Challenges

[Challenge Rattrapage de films Session 1] Point visionnages 2

Voici le point de visionnages sur les films (rappel du premier point), celui sur les dramas arrivera ce week-end. Je rappelle que c’est la première année que le challenge de Rattrapage de films voit le jour et même s’il comporte moins de participants que l’autre challenge, je suis contente de vous voir jouer. Il continuera l’année prochaine si vous êtes toujours intéressés pour participer. Nous sommes toujours 11 participants et toutes les mises à jour se font sur le document Google dédié. Je pense que certaines personnes ont oublié d’actualiser. Le document permet de noter facilement ce qui a été vu mais il peut manquer un peu d’interactions. Préfèreriez-vous revenir au système de commentaires ? Si vous avez d’autres suggestions, je suis toute ouïe.

110 films ont été vus (dont pratiquement la moitié par Nat1426). Seulement six films sont identiques et ils n’ont été vus que deux fois pour le moment. Voici les titres : Ran (1985), Forever the moment (2008), Detective Dee et le mystère de la flamme fantôme (2010), Along with the gods: The two worlds (2017), Along With The Gods: The Last 49 Days (2018), High Society (2018). D’autres titres sont cités plusieurs fois mais ils ne sont que des prévisions pour le moment. Voici un graphique constatant les avancées de chaque participant par rapport à son objectif personnel.

ChaRat-PointVisionnage2-GraphiqueFilms
Nombre de films vus par chaque participant selon son objectif

Sans plus tarder, voici les points de visionnage de quelques uns de nos participants.

Sommaire :


JustB

Avancée du challenge :

Si je n’ai pas trop avancé dans le rattrapage drama en revanche, j’ai regardé pas mal de films ces derniers mois! J’en suis à 15/24! I’m happy!

Liste des films vus depuis la dernière fois : 

  • 46 Billion Years of Love (2006)
  • REC (2011)
  • Psychic school wars (2012)
  • The stolen years (2013)
  • So young (2013)
  • Le vent se lève (2014)
  • Call boy (2018)
  • Dear ex (2018)
  • Old boy (2003)
  • Esprit De Corps (2015)
  • Fall in love like a star (2015)
  • Unforgettable (2016)
  • I’m Underage But I’m Not A Child (2017)
  • Close-Knit (2017
  • Us and them (2018)

Avis :

46 Billion Years of Love (2006) 6/10 Un film encore une fois spécial, on ne comprend pas tout ce qu’il se passe. J’ai juste déduit qu’il y avait une histoire de meurtre et que le héros était accusé à tord. Bref, passez votre chemin.

REC (2011) 7/10 Un film très émouvant où l’on assiste à l’anniversaire des 5 ans d’un couple. Pour l’occasion l’un a acheté une caméra pour filmer ce doux moment. On a accès à l’intimité du couple via cette caméra amateur. C’est beau de les voir s’aimer aussi tendrement !

Psychic school wars (2012) 5/10 Ce film d’animation est hyper esthétique avec des couleurs à vous couper le souffle mais alors le scénario…il est complètement tiré par les cheveux. J’ai mis pas mal de temps à comprendre les différents événements. En même temps, dès qu’il s’agit de raconter tout ce qui se rapporte à l’espace temps et les mondes parallèles, on s’embrouille assez facilement…

The stolen years (2013) 6/10 Un film romantique plutôt bateau, je ne m’attendais pas à ce qu’il vire au drame…Je trouve ça dommage parce que le début était axé comédie-romantique. Le couple est assez attachant, mais leur histoire n’était pas des plus passionnantes. Si le début du film est bien pour la détente, la suite vous met un peu le moral dans les chaussettes.

So young (2013) 6/10 En soi, le film avait grave du potentiel, mais je trouve que le caractère très égoïste de l’héroïne a tout gâché. Elle était un peu trop sans gêne à mon goût et forcément cela se faisait ressentir sur la romance. J’ai pourtant aimé voir notre héros imperturbable tomber amoureux d’elle (même si la raison de son amour reste encore obscure pour moi haha). Alors que le film au début était plutôt original, il passe malheureusement du côté des clichés en son milieu…

Le vent se lève (2014) 7,5/10 Un film d’animation qui nous apprend énormément de choses sur le domaine de l’aviation. Bien que très brève, j’ai aimé aussi cette romance tragique tirée d’une histoire vraie entre notre héros inventeur et cette jeune fille bourgeoise.

