisées sont dans une palette de marron-orange qui donnent une atmosphère intime mais électrique. Le drama aborde plusieurs thématiques : les relations amicales et amoureuses, l’adultère, la vengeance, la reconnaissance de son travail, les rêves, etc. Malgré sa brièveté, XX arrive à nous intéresser au sort de ses protagonistes.

Our beloved summer (그해 우리는)
16 épisodes de 60 minutes – Corée du Sud [2021-2022] – SBS – 11 épisodes vus – Ressenti final : ★★★★★

J’ai regardé ce drama avec Busanblue ♥ et je l’ai vraiment adoré ! Choi Woong et Kook Yeon Soo ont filmé un documentaire lorsqu’ils étaient lycéens. Le dernier et la première de l’école passaient beaucoup de temps à de disputer mais aussi à se découvrir. Très solitaires, ils sont devenus très précieux l’un pour l’autre. Étant sortis ensemble, ils ont rompu cinq ans après. Le drama se déroule dix ans après les premiers événements. Ils se retrouvent pour tourner un nouveau documentaire et si les rancœurs sont tenaces, les sentiments sont toujours bien présents. Kim Ji Woong complète le trio principal, étant lui aussi leur camarade de classe. Il est désormais le réalisateur du nouveau documentaire et ses sentiments sont bien ambigus. J’ai apprécié chaque personnage de ce drama et les relations qu’ils entretiennent. Cette production possède de très jolies histoires, qu’elles soient amicales ou romantiques. J’ai aimé les flashbacks qui expliquent la situation actuelle (qu’est-ce que j’aimerais un drama sur ces jours-là !) tout comme le présent. Choi Woong et Kook Yeon Soo découvrent enfin ce qu’ils souhaitent dans la vie et atteignent leurs idéaux. Ils sont heureux et moi, je le suis en les regardant. ♥ Si j’aime beaucoup tous les personnages, j’ai une grande préférence pour notre trio principal. J’ai aussi complètement craqué pour Kim Da Mi que je découvre ici et je retrouve avec plaisir Choi Woo Shik (The boy next door) et Kim Sung Cheol (Do you like Brahms?). Maintenant, il ne me reste plus qu’à lire le webtoon qui raconte leurs jours au lycée. *w*

Dramas en cours :

The rational life (理智派生活)
35 épisodes de 45 minutes – Chine [2021] – Hunan TV/Manga TV
20/35 – 3 épisodes vus – Ressenti provisoire : ★★★☆☆

Forecasting love and weather (기상청 사람들: 사내연애 잔혹사 편)
16 épisodes de 70 minutes – Corée du Sud [2022] – JTBC
12/16 – 6 épisodes vus – Ressenti provisoire : ★★★★☆

Why women love (不会恋爱的我们)
24 épisodes de 45 minutes – Chine [2022] – Youku
18/24 – 0 épisode vu – Ressenti provisoire : ★★★★☆

A business proposal (사내 맞선)
12 épisodes de 60 minutes – Corée du Sud [2022] – SBS
10/12 – 10 épisodes vus – Ressenti provisoire : ★★★★☆

FILMS

J’avance tranquillement dans le challenge de Rattrapage de Films avec deux productions visionnées avec des amies : The pirates: the last royal treasure (2022) et Take care care of my cat (2001). Je n’ai pas encore regardé de film commençant par B pour le challenge ABC des films.

The pirates: the last royal treasure de Kim Jung Hoon se regarde sans avoir vu le premier opus de la franchise. En effet, les personnages et les histoires sont différents mais cette nouvelle production reprend le même type de scénario. Han Hyo Joo interprète la capitaine d’une troupe de pirates. Elle croise le fer avec un bandit incarné par Kang Ha Neul. Ils s’allient pour retrouver un substantiel trésor perdu. On dirait un copier-coller du synopsis du premier film non ? Si l’époque est différente, les actions et les relations sont similaires. Cela n’empêche pas le film de très bien fonctionner puisque The pirates était très réussi ! Sa suite est très rythmée, avec de nombreux combats. Le film est aussi une excellente comédie.

