Les femmes coréennes dans la production audiovisuelle·Réalisateurs & Réalisatrices

[K-Director] Uhm Yoo Na

real_uhmyoona

Nom : 엄유나 / Uhm Yoo Na
Nom alternatif : Eom Yu Na
Pays : Corée du Sud
Date de naissance : 25/02/1979

Uhm Yoo Na est née le 25 février 1979 en Corée du Sud. Elle a commencé sa carrière en tant que scénariste. En 2013, elle a écrit le court-métrage de 30 minutes 번개와 춤을 (Waltzing on thunder). Adapté d’une œuvre de Kim Young Ha, des personnes ayant survécu à un accident partent en voyage ensemble pour trouver la lumière.

En 2017, avec Jo Seul Ye, elle a écrit le scénario du film A taxi driver de Jang Hoon. Adapté d’une histoire vraie, le film s’intéresse au soulèvement de Gwangju. Song Kang Ho conduit dans son taxi Thomas Kretschmann, un journaliste qui couvre cet événement voulant être caché par les autorités.

En 2019, elle a écrit et réalisé son premier film, Malmoe: the secret mission, à nouveau inspiré de faits réels se situant dans une période historique douloureuse de la Corée du Sud. Durant l’occupation japonaise, les coréens étaient interdits de parler leur propre langage. Le film raconte l’histoire de la création d’un dictionnaire de langue coréenne par des patriotes coréens. Il a reçu le prix du public lors du festival du film coréen à Paris en 2019.

Filmographie :

  • 말모이 – Malmoe: the secret mission (2019) – Scénariste & Réalisatrice
  • 택시운전사 – A taxi driver (2017) – Scénariste
  • 번개와 춤을 – Waltzing on thunder (2013) – Scénariste

Sources :
Daum

Les femmes coréennes dans la production audiovisuelle·Réalisateurs & Réalisatrices

[K-Director] Lee Ji Won

real_lijiwon1

Nom : 이지원/ Lee Ji Won
Pays : Corée du Sud
Date de naissance : 09/02/1981

Lee Ji Won est née le 9 février 1981 en Corée du Sud. Elle est diplômée de l’université des études étrangères de Hankuk. Après avoir débuté en tant qu’assistante de production sur Bungee jumping of their own (2001) ainsi qu’ayant supervisé le scénario de The scarlet letter (2004), elle a participé au scénario de The show must go on (2006).

Elle a fait ses débuts en tant que réalisatrice en 2007 avec le court métrage Talk to her qui a remporté le prix du meilleur film au Festival international du film des pays d’Asie-Pacifique à Vladivostok.

real_lijiwon2

En 2018, elle a écrit et réalisé son premier long-métrage Miss Baek. Le film est basé sur une histoire vraie et il est centré sur la violence domestique envers les enfants. Le film a été sélectionné dans de nombreux festivals et a reçu beaucoup d’éloges de la part de la critique. Lee Ji Won a remporté le prix de la meilleure nouvelle réalisatrice aux Baeksang Arts Awards en 2019.

Est prévu pour 2020 le film noir Bigwang avec Ryu Seung Ryong et Ha Ji won en rôles principaux.

Filmographie :

  • 비광 – Bigwang (2020)
  • 미쓰백 – Miss Baek (2018)
  • 그녀에게- Talk to her (2007)

Sources :
Korean Film Council

Les femmes coréennes dans la production audiovisuelle·Réalisateurs & Réalisatrices

[K-Director] Bang Eun Jin

real_bangeunjin1

Nom : 방은진/ Bang Eun Jin
Pays : Corée du Sud
Date de naissance : 05/08/1965

Bang Eun Jin est née le 5 août 1965 en Corée du Sud. Elle a étudié au lycée pour filles Yeongdang avant d’obtenir une licence en arts dans la conception des costumes à l’université de Kookmin en 1988 ansi qu’un master en production cinématographique à l’université de Chungang en 2008. Elle a commencé sa carrière en tant qu’actrice dans la pièce de théâtre The sister’s private life. Elle a continué à jouer sur les planches ainsi que dans de nombreux films et quelques dramas.

Elle a réalisé sa première production en 2004 avec le court-métrage de 13 minutes 파출부, 아니다 s’intéressant à la vie d’une policière rêvant de devenir écrivaine. En 2005, elle a écrit et réalisé son premier long-métrage, Princess Aurora, pour lequel elle a remporté plusieurs prix dont le prix du meilleur nouveau réalisateur aux 29ème Golden Cinematography Awards et du meilleur nouveau réalisateur aux 25ème Korean Critics Choice Awards. Uhm Jung Hwa tient le rôle titre d’une tueuse s’en prenant à ceux qui malmènent les enfants.

Elle a ensuite écrit et/ou réalisé plusieurs courts-métrages avant de réaliser en 2012 le film Perfect number basé sur le roman de Keigo Higashino. Dans celui-ci, un professeur de mathématiques (Ryu Seung Beom) planifie un alibi parfait pour la femme (Lee Yo Weon) qu’il aime qui a tué son mari abusif. Cependant l’enquêteur (Jo Jin Woong) assigné à cette affaire détecte quelque chose d’étrange.

real_bangeunjin2

En 2013, elle a réalisé le film Way back home inspiré de faits réels. Jeon Do Yeon est bloquée à Paris avec plus de 30 kilos de cocaïne dans ses bagages. Incarcérée pendant de nombreux mois dans des conditions misérables à des milliers de kilomètres de chez elle, elle affronte une longue bataille juridique.