Call boy (2018)  7/10 Un film intéressant sur un homme qui n’a goût à rien, même l’amour ne l’intéresse pas. Il rencontre alors une femme propriétaire d’une petite société d’homme à tout faire. Celui-ci va alors devenir un « escort boy » ou plutôt « un petit ami occasionnel » pour les femmes de n’importe quel âge. Étrangement, on pourrait penser à un film complètement cru, sans fond et pour moi il a été tout autre. J’ai aimé voir cet appel à l’aide de chacune des femmes, des problèmes souvent sexuels qui les complexent. Cet homme va reprendre goût à la vie en voyant ces femmes courageuses, qui n’hésitent pas à exposer leur(s) faiblesse(s) devant un inconnu, mais il va aussi leur rendre la confiance sexuelle perdue. Un film donc intéressant psychologiquement ! (Attention le film s’adresse à un public adulte).

Dear ex (2018) 9/10 Un film de toute beauté ! Il retrace la vie d’une famille et les diverses émotions qu’elle traverse. On a la plupart du temps le point de vue du fils adolescent, et j’ai adoré justement comment la réalisation suggérait ce point de vue. On a parfois des dessins qui viennent voiler les parties plus adultes ou des choses qu’il ne voudrait pas comprendre. C’est très subtil. Mais on a aussi parfois le point de vue du beau père du jeune garçon. En réalité, le père de ce dernier s’est remarié avec un homme et sa mère n’a jamais supporté cette union. Lorsque le père meurt, la mère découvre qu’il a légué ses biens à son amant et non à son fils. Du coup, elle essaye de comprendre pourquoi etc. C’est finalement le fils qui va se rapprocher de son beau-père et c’est vraiment intéressant et tout en émotion que les choses se font. Si le beau-père n’a pas l’air peiné par la mort de son amant, on découvre bien entendu qu’il en est tout autre en réalité… Quelques bribes de ses souvenirs amoureux nous parviennent et je dois dire que j’ai failli pleurer, vraiment… Il m’a mis le cœur en vrac. Le film s’accompagne d’une jolie chanson très nostalgique « Bali » qui à mon sens, renforce les liens familiaux des personnages. Je vous recommande absolument ce film que vous pouvez trouver sur Netflix.

Nat1426

Concernant le rattrapage de films, j’ai également bientôt terminé le challenge. Depuis le début de l’année, j’ai vraiment regardé beaucoup de films grâce à ce challenge et j’ai commencé à apprécier faire des coupures dans mes drama pour ça.

Je n’ai pour le moment aucune idée des films que je vais regarder pour terminer ce challenge. Certainement un film de 2019, comme j’avais prévu de voir Wandering Earth, ou peut-être Maundy Thursday qui a l’air d’être vraiment émouvant. J’ai également encore pas mal de découvertes à faire dans le vieux cinéma japonais.

Au niveau des films vus :

Tunnel -> Alerte, ne pas voir ce film si vous êtes claustrophobe… La tension est constante et ceci dès les premières minutes du film. Tout commence dans une voiture qui roule tranquillement, sans que le conducteur ne se doute de ce qui l’attend dans les prochaines minutes. Le film met en avant ce côté stressant, mais également un côté plus touchant, avec les personnages qui se trouvent à l’extérieur et qui attendent des nouvelles ou encore les sauveteurs qui doivent faire avec des informations manquantes, du matériel pas toujours au point, la fatigue, le stress et surtout la pression de la politique et des médias. Ces deux derniers points sont vraiment mis en avant et on est révoltés de voir comment la vie d’une personne peut être transformée selon les besoins de quelques hommes. Au niveau des acteurs, il y a évidemment Lee Jeong Su qui est le plus impliqué puisqu’il est au centre de toutes les attentions, mais j’ai également été particulièrement touchée par Bae Du Na, principalement avec son dernier adieu à son mari qui m’a ému aux larmes, mais également par le chef des sauveteurs qui est prêt à mettre sa propre vie en jeu et à ne pas respecter les ordres pour sauver une vie. La fin reste tendue jusqu’à la dernière minute.

The Assassin -> Un film dont j’attendais beaucoup et qui m’a vraiment déçue. Manque d’action, de bande-son, de développement des personnages. Le nombre de scènes avec des arrêts sur image pendant de longues secondes est impressionnant, j’ai failli faire avance rapide. Au niveau de l’histoire, je n’ai toujours pas tout compris, le film manquant clairement d’explications et le lien entre les personnages n’étant pas clair. Je n’ai pas plus compris la fin. Peut-être qu’un peu plus de dialogues aurait aidé. Enfin, les paysages ont au moins le mérite d’être beaux.

My Friend Is Still Alive -> Une histoire adorable, triste pas moments également. Autant l’amitié était vraiment bien exploitée, autant la romance manquait au rendez-vous. D’ailleurs, cette magnifique déclaration à l’amitié à la fin était vraiment émouvante.