J’ai regardé Take care of my cat, réalisé par Jung Jae Eun et scénarisé par Lee Eon Hee. J’avais approché la filmographie de Jung Jae Eun à l’occasion de recherches pour le FCPA. Je n’avais malheureusement pas encore eu le temps de regarder une de ses productions mais j’avais par contre visionné Missing de Lee Eon Hee. Toutes les deux alternent les rôles de réalisatrice et scénariste dans leurs films. Take care of my cat est une histoire de passage à l’âge adulte. Cinq amies terminent leur scolarité et doivent trouver leur place dans le monde du travail. Très proches lorsqu’elles étaient étudiantes, les différences se creusent désormais notamment dû à leur statut social. Elles perdent leur innocence et trouvent difficilement un nouvel équilibre de vie. Un chaton trouvé dans la rue passe de mains en mains lorsque les jeunes femmes avancent dans leur vie, ce chat symbolisant toutefois la confiance qu’elles s’accordent toujours. Si le film est un peu daté, le scénario fonctionne toujours. La réalisation n’a cependant pas le même impact, avec des actions portant à rire aujourd’hui (avec les téléphones portables par exemple). J’ai adoré découvrir certaines actrices au début de leur carrière, Bae Doo Na, Ok Go Woon et Lee Yo Won en tête.

Bilans mensuels·Journaux de visionnage

[Journal 33] Février 2022

En février, j’ai vu 43 épisodes de dramas (environ 2075 minutes), 27 épisodes de SP dramas (environ 347 minutes) et 2 films. Si je n’ai regardé en janvier que des dramas terminés, j’ai commencé en février plusieurs sorties qui me tentaient beaucoup. J’ai continué d’avancer dans le challenge de Rattrapage de dramas ! avec notamment des web dramas & SP.

VISIONNAGES

Dramas terminés :

Kinou nani tabeta? SP (きのう何食べた?正月スペシャル2020)
1 épisode de 75 minutes – Japon [2020] – TV Tokyo – 1 épisode vu – Ressenti final : ★★★★☆

J’ai visionné le drama original en 2020 mais je n’avais pas réussi à l’époque à trouver le SP sorti peu après. J’avais adoré What did you eat yesterday? qui est un drama très réconfortant. J’ai pris plaisir à retrouver Shiro et Kenji qui partagent toujours avec affection de chaleureux repas.

Love playlist saisons 1 et 2 (연애플레이리스트)
2 épisodes de 6 minutes + 8 épisodes de 5 minutes + 12 épisodes de 10 minutes – Corée du Sud [2017] – Naver TV Cast – 22 épisodes vus – Ressenti final : ★★★★☆

Ce webdrama est composé de plusieurs saisons, j’ai pour le moment regardé les deux premières ainsi que le pilote. Il suit les aventures d’un groupe d’étudiants, leurs amitiés et leurs romances. Les épisodes sont très courts et alternent les points de vue des différents personnages. Il n’est pas toujours évident de réussir des webseries mais celle-ci fonctionne très bien. Le drama est très plaisant à regarder, il est plutôt réaliste et mature mais aussi mignon dans le traitement des relations.

One spring night (봄밤)
32 épisodes de 35 minutes – Corée du Sud [2019] – MBC – 12 épisodes vus – Ressenti final : ★★★★★

J’ai commencé ce drama sur les conseils de Busanblue et j’ai bien fait. Il était dans ma liste depuis sa sortie mais comme je n’ai pas encore fini Something in the rain, je n’avais pas encore pris le temps de le regarder. J’ai aimé suivre l’histoire d’amour entre Lee Jung In et Yu Ji Ho. La première est une bibliothécaire en couple depuis quatre ans mais qui ne souhaite pas se marier. Le second est un pharmacien qui élève son enfant avec l’aide de ses parents. Ils sont attirés par l’autre dès leur première rencontre mais les pressions familiales et sociétales font qu’ils prennent du temps à former un couple. Leur histoire d’amour est réaliste et sincère. Han Ji Min et Jung Hae In sont parfaits dans leur rôle respectif tout comme le reste du casting. Les personnages secondaires possèdent chacun leur propre intrigue qui est très bien développée.

