Recommandations

[Netflix] Le meilleur des drames et comédies romantiques coréens – Partie 2

Après un article sur les meilleures comédies romantiques coréennes adolescent(e)s et jeunes adultes et un autre sur les meilleures comédies romantiques et mélodrames fantastiques coréens, je termine cette sélection de dramas romantiques disponibles sur Netflix. La première partie du meilleur des drames et comédies romantiques coréens a déjà été publiée, voici la seconde. Les choix ont été réalisés uniquement parmi les dramas coréens que j’ai vus et ils sont bien entendus subjectifs. J’espère que cette série d’articles vous a plu et que vous avez pu trouver de nouveaux dramas à regarder.


Ces deux dramas mettent en avant des amitiés d’enfance qui deviennent plus que cela. Dans Fight for my way, Park Seo Joon et Kim Ji Won se connaissent depuis qu’ils sont tout petits. Ils ont grandi en se chamaillant et en se soutenant. Le premier a toujours rêvé de devenir un athlète de taekwondo tandis que la seconde souhaite être une présentatrice TV. Ils désespèrent de cependant pouvoir réaliser leurs rêves. Leurs amis, Ahn Jae Hong et Song Ha Yoon, sont ensemble depuis six ans et n’ont eux aussi pas accomplis leurs désirs. Leur relation se trouve par ailleurs menacée. J’ai adoré voir les relations de chaque couple évoluer mais aussi l’amitié qui les unit tous tout comme les voir tenter de réaliser leurs rêves. Dans She was pretty, Hwang Jung Eum et Park Seo Joon se retrouvent à travailler dans la même compagnie éditant un magazine de beauté. Ils étaient amis à l’école primaire mais ne se sont pas revus depuis leur enfance. Leur apparence a bien changé. La première, très jolie, a connu beaucoup d’épreuves et sa beauté s’est évanouie. Le second, un peu enveloppé, est devenu un beau jeune homme. Choi Shi Won est un éditeur du magazine tandis que Go Joon Hee se fait passer pour Hwang Jung Eum auprès de Park Seo Joon. Le drama m’a beaucoup plus par son humour notamment le personnage de Choi Shi Won ainsi que les relations entre les protagonistes.

Fight for my way : Un ex-champion de taekwondo et une hôtesse d’accueil aspirent à réaliser leurs rêves dans une société sans pitié avec ceux qu’elle considère comme des ratés.

She was pretty : Quand deux anciens amoureux se revoient pour la première fois en 15 ans car ils sont embauchés par le même magazine de mode, tout peut arriver.


Producers se veut un drama atypique en décrivant les coulisses du monde de la diffusion. Il mélange ainsi récit et interviews lors de son montage mais il raconte avant-tout l’histoire de Gong Hyo Jin, Cha Tae Hyun, Kim Soo Hyun et IU travaillant dans ce monde du divertissement. Le format censé novateur n’est pas poussé jusqu’au bout mais j’ai apprécié de suivre les histoires des protagonistes. Dans le drama judiciaire Miss Hammurabi, Go Ah Ra et Kim Myung Soo sont deux jeunes procureurs qui affrontent durement la réalité. Ils ne renonceront cependant pas à leurs idéaux. J’ai apprécié de suivre les différentes affaires menées qui évoquent de nombreux sujets, souvent graves. Je regrette toutefois le ton plutôt pessimiste du drama puisque les rares moments en dehors de la cour offrent peu de répit.

The producers : Un jeune producteur rejoint la chaîne KBS pour se rapprocher de sa bien-aimée et découvre l’univers délirant de la télévision où l’audimat règne en maître.

Miss Hammurabi : Une jeune juge passionnée et compatissante s’associe à un confrère intègre et bardé de principes pour appréhender le système judiciaire et aider ses concitoyens.