I Wish -> Un second visionnage pour ce film extrêmement touchant. L’histoire est très simple, on ne réfléchit pas, on ne se prend pas la tête. On s’attache simplement à ces enfants qui nous entrainent avec eux dans leur aventure. Ce film met vraiment en avant l’innocence de l’enfance et le fait de grandir de nos expériences. Une vraie perle d’émotions.

The Sword With No Name -> Un film avec beaucoup d’action et de tension, mais les scènes de combat font vraiment film d’animation, c’est un peu moyen. L’histoire qui se profilait vraiment bien est vite abandonnée au profit d’une romance trop présente. La fin en fait beaucoup trop dans le drame. Elle n’apporte rien. La seule chose qui remonte clairement le niveau de ce film, c’est la magnifique performance de Su Ae.

Breathless -> Un film violent psychologiquement, mais qui reste très soft dans son expression de la violence physique. On est pourtant dans un univers dur et avec des personnages qui sont confrontés tous les jours à la violence. Mais, on parvient à le ressentir sans qu’il y ait besoin d’effusions de sang. On s’attache davantage aux personnages et à leur vécu. J’ai beaucoup aimé leurs interactions car on sentait leurs douleurs communes. La fin forme une sorte de boucle et même si elle est dure, elle était parfaitement adaptée. Gros coup de cœur pour Yang Ik Jun, à la fois l’un des acteurs principaux et également le réalisateur du film.

Protégé -> Un film cru, qui ne cache rien de la misère et de la violence des rues de Hong-Kong. Et on a ce personnage coincé dans ce milieu, qui navigue entre son amitié naissante avec son boss et son rapprochement avec une victime du commerce de drogue, sans oublier son réel métier de policier qui pèse dans la balance. Le casting est un pur régal, avec des grands noms comme Daniel Wu ou Andy Lau qui ont clairement mené ce film. C’est vraiment un film choc qui marque les esprits.

The King And The Clown -> Encore un revisionnage pour ce film légendaire. L’histoire est touchante et le casting est au top. On se prend dès les premières minutes dans l’histoire de ce duo qui peut sembler mal assorti, mais qui est si proche. J’ai adoré les deux personnages principaux sans distinction, malgré mon amour pour Lee Jun Ki. Le roi était également très impressionnant et m’a convaincue avec cette folie qui prend possession de lui petit à petit. Le thème de l’homosexualité, particulièrement tabou en Corée lors de la sortie de ce film, est vraiment bien traité, tout en finesse. La fin est brusque, je ne m’y attendais pas, mais finalement ça nous laisse une ouverture possible.

Memories Of Murder -> Un film qui traite d’une histoire qui a marqué la Corée, mais qui parvient à se détacher du drame en contant simplement les faits. Il met vraiment en avant l’enquête policière, les difficultés rencontrées, la pression ressentie sur l’affaire. Les deux policiers sont extrêmement bien interprétés. La fin est bien trouvée pour une histoire qui au final n’a jamais connu de fin puisque le meurtrier court encore aujourd’hui.

Attack The Gas Station -> De l’action, de l’humour et des acteurs géniaux. L’histoire semble un peu irréaliste, mais ça ne m’a pas empêchée de rentrer dans l’histoire et de découvrir ces personnages au fur et à mesure. Ma seule déception reste la fin, je ne m’attendais pas du tout à ça.

L’été de Kikujiro -> Des personnages hauts en couleur et une histoire sans prise de tête. On s’attache rapidement à nos deux voyageurs et on ressent bien cette complicité qui se met en place durant leur voyage. Un très joli film malgré son manque d’action.

Cat’s Eye -> Hormis des effets spéciaux absolument ignobles, l’histoire est plutôt prenante et il y a pas mal d’action. Par contre, l’histoire n’est pas vraiment développée et il m’a manqué le charme de l’anime au niveau des trois sœurs. La fin est vraiment bâclée à mon avis.

That’s Cunning ! Shijo Saidai No Sakusen ? -> Une histoire rafraichissante et drôle, malgré un scénario peu recherché. Et une bonne surprise de retrouver Amuro Namie. A regarder sans prise de tête et sans rechercher la qualité de l’histoire.

Ran -> Un film particulièrement long, mais qui est très bien construite. Les personnages et leurs relations sont vraiment bien développés afin de nous faire entrer dans le contexte. Un film qui met également la dureté de la guerre par des scènes de désolation et des combats montrés de façon très crue.

Barberousse -> Un très beau film qui malgré sa longueur nous entraine dans son histoire. On voit le personnage principal évoluer au fur et à mesure de ses rencontres avec les différents patients. Et que dire des patients qui nous montrent vraiment la dureté de la vie des pauvres à cette époque. J’ai été particulièrement touchée par l’histoire d’Otoyo et de celle du petit voleur et de sa famille.