Dramas en cours :

The rational life (理智派生活)
35 épisodes de 45 minutes – Chine [2021] – Hunan TV/Manga TV
17/35 – 1 épisode vu – Ressenti provisoire : ★★★☆☆

Our beloved summer (그해 우리는)
16 épisodes de 60 minutes – Corée du Sud [2021-2022] – SBS
5/16 – 5 épisodes vus – Ressenti provisoire : ★★★★☆

Forecasting love and weather (기상청 사람들: 사내연애 잔혹사 편) [Test du pilote]
16 épisodes de 70 minutes – Corée du Sud [2022] – JTBC
6/16 – 6 épisodes vus – Ressenti provisoire : ★★★★☆

Thirty-nine (서른, 아홉)
12 épisodes de 80 minutes – Corée du Sud [2022] – JTBC
1/12 – 1 épisode vu – Ressenti provisoire : ★★★★☆

J’attendais ce drama avec impatience puisqu’il semblait correspondre à mes goûts avec son genre (romance, amitié, tranche-de-vie) et son sujet (suivre un groupe d’amies très soudées dans la quarantaine). Malheureusement, je ne m’attendais pas à ce qu’une d’elle meurt à la fin du drama. Je ne l’ai donc pas continué puisque je n’avais pas envie de suivre une maladie terminale.

Why women love (不会恋爱的我们)
24 épisodes de 45 minutes – Chine [2022] – Youku
18/24 – 18 épisodes vus – Ressenti provisoire : ★★★★☆

XX (엑스엑스)
10 épisodes de 25 minutes – Corée du Sud [2020] – MBC
4/10 – 4 épisodes vus – Ressenti provisoire : ★★★☆☆

FILMS

Je continue d’avancer dans le challenge de Rattrapage de Films avec des romances : Little nights, little love (2019) en visionnage commun et la dernière sortie Netflix Love and leashes (2022).

Little nights, little love de Imaizumi Rikiya est un joli film montrant qu’il faut apprécier les petites choses de la vie. Il est malheureusement un peu trop long et brouillon. En effet, il suit plusieurs couples, certains formés, d’autres en devenir. Cependant, les histoires et les romances de chacun ne sont que trop brièvement développées, même celle du personnage principal. Ce fait n’est pas aidé par l’ellipse temporelle de dix ans même si elle permet de montrer des évolutions intéressantes. Le casting est sympathique et j’ai beaucoup aimé la petite chanson symbolique reprise plusieurs fois.

Love and leashes de Park Hyun Jin est une comédie romantique plutôt réussie au vu de son sujet. Deux collègues vont entretenir une relation de type BDSM. Jung Ji Hoo est un soumis connaissant bien cet univers même s’il n’a jamais eu de dominatrice. Jung Ji Woo, ignorante de tout, va incarner ce rôle. Ils passent un contrat établissant les règles de leur relation dominé/dominant mais cela va se compliquer lorsque les sentiments s’en mêlent. L’entrée dans l’univers du BDSM est abordée de façon explicative et les scènes sont plutôt chastes. Les deux protagonistes se vouent un respect mutuel et le film n’oublie pas la notion de consentement.

Bilans mensuels·Journaux de visionnage

[Journal 32] Janvier 2022

En janvier, j’ai vu 66 épisodes de dramas (environ 2860 minutes) et 2 films. J’ai directement commencé 2022 en attaquant le challenge de Rattrapage de dramas ! avec des productions que je n’avais pas pu voir l’année dernière. J’avais très envie de comédies romantiques et une demande d’avis sur Twitter m’a permis de faire de jolies découvertes côté Japon. J’ai ainsi privilégié les visionnages de dramas terminés.

VISIONNAGES

Dramas terminés :

Work later, drink now (술꾼도시여자들)
12 épisodes de 35 minutes – Corée du Sud [2021] – tvN – 12 épisodes vus – Ressenti final : ★★★★★

Le début de ce drama peut laisser un peu perplexe avec ses héroïnes en apparence superficielles buvant beaucoup d’alcool mais il révèle très vite une profondeur inattendue. Le spectateur ressent rapidement de l’empathie pour ces protagonistes auxquelles il est possible de s’identifier par plusieurs aspects. Très différentes par leur caractère, elles sont amies depuis l’université. Leur amitié est très solide, elles peuvent compter sur les autres à tout moment et être elles-mêmes. Sous fond de comédie, le drama aborde aussi des sujets sérieux. Le drama est très drôle, notamment aux dépends de ses personnages. Il peut passer subitement d’une scène hilarante à une scène déchirante. Vous verserez autant de larmes de joie que de tristesse ! Chaque épisode approche un sujet différent en le traitant avec justesse. Beaucoup de thèmes m’ont parlée et touchée. Ce drama a la même ambiance que Be melodramatic même si les romances sont plus intéressantes dans ce dernier. Work later, drink now est plus de type tranche-de-vie, il profite de la vie de nos trois amies pour aborder des sujets importants. A la fois comique et bouleversant, ce drama est une franche réussite.