Ces deux dramas offrent une seconde chance à leur héroïne désabusée. Dans Romance is a bonus book, Lee Na Young recherche désespérément un travail mais comme elle est une mère divorcée qui n’a pas travaillé depuis longtemps malgré son début de carrière réussi, elle est ignorée par les potentiels employeurs. Elle ment alors sur son expérience pour pouvoir être embauchée en tant qu’assistante. Elle retrouve son ami d’enfance Lee Jong Seok dans la compagnie de publication. Dans Twenty again, Choi Ji Woo est de retour à l’université vingt ans après avoir donné naissance à un fils. Toujours mariée à Choi Won Young, elle retrouve son ami d’enfance Lee Sang Yoon, professeur où elle étudie. La vie actuelle de ces deux femmes n’est pas au beau fixe. Heureusement, elles pourront compter sur leur ténacité pour obtenir ce qu’elles souhaitent et devenir heureuses tout en trouvant l’amour au passage. J’ai aimé les voir se relever, conquérir les cœurs de tous par leur sincérité et trouver le bonheur.

Romance is a bonus book : Un auteur talentueux, le plus jeune rédacteur en chef de sa maison d’édition, se retrouve mêlé à la vie d’une ancienne rédactrice prête à tout pour retrouver un travail.

Twenty again : Devant un avenir incertain une mère réalise qu’il est temps de vivre pour elle-même et décide de s’inscrire à la fac, où elle va vivre son rêve et un nouvel amour.


Parmi toutes ces romances, en voici avec de l’action ! Dans Healer, Ji Chang Wook accède aux désirs de clients contre de l’argent. Il se retrouve mêlé aux journalistes Park Min Young et Yoo Ji Tae et commence à résoudre un mystère qui relie leur passé. Dans Live, Lee Kwang Soo et Jung Yoo Mi sont des recrues policières guidées par Bae Sung Woo et Bae Jong Ok. Le premier drama est plutôt de type thriller avec un mystère à résoudre tandis que le second est un tranche-de-vie. Les deux sont cependant très prenants et le spectateur ne peut que s’investir dans le destin de chaque personnage. L’histoire personnelle de chaque individu est intéressante tout comme les questions sociétales évoquées.

Healer : Les vies d’un reporter, d’une journaliste et d’une homme mystérieux se croisent à la suite d’un événement longtemps tenu secret cachant de sombres vérités.

Live : Les policiers de la plus grande brigade de Corée du Sud patrouillent nuit et jour pour maintenir l’ordre et la paix, mais la réalité n’est pas celle que l’on croit.


Voici deux dramas bien appétissants ! Dans Pasta, les protagonistes travaillent dans un restaurant italien et préparent notamment des pâtes. Lee Sun Kyun est un chef arrogant et abusif qui ne veut pas de femmes dans sa cuisine. Dommage pour Gong Hyo Jin qui allait enfin devenir cuisinière à part entière après avoir été assistante pendant plusieurs années. Cependant, elle n’est pas prête à renoncer à ses rêves et s’oppose à lui. La confrontation entre les deux donnent évidemment lieu à une histoire d’amour. Dans Wok of love, Lee Jun Ho devient le chef d’un petit restaurant chinois sous la houlette du gangster Jang Hyuk. Jung Ryeo Won, riche jeune femme n’ayant soudainement plus de moyens, se retrouve embauchée dans le restaurant. Les trois protagonistes se retrouvent dans un triangle amoureux. J’ai aimé suivre dans chaque drama les histoires des protagonistes mais aussi de leur équipe puisque tout le monde devient vite attachant. Chaque drama propose des scènes et des dialogues savoureux, finement écrits par Seo Sook Hyank.

Pasta : Pasta suit les rêves et le parcours d’une jeune femme qui ambitionne de devenir chef à la tête du prestigieux restaurant italien La Sfera.

Wok of love : Un chef étoilé traversant une mauvaise posture décider de reprendre un médiocre restaurant chinois dont les employés sont d’anciens gangsters.


Que pensez-vous de cette sélection ? Quels sont les dramas qui vous tentent ?

Les résumés proviennent de Netflix.