Les femmes coréennes dans la production audiovisuelle·Réalisateurs & Réalisatrices

[K-Director] Lee Kyung Mi

real_leekyungmi1

Nom : 이경미 / Lee Kyung Mi
Noms alternatifs : Lee Kyoung Mi, Lee Kyeong Mi
Pays : Corée du Sud
Date de naissance : 12/1973

Lee Kyung Mi est née en décembre 1973 à Séoul en Corée du Sud. Elle est diplômée de russe de l’université des études étrangères de Hankuk. Après avoir travaillé en entreprise pendant trois ans, elle a rejoint l’école de film, télévision et multimédia de l’université nationale des arts de Corée dont elle est diplômée dans la majeure réalisation cinématographique en 2004. En 2018, elle a épousé Pierce Conran, un journaliste et producteur irlandais-suisse basé à Séoul depuis 2012.

Elle a écrit et réalisé beaucoup de films. Elle a aussi fait quelques apparitions dans des films réalisés par Ryoo Seung Wan, tels que Timeless (2009), The unjust (2010) et The Berlin file (2013). En 2012, elle a été juge  du 11ème festival du court-métrage Mise-en-scène.

Elle a commencé sa carrière en réalisant de nombreux courts-métrages. En 2004, Feel good story, à propos d’une employée chargée de découvrir comment son entreprise peut éviter de payer des impôts, a remporté de nombreux prix dont le Grand Prix et le Prix du public au Festival international du film féminin de Séoul, le Grand Prix. L’année suivante, elle a travaillé comme scénariste et réalisatrice adjointe sur le film Sympathy for lady vengeance de Chan Wook Park.

« J’ai commencé la réalisation sans savoir comment cela fonctionnait. C’est beaucoup plus difficile que je ne le pensais. Vous avez définitivement besoin de la compréhension de votre famille et vous devez être préparé à affronter beaucoup d’adversité. »

Soutenue par le réalisateur Park Chan Wook qui a produit son film et l’a beaucoup encouragée, Lee Kyung Mi a réalisé son premier long métrage en 2008 intitulé Crush and blush. Cette comédie met en scène Gong Hyo Jin en tant que professeur impopulaire qui rougit au moindre problème. Le film a été sélectionné dans plus d’une dizaine de festivals avec différentes mentions et a remporté de nombreuses récompenses dont celles du meilleur nouveau réalisateur et du meilleur scénario des Blue Dragon Film Awards.

real_leekyungmi2

Son deuxième film, The truth beneath, est sorti en 2015. Le thriller met en vedette Son Ye Jin et Kim Ju Hyeok en tant que couple impliqué dans la politique qui se débat avec l’enlèvement de leur enfant lors d’une élection importante. De même, le film a été sélectionné dans de nombreux festivals et a remporté plusieurs prix dont celui du meilleur scénario au festival coréen des femmes dans le cinéma et celui du meilleur réalisateur aux The Korean Association of Film Critics Awards.

Elle a ensuite réalisé en 2017 un court-métrage horrifique, The Lady from 406, avec une femme dans le rôle principal. Elle a réalisé un segment de l’omnibus Persona. Dans Love set, IU et Bae Doo Na s’affrontent dans un match de tennis intense.

Le drama The school nurse files est prévu pour 2020 sur Netflix avec Jung Yoo Mi et Nam Joo Hyuk dans les rôles titres. Tous les deux sont professeurs et la première exorcise les fantômes.

Filmographie :

  • 보건교사 안은영 – The school nurse files (2020)
  • 페르소나 – Persona (2019)
  • 아랫집 – The lady from 406 (2017)
  • 비밀은 없다 – The truth beneath (2016)
  • 미쓰 홍당무 – Crush and blush (2008)
  • 잘돼가? 무엇이든 – Feel good story (2004)
  • 오디션 – Audition (2003)
  • 기억 – Memories (2001)
  • 거짓말 – Lies (2001)
  • Myoung Seok and me (2000)

Sources :
Korean Film Council
Wikipedia EN
Interview de l’Independent

7 commentaires sur “[K-Director] Lee Kyung Mi

  1. Comme d’hab, j’en ai vu aucun, mais je suis contente de lire qu’elle a eu du soutien quand elle s’est lancée ♥ Je ne sais pas si tu as prévu d’en voir, mais je serais curieuse de te lire sur Crush and Blush 😀

    J'aime

  2. (J’ai le cerveau en bouillie, je viens de me rappeler que tu as posté le programme, donc je peux savoir ce que tu as l’intention de voir :’D *Mila is stupid* *has a bad brain/memory* )(je maintiens que je serais curieuse de te lire sur Crush and Blush)

    J'aime

    1. Haha. :p ♥
      Je ne sais pas si tu te souviens mais j’avais proposé Crush and blush dans les visionnages en commun.
      Je le verrai forcément à un moment donné, je ne sais pas si ce sera dans le cadre de ce projet ou pas. ^^

      Aimé par 1 personne

  3. Pour ne pas changer, je n’ai vu aucun de ses films, mais ça va changer ce soir normalement ♥. En tous cas, on voit la différence avec les premiers portraits que tu as proposés. Cela fait plaisir de voir que les femmes réalisatrices sont soutenues :). (Je n’en reviens toujours pas de l’histoire de ce film décalé parce que la dernière sortie de l’année ne pouvait pas être produite par une femme…

    Par contre, c’est un détail mais il y a une incohérence dans l’article sur la date de naissance de Lee Kyung Mi. Tu as précisé décembre 1973 dans la « fiche d’identité », et décembre 1976 au début de l’article.

    En tous les cas, merci encore de mettre en lumière ces réalisatrices. J’en apprends beaucoup et ça donne plein d’idées de nouveaux films à voir !

    J'aime

    1. Un film de vu ! \o/
      Oui, la situation s’améliore pour certaines quand elles rencontrent les bonnes personnes. C’est aussi le cas de Shin Su Won dont le portrait est à venir qui a eu beaucoup de chance (et elle a bravé des difficultés).
      Merci pour l’avoir noté, je corrige !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s