La forteresse cachée -> Le film met beaucoup de temps à démarrer, presque la moitié du film. Les scènes d’action se retrouvent regroupées dans la seconde moitié, mais elles sont vraiment bonnes et exploitent vraiment le thème de l’honneur du samouraï. Les paysages sont vraiment magnifiques. Au niveau des acteurs, j’ai vraiment eu de la peine avec la voix de la princesse qui m’insupportait. Evidemment, une nouvelle performance de la part de Mifune Toshiro. La fin n’est malheureusement pas vraiment marquante.

Le retour de Godzilla -> Des personnages plus développés que dans le film précédent, mais le Godzilla ferait presque rire, il n’est pas très effrayant. L’action n’est pas vraiment prenante et la fin est bien trop facile quand on voit comment ils le battent alors que Godzilla est censé être un être quasiment invincible… Une vraie déception.

Sansho Dayu -> L’histoire est vraiment révoltante et nous touche par sa dureté. Les paysages sont vraiment magnifiques, mais quelques longueurs dans l’histoire m’ont fait décrocher. La bande-son est juste parfaite et colle à l’ambiance du film.

Godzilla -> Pas vraiment de développement des personnages donc difficile de juger leurs performances. Mais, l’histoire est plutôt prenante et on se prend assez vite dans l’action. J’ai également aimé voir cette référence à la bombe atomique et à ce que ressentaient les japonais après ces bombardements dont ils avaient été victimes. Evitons de parler de la bande-son qui m’a franchement fait éclater de rire.

YunHa59

Films vus :

  • 1996 : Comrades : Almoste a love story. Jolie histoire qui nous fait découvrir le Hong-Kong des années 1980. Une tranche de vie de deux âmes qui se rencontrent en milieu inconnu.
  • 2006 : No regret. Vraiment pas mal comme BL mais quelques passages bizarres.
  • 2014 : Drama special S5 The End of Summer. A voir c’est court et ça se regarde facilement.
  • 2015 : Love love you. Dans la continuité de Love’s coming, ça reste plaisant.
  • 2016 : A round trip to love. J’ai trouvé cette 1ère partie assez lente et déprimante.

En prévision :

  • 2002 : Hush
  • 2005 : The King and the clown
  • 2007 : Bangkok love story
  • 2010 : Takumi-kun series 3
  • 2016 : The Handmaiden
  • 2017 : Okja

Luthien

Je suis à la moitié de l’objectif que je m’étais fixée ! Il me reste six films à voir en trois mois, ce qui est tout à fait possible. Je vais tenter d’en regarder deux par mois pour réussir ce challenge puisque celui des dramas est mal parti. Je prévois Mon voisin Totoro (1988) puisque je dois le voir avec ma classe ainsi que certainement un autre film d’animation même si je n’ai pas encore choisi lequel. Pour les quatre films restants, ce sera certainement les films des années récentes qui traînent dans ma wishlist depuis trop longtemps. Pour 2019, j’aimerais voir Extreme Job.

Depuis la dernière fois, j’ai vu Pokemon – I choose you (2018) où j’ai utilisé mon joker. Le film revisite les débuts de Sacha en montrant les événements connus tout en apportant quelques modifications et en lui faisant vivre une nouvelle aventure. Accompagné de Pikachu, il cherche Ho-Oh. Sympathique mais avec des moments un peu longs. Et pas vraiment de nostalgie avec tous les changements en fait.

J’ai aussi vu des films coréens avec pour commencer Two weddings and a funeral (2012) abordant l’homosexualité à travers deux couples, dont deux collègues de travail qui se marient pour adopter un enfant pour l’une (avec sa compagne) et pour éviter d’avoir ses parents sur son dos pour l’autre. Le titre indique bien la réalité donc malgré l’aspect comique, attendez-vous aussi à quelques larmes. J’ai passé un bon moment devant, les personnages m’ont touchée.

J’ai ensuite regardé un film qui était depuis bien trop longtemps dans ma wishlist : Sunny (2011). Excellent ! Je connaissais la plupart des acteurs – adolescents comme adultes – et l’histoire est très plaisante à suivre. Les personnages sont vraiment attachants. J’ai tout autant apprécié le film suivant dans un registre très différent : Along With The Gods: The Last 49 Days (2018) qui propose une conclusion parfaite tout en annonçant la suite. J’espère revoir le casting complet !

mabomanji

Alors bon l’été c’était un peu ma pause dans les challenges. :p J’ai vu un seul nouveau film et c’est Still Life sur deux personnages qui essaient de retrouver des personnes dans une ville qui a été en partie inondée à cause de la construction des grands barrages. C’était intéressant mais vraiment trop lent, on voit la destruction des bâtiments, les gens qui essaient de survivre dans le coin ou qui quittent carrément la région.


C’est la dernière ligne droite pour réussir le challenge, bon courage à tous !