Shannai marriage honey (社内マリッジハニー)
7 épisodes de 25 minutes – Japon [2020] – MBS – 7 épisodes vus – Ressenti final : ★★★★☆

Pour des raisons personnelles, deux inconnus se marient très rapidement. Ils découvrent ensuite qu’ils travaillent dans la même entreprise, ils doivent donc cacher leur relation. Il faut passer outre la situation initiale du drama qui est un peu incongrue. Les protagonistes apprennent à se connaître et à s’aimer très rapidement. Miura Manatsu est un peu réservé mais il ne peut que craquer devant l’adorable et pétillante Haruta Ami (comme le spectateur – le sourire de Matsui Airi est absolument contagieux). Tous les deux flirtent beaucoup, ils sont au début de leur relation même s’ils sont déjà mariés. Il n’y a que peu de problèmes, mêmes les rivalités amoureuses ne sont pas dangereuses. Les protagonistes ont une très belle alchimie et il est impossible de ne pas craquer pour eux. Shanai marriage honey est juste un drama très léger proposant une adorable romance avec beaucoup de contacts. 😀

Hometown cha cha cha (갯마을 차차차)
16 épisodes de 80 minutes – Corée du Sud [2021] – tvN – 16 épisodes vus – Ressenti final : ★★★★★

L’histoire de ce drama se déroule dans un petit village au bord de la mer. De type tranche-de-vie, il m’a rappelé l’ambiance de When the camellia blooms par bien des aspects. Hometown Cha-Cha-Cha me semble cependant plus vivant, avec des personnages secondaires plus intéressants parce qu’on apprend à réellement les connaître. J’ai bien entendu aussi adoré la relation entre nos protagonistes. (Les sourires de) Shin Min Ah et Kim Seon Ho sont toujours adorables alors imaginez les deux formant un couple. Absolument irrésistible ! Le drama parle de blessures, de regrets et de rêves brisés. Cependant, la vie continue toujours. Les expériences passées permettent de construire tout individu. Ce drama est un très joli récit de guérison et d’amour, avec des leçons de vie. J’ai adoré suivre l’ensemble des personnages et voir les petits instants de vie de chacun.

Kieta hatsukoi (消えた初恋)
10 épisodes de 24 minutes – Japon [2021] – TV Asahi – 10 épisodes vus – Ressenti final : ★★★★☆

Ce drama est une très jolie découverte. Les personnages sont tous plus adorables les uns que les autres. Ils tiennent comptent des sentiments d’autrui et se soutiennent mutuellement. Les personnages féminins des BL peuvent être caricaturaux mais Hashimoto Mio est juste parfaite. Les amitiés sont très belles tout comme les débuts de romance. Les personnages doutent et les relations n’en sont que plus sincères. Ce drama est drôle, chaleureux et romantique. Aussitôt terminé, j’ai commencé à lire le manga puisque je souhaitais rester dans cet univers absolument adorable.

Dramas en cours :

The rational life (理智派生活)
35 épisodes de 45 minutes – Chine [2021] – Hunan TV/Manga TV
16/35 – 1 épisode vu – Ressenti provisoire : ★★★☆☆

One spring night (봄밤)
32 épisodes de 35 minutes – Corée du Sud [2019] – MBC
20/32 – 20 épisodes vus – Ressenti provisoire : ★★★★☆

FILMS

Pour mon premier film de l’année, j’ai choisi une production débutant par A pour le challenge ABC des films de Hana : Adoring (2019). Tous les films vus comptent aussi pour le challenge de Rattrapage de Films. Je l’ai commencé avec le visionnage commun que j’ai proposé : Us and them (2018).

Adoring de Larry Yang est un film choral très touchant mettant en lumière les relations qu’entretiennent un propriétaire et son animal domestique. Chaque protagoniste possède un animal depuis longtemps ou le rencontre inopinément. Les différents protagonistes vivent des histoires d’amour ou d’amitié mais c’est l’animal qui prend une très grande place dans chacune. Chiens, chats et cochon sont à l’honneur. Ils aident leur propriétaire à vivre ou à avancer, ils les aiment sans concession et leurs propriétaires le leur rendent bien. Les intrigues sont ainsi très jolies, certaines drôles, d’autres tristes. La fin où tout le monde se réunit est très chaleureuse. C’est un film réconfortant qui ne pourra que plaire à toute personne ayant vécu avec un animal domestique.