En 2017, elle a écrit et réalisé la romance psychologique Method où un acteur vétéran (Park Sung Woong) et un idol (Oh Seung Hoon) tournent leur romance dans la pièce en réalité. Elle est à la réalisation d’un futur drama de OCN : So you.

Elle a commencé à réaliser des films car elle avait des choses à dire qu’elle ne pouvait pas faire en tant qu’actrice. Sa carrière reste tout de même prolifique. A côté du jeu et de la réalisation, elle a été membre de nombreux jurys et a aussi été professeure à l’université des arts de Séoul. Elle a été nommée ambassadrice à deux reprises dont ambassadrice honoraire de BBB Korea à la sortie de Way back home. Cette association vient en aide aux personnes qui ne peuvent pas se comprendre en résolvant les problèmes de communication.

Filmographie :

  • 메소드 – Method (2017)
  • 집으로 가는 길 – Way back home (2013)
  • 용의자 X – Perfect number (2012)
  • 이화에 월백하고 (가제) – Wolbaek to Ewha (2011)
  • 시선 1318 – Blue birds on the desk (omnibus If you were me 4, 2008)
  • 날아간 뻥튀기 – Puff the rice (2007)
  • 오로라 공주 – Princess Aurora (2005)
  • 파출부, 아니다 – Ain’t no maid (2004)

Sources :
Korean Film Council
Daum

Les femmes coréennes dans la production audiovisuelle·Réalisateurs & Réalisatrices

[K-Director] Roh Deok

real_rohdeok1

Nom : 노덕 / Roh Deok
Pays : Corée du Sud
Date de naissance : 1980

Roh Deok est née en 1980 en Corée du Sud. Elle est diplômée du département de cinéma de l’institut des arts de Séoul. Elle a réalisé plusieurs courts-métrages d’une durée variant entre 5 et 20 minutes : Cheating (1998), The end (1998), Jujuba (2000), Save the Earth! (2002) et The secret within her mask (2005).

En 2013, elle a écrit et réalisé son premier long métrage : Very ordinary couple. Ni drame ni comédie, le film a reçu des éloges pour son style unique et franc ainsi que le prix du meilleur long métrage dans la compétition du film asiatique du Festival international du film de Shanghai. Il a été sélectionné à plusieurs festivals.

En 2016, elle a écrit réalisé le thriller journalistique The exclusive: beat the devil’s tattoo avec Jo Jung Suk en vedette. Le film a été projeté à plusieurs festivals : le festival du film d’Extrême-Orient d’Udine, le festival international du film fantastique de Bruxelles, le festival international du film Fantasia et le festival international du film et de la télévision de Shanghai.

En 2020 est prévu un épisode spécial pour MBC intitulé SF8: Whole Body. Ce projet de science-fiction décrit une société qui est aveuglée par la dévotion à un service de fortune d’intelligence artificielle.

real_rohdeok2

Filmographie :

  • 특종: 량첸살인기 – The exclusive: beat the devil’s tattoo (2015)
  • 연애의 온도 – Very ordinary couple (2013) –
  • 마스크 속, 은밀한 자부심- The secret within her mask (2005)
  • 지구를 지켜라! – Save the Earth! (2002)
  • 쭈쭈바 – Jujuba (2000)
  • The end (1998)
  • 컨닝 – Cheating (1998)

Sources :
Korean Film Council

Les femmes coréennes dans la production audiovisuelle·Réalisateurs & Réalisatrices

[K-Director] Lee Eon Hee

real_leeeonhee1

Nom : 이언희 / Lee Eon Hee
Noms alternatifs : Lee Eon Hui / E.oni
Pays : Corée du Sud
Date de naissance : 25/12/1976

Lee Eon Hee est née le 25 décembre 1976 en Corée du Sud. Elle est mieux connue sous son nom stylisé E.oni. Elle est diplômée en cinéma de la première promotion de la Korea National University of Arts en 1995. Elle est mariée au réalisateur Lee Gwon.

Sa première expérience sur un plateau de tournage professionnel a été pour The happy funeral director (2000) de Jang Mun Il en tant que réalisatrice adjointe et superviseure du scénario. Elle a également contribué au scénario du film indépendant acclamé par la critique Take care of my cat (2001) de Jung Jae Eun ainsi qu’à l’écriture de Happy Ero Christmas (2003) de Lee Geon Dong.

real_leeeonhee2

Son premier long métrage … ing (2003) a rencontré un écho très positif et a également eu beaucoup de succès au Japon sous le titre Blue Sky in the rain (ア メ ノ ナ カ 靑 空), à tel point que le studio de cinéma japonais AMUSE Entertainment lui a proposé de réaliser la comédie romantique Love exposure (2007).

Elle a fait son retour en 2016 avec le thriller Missing mettant en vedette Uhm Ji Won et Gong Hyo Jin. La première se bat pour la garde de sa fille tandis que la seconde est la nourrice. Cette dernière disparaît avec la fillette. Le film a été sélectionné dans de nombreux festivals.

En 2018, elle a tourné la suite de The accidental detective avec Kwon Sang Woo, Sung Dong Il et Lee Kwang Soo.

Filmographie :

  • 탐정: 리턴즈 – The accidental detective 2: in action (2018)
  • 미씽: 사라진 여자 – Missing (2016)
  • 어깨너머의 연인 – Love exposure (2007)
  • …ing (2003)

Sources :
Korean Film Council