Us and them de Rene Liu est un très beau film sur les retrouvailles de deux anciens amants qui se remémorent leur histoire d’amour faite de peines et de joies. Le film alterne le présent en noir et blanc et le passé en couleur jusqu’à ce que tout se mélange. Différentes époques du passé sont montrées pour ainsi connaître toute l’histoire d’amour des deux protagonistes. Leur romance paraît ainsi très réaliste, les personnages ont des rêves et commettent des erreurs. Il faut vivre intensément et exprimer son amour. La scène de fin est tout aussi triste qu’attendrissante. La réalisation est très belle avec des points de vue intéressants. J’ai aussi apprécié de découvrir une facette moins reluisante de la Chine.

Bilans mensuels·Journaux de visionnage

[Journal 31] Septembre, Octobre, Novembre & Décembre 2021

Pendant le dernier trimestre de 2021, j’ai vu :

  • En septembre : rien ;
  • En octobre : 1 film ;
  • En novembre : rien ;
  • En décembre : 11 épisodes de dramas et 3 épisodes de web dramas.

Si je n’ai quasiment rien vu depuis juillet, je termine l’année en ayant fini quelques dramas ce qui me permettra de démarrer 2022 sur de bonnes bases. 🙂

VISIONNAGES

Dramas terminés :

So I married an anti-fan (그래서 나는 안티팬과 결혼했다)
16/16 – Corée du Sud [2021] – 6 épisodes vus – Ressenti final : ★★★☆☆

Ayant fait une pause de plusieurs mois avant de poursuivre ce drama, je suis plus encline à apprécier certains personnages qui se sont adoucis vers la fin. En effet, JJ et Oh In Hyun sont très malmenés dans les derniers épisodes et la colère du premier disparaît comme par enchantement. Je suis contente que tout finit bien pour tout le monde même si les ressorts scénaristiques sont un peu trop faciles. Je n’ai pas trop apprécié l’écriture de ces deux personnages et leurs différentes actions. J’ai par contre beaucoup aimé l’héroïne Lee Geun Young et le couple qu’elle formait avec Hoo Joon était sympathique à suivre une fois que les déclarations étaient faites.

SF8 (에스에프에잇)
8/8 – Corée du Sud [2020] – 2 épisodes vus – Ressenti final : ★★★★☆

J’ai enfin terminé cette anthologie que j’avais commencée l’an dernier. Si tous les épisodes ne sont pas égaux dans leur exécution, ils délivrent tous un message intéressant.

Dans Joan’s galaxy, la pollution a tellement attaqué la Terre que le monde est recouvert par de la poussière fine toxique. La société s’est retrouvée divisée en deux selon ses moyens financiers. Les C (clean) ayant reçu à la naissance des antibiotiques ont une espérance de vie de 100 ans tandis que les N (non clean) en ont une de seulement 30 ans en plus de subir de la discrimination. La vie de chaque groupe est ainsi très différente. Yi Oh a vécu toute sa vie en tant que C mais elle découvre à l’approche de la trentaine qu’elle a une tumeur et que sa dose d’antibiotiques a été donnée à quelqu’un d’autre. En tentant d’accepter son sort, elle commence à s’intéresser à la vie des N notamment en la personne de Shin Jo An, la seule N qu’elle côtoie à l’université. Confrontée à sa propre mortalité, elle découvre qu’il est possible de vivre et d’apprécier les moments présents. S’étant toujours préoccupée de sa santé, elle n’a jamais vécu d’instant mémorable. Jo An lui en offre d’inestimables. Le drama ne questionne pas le système dans lequel il évolue mais s’intéresse simplement à la vie qui passe et aux rencontres précieuses de celle-ci.

J’ai beaucoup aimé le concept de Empty body mais je trouve qu’il n’a pas été assez poussé. Cela est notamment dû au fait que le format est très court et que l’épisode s’intéresse à plusieurs éléments. En effet, il aborde la notion d’humanité et de livre-arbitre à travers des machines et des humains mais il questionne surtout sur la relation parent-enfant et sur le contrôle des décisions de chacun. Lorsque le fils de Hye Ra décède dans un accident de voiture, elle transfère son cerveau dans un androïde à l’image de celui-ci. Cependant, elle découvre qu’il a disparu. L’androïde a entièrement supprimé les données de Young In et a essayé de se faire passer pour celui-ci. En effet, les esprits de la machine et de Young In cohabitent dans le même corps artificiel. Young In ne souhaitait pas vivre ainsi. Le procès pour connaître la culpabilité de l’androïde est ainsi fascinant à suivre mais quelques ellipses narratives font que l’idée n’est pas entièrement exploitée pour s’intéresser plutôt à la relation mère-fils. Le drama repose beaucoup sur les silences et les dialogues entre les deux protagonistes principaux.

Jal Pa Gin Love (잘빠진연애잇)
3/3 – Corée du Sud [2019] – 3 épisodes vus – Ressenti final : ★★☆☆☆

En cette fin d’année, je cherchais un web drama romantique très court pour combler une fin de soirée et mon choix s’est porté sur Jal Pa Gin Love. Shi Ran Ho et Roh Ok San sont des amis très proches depuis l’université. Ils étaient dans le même club théâtral et sont aujourd’hui collègues. Quand un nouvel interne arrive dans la compagnie, Roh Ok tombe directement sous son charme. Chris est aussi séduit par elle. Malgré ses sentiments, Shi Ran Ho va les aider à former un couple. Avec les noms des personnages et l’histoire qui se joue, le web drama est une adaptation très libre et brève de la pièce d’Edmond Rostand. Le drama n’est jamais très clair sur les sentiments de l’héroïne. De plus, il se termine très abruptement même si après réflexion la réalisation en elle-même est notamment ce sur quoi portait le drama. Il est par contre décevant côté romance.

Into the ring (출사표)
32/32 – Corée du Sud [2020] – 4 épisodes vus – Ressenti final : ★★★★☆

J’ai beaucoup aimé ce drama. Les derniers épisodes offrent une jolie conclusion à nos personnages. Il n’est pas simple de changer les choses mais en s’entourant des bonnes personnes et en avançant petit à petit, tout est possible. Plusieurs ellipses narratives permettent de voir l’évolution de nos personnages qui, s’ils restent fidèles à eux-mêmes, avancent doucement dans leur vie. Le couple principal restera longtemps un de mes favoris à dramaland tellement leur complicité est belle à voir.

Dramas en cours :
TheRationalLife-poster
The rational life

The rational life (理智派生活)
15/35 – Chine [2021] – 1 épisode vu – Ressenti provisoire : ★★★☆☆

J’apprécie toujours de suivre Shen Ruo Xin et Qi Xiao. 🙂

FILMS

Maninlove-poster
Man in love

Je suis arrivée à atteindre la moitié de mon objectif dans le challenge de Rattrapage de Films grâce à un visionnage commun. J’ai vu Man in love de Yin Chen Hao (2021). Dans ce drame romantique, un collecteur de dettes au grand coeur s’éprend d’une femme criblée de dettes. Il essaye de l’aider à les rembourser en lui proposant un plan sur mesure sous forme de tickets : une réduction contre un rendez-vous. Lorsque leur situation s’arrange un tant soit peu, d’autres malheurs les attendent. Ne regardez surtout pas ce film si vous êtes dans une situation émotionnelle difficile. Les acteurs interprètent avec brio leurs personnages mais ceux-ci ne sont rarement heureux et souffrent beaucoup. Le film est très poignant et la cinématographie est jolie.

Bilans mensuels·Journaux de visionnage

[Journal 30] Juin, Juillet et Août 2021

Pendant cet été, j’ai vu :

  • en juin : 25,5 épisodes de dramas ;
  • en juillet : 13 épisodes de dramas ;
  • en août : 1 épisode de dramas.

J’ai regardé de sympathiques productions avant de ne pas avoir envie de visionner de dramas.

Dramas terminés :

Mad for each other (이 구역의 미친X)
13/13 – Corée du Sud [2021] – 13 épisodes vus – Ressenti final : ★★★★★

Ce drama suit un homme avec des problèmes de gestion de la colère et une femme avec un trouble de stress post-traumatique. Leur première rencontre est désastreuse et ils se détestent d’emblée. Leur relation évolue doucement et il est merveilleux de les voir tomber amoureux l’un de l’autre. Faire confiance à quelqu’un d’autre et donner son cœur sont très difficiles pour eux mais leur complicité est si naturelle. D’autres personnages tournent aussi autour de notre couple, la plupart très sympathiques. Les épisodes sont très courts et se dévorent. C’était très long d’attendre chaque semaine pour de nouveaux épisodes mais heureusement que Twitter était là pour pouvoir se repasser en boucle certaines scènes. 😀 Comme vous pouvez le constater, j’ai adoré ce drama pour sa romance et ses personnages qui guérissent. Le drama est aussi très drôle, avec des scènes vraiment comiques. L’humour est parfois exagéré et on aimerait ne pas rire de la « souffrance » des personnages mais il est difficile de se retenir devant certaines situations. Le drama est aussi une belle ode à la tolérance par plusieurs aspects qu’il traite plutôt avec justesse. Attention toutefois, certains éléments peuvent s’avérer difficiles avec des scènes de violence conjugale. Ce drama est brillant tout comme son casting, je ne peux que le conseiller.

Kikazaru koi ni wa riyuu ga atte (着飾る恋には理由があって)
10/10 – Japon [2021] – 10 épisodes vus – Ressenti final : ★★★★☆

La dramasphère semblait beaucoup apprécier cette série et je suis toujours partante pour commencer de nouvelles comédies romantiques ! J’ai adoré mon visionnage de ce drama inspirant. Les personnages dans leur ensemble sont très attachants. Ils possèdent des rêves variés et travaillent durement pour les atteindre. Le drama montre qu’il est possible de prendre son temps pour réussir mais qu’il est aussi normal d’échouer et même de changer d’idée. De type tranche-de-vie réaliste, le drama reste léger même lorsque les personnages sont confrontés à des problèmes. Ils peuvent compter sur le soutien de leurs proches qui sont tous très gentils. En plus de cela, le couple principal est absolument adorable.

Dramas en cours :

SF8 (에스에프에잇)
6/8 – Corée du Sud [2020] – 0 épisode vu – Ressenti provisoire : ★★★★☆

Into the ring (출사표)
28/32 – Corée du Sud [2020] – 0 épisode vu – Ressenti provisoire : ★★★★☆

So I married an anti-fan (그래서 나는 안티팬과 결혼했다)
10/16 – Corée du Sud [2021] – 9 épisodes vus – Ressenti provisoire : ★★★☆☆

Lee Geun Young me plaît beaucoup par son caractère affirmé (et parce qu’elle est jouée par Choi Soo Young il faut l’avouer). J’aime bien voir son évolution dans le monde du divertissement plus ou moins factice ainsi que le développement de sa romance avec la superstar Hoo Joon même si tout est très cliché. Les personnages secondaires me plaisent par contre beaucoup moins. Oh In Hyung est très fade et JJ est un hypocrite de première, en plus d’être colérique, manipulateur et violent.

The rational life (理智派生活)
14/35 – Chine [2021] – 14 épisodes vus – Ressenti provisoire : ★★★☆☆

Shen Ruo Xin est une trentaine très investie dans sa vie professionnelle. Talentueuse et travailleuse, elle doit cependant faire face à des supérieurs ou collègues qui n’apprécient pas de voir une jeune femme non mariée être meilleure qu’eux. Ils l’évinceront dès que possible. Son petit-ami est lui aussi enfermé dans le même carcan patriarcal et ne se préoccupe guère de ce qu’elle pense. Libérée d’eux, elle pourra s’épanouir dans un autre emploi au sein de la même entreprise. Son nouveau patron respecte en effet ses idées et l’aide à évoluer professionnellement. Elle aura aussi le soutien inconditionnel de son jeune assistant Qi Xiao. Celui-ci est arrivé un peu par hasard dans l’entreprise mais il devient très rapidement un appui très fort pour elle et même plus… Son entourage proche est aussi composé d’amis très précieux entre sa meilleure amie Song Zi Yan et le groupe d’amis de Qi Xiao. Song Zi Yan est mariée depuis très longtemps mais son mari souhaite désormais des enfants. Elle cherche alors à s’accomplir à son tour professionnellement. J’ai lu que la romance principale était lancée très tardivement mais cela n’empêche pas d’apprécier les efforts de Qi Xiao. Je prends plaisir à regarder ce drama surtout pour son protagoniste féminin. Elle essaye de concilier les exigences de chacun sans pour autant s’oublier elle-même. Elle garde une relation cordiale avec sa mère même si celle-ci la presse beaucoup trop pour se marier. Elle ne s’abaisse pas devant ses collègues ou supérieurs qui lui font du tort mais elle leur prouve juste son talent par son travail acharné. J’aime aussi le petit groupe qui tourne autour d’elle même si les problématiques de certains personnages m’intéressent